RUINES : DÉMONS INTÉRIEURS (Warren Ellis, collectif)


*couverture à venir

MARVELS : RUINS
Auteurs : Ellis, Abnett, Lanning, Nielsen, Kordey
Best Of Marvel, 200 pages, 22,00 €
Dans ce volume inédit, retrouvez les 4 épisodes de Tales of Marvels. Retrouvez aussi la mini-série Ruins de Warren Ellisqui imagine la version dystopique de Marvels.
(Contient les épisodes US Ruins 1-2, Tales of the Marvels : Blockbuster, TotM : Inner Demons et TotM : The Wonder Years , inédits)
SORTIE LE 1er AVRIL

Couv_308458

j’ai hâte.

Où est-ce qu’on m’a dit que ce n’était pas si bon que ça … à la conf’ de Niko ?

C’est…Particulier.

J’ai bien aimé mais je comprendrais que l’on n’aime pas.

J en ai pas un grand souvenir pourtant lu il y a 4-5 ans

disons que c’est un Ellis encore mal dégrossi, un peu fouillis, et très en mode « je casse les jouets ». ça se laisse lire, mais c’est un peu du dark and gritty à la truelle.

La couverture :

Sortie prévue le 17 juin.

« Ruins » est un exercice de style qui ne me touche qu’à moitié. Ellis survole ce drôle d’univers Marvel, où avec quelques images « chocs », l’histoire se défait. Mais cela reste trop superficiel pour que le lecteur que je suis s’investisse dans ce récit.
Les 2 "Tales… disons pudiquement que je ne suis pas vraiment fan.
La bonne surprise, vient du titre « The Wonder Years » à part un Igor Kordey trop flashy et grossier dans son trait (je préfère celui qui officiait dans « Cable », « Black Widow » et autres « X-Treme X-Men »). Le récit est vraiment intéressant et prenant.
Bref un gros pavé décevant, sauvé in extremis par Wonder Man :wink:

Ah tiens j’ai oublié d’en parlé ici ?

J’ai trouvé ça naze. A tous les niveaux, sur toutes les histoires, et sur le fait que Panini nous vendent un gros machin avec Ellis qui en fait ne représente qu’un cinquième du bouquin.

C’est putassier, volontairement gore et sans intérêts. Je trouve que l’idée de départ était bonne, mais au final Ellis préfère se rouler dans l’outrancier sans faire parler son fond.

Aucun intérêt, content de pas l’avoir acheté.