S.O.S. FANTÔMES : L'HÉRITAGE (Jason Reitman)

0007c5388ec8fe31-600x338

Après l’échec du Ghosbusters au féminin de Paul Feig, Sony opère un retour aux sources pour la franchise des Casseurs de Fantômes.

C’est officiel : il y a aura un nouveau long métrage (qui n’a pas encore de titre définitif) qui ne sera pas un reboot, mais une suite directe des deux premiers volets signés Ivan Reitman.

Et cette fois-ci, les choses resteront en famille car ce « Ghostbusters 30 ans après » sera co-écrit et réalisé par Jason Reitman, le fils d’Ivan, qui s’est fait un nom dans le cinéma indépendant avec des titres comme Thank you for smoking, Juno ou encore Young Adult.

Plus de détails prochainement…

Rendez-vous dans 10 ans

Jason Reitman :

This is the next chapter in the original franchise. It is not a reboot. What happened in the ‘80s happened in the ‘80s, and this is set in the present day.

Ivan Reitman :

It will be a passing of the torch both inside and out. It was a decision he had to come to himself. He worked really hard to be independent and developed a wonderful career on his own. So I was quite surprised when he came to me with Gil and said, ‘I know I’ve been saying for 10 years I’m the last person who should make a Ghostbusters movie, but…I have this idea.’ Literally, I was crying by the end of it, it was so emotional and funny.”

Je suis partagé : d’un côté, j’ai envie de revoir les personnages, et le fait que ça soit Reitman Jr qui gère peut être rassurant. De l’autre, j’en reviens à une pensée que j’ai souvent récemment : est-ce que ça ne serait pas plus opportun de faire quelque chose de neuf, plutôt que de ramener ce qui n’a pas vocation à l’être ?

Assez d’accord. À quoi j’ajouterais un autre point qui me chatouille un peu : je crois comprendre, d’après l’annonce, que la version la plus récente est purement et simplement traitée comme si elle n’avait jamais existé.

Alors, en toute honnêteté, je n’ai pas vu le film, donc je ne saurais dire s’il est bon ou mauvais. Mais vu le tombereau de m**** que l’équipe, et en particulier Leslie Jones, se sont pris pour la seule et unique raison que le casting n’était pas composé de mecs blancs hétéros :confused: … et vu les cris d’exultation explicitement anti “féministes” (sic) qu’on trouve d’ores et déjà dans les commentaires sous la vidéo relayée par le Doc … le coup de torchon ainsi opéré laisse un arrière-goût un peu bizarre, si je peux croiser les métaphores (mais pas les effluves).

Ca me rappelle pourquoi j’ai cessé de lire les commentaires YouTube il y a très longtemps…

S’il n’y avait que sur YT que les commentaires ressemblaient à ça… Et après, certains se demandent pourquoi certains bloggeurs bloquent les commentaires de leurs articles… Ce n’est pas forcément que parce qu’ils n’auraient pas le temps de tous les lire.

Tori.

C’est hélas tellement vrai…

Entièrement d’accord.
Même si je me permets deux bémols : 1) le fait que le Ghostbusters féminin a été un échec au box-office (“aidé” par le bad buzz constant, on est d’accords) “justifie” le retour en arrière des producteurs, dans une démarche objective 2) ce Ghostbusters féminin était, de principe, un remake (apparition des acteurs originaux dans d’autres rôles que les leurs, scène post-générique lançant l’idée que la menace du premier film classique allait arriver…).

Le film de 2016 est, je trouve, pénible par les sketchs de Mc Carthy et Wiig.
Pas une question de talent ou pas mais ça devient hyper prévisible : dans mes Meilleures Amies c’est savoureux, avec Bullock, ça le fait encore mais dans Ghostbusters c’est à contre-emploi je trouve.

Le film de 1984 est drôle mais c’est très pince sans-rire, à l’économie. Là c’est très gras…

Mais Chris Hemsworth est très bien dans ce film.

J’ai toujours trouvé que les deux films de départ étaient des aventures drôles, avec le terme “aventures” au début ; c’était le cœur du projet, non pas une comédie mais bien une volonté de faire de l’aventure.
Or, le film de 2016 est essentiellement une comédie. Je n’ai pas détesté, mais je n’ai pas adhéré vraiment car, en effet, le focus était sur l’humour dans sa grande majorité, et pas l’aventure.

J’ai l’impression que c’est un phénomène qui dépasse le cadre de ce simple film. On dirait que beaucoup de relance de franchise tienne à zapper les épisodes honteux comme on a pu le voir avec Halloween récemment.

Dans le cas de “Halloween”, la motivation du zapping en question est plus “noble” si j’ose dire : les scénaristes (dixit l’un d’eux, Danny McBride) ont essayé d’écrire un scénar’ faisant un contraire un sort à tous les épisodes de la franchise, les plus pourraves inclus. Mais ils ont jeté l’éponge : mission impossible.
Faut dire que les séquelles en question étaient contradictoires entre elles, avec par exemple “H20” en 1998 qui faisaient déjà table rase de tout sauf les deux premiers films…

C’est différent pour “Ghostbusters”, je pense.

Le bide du remake aurait aussi bien pu encourager les ayant-droits de la franchise à tout simplement jeter l’éponge. Peut-être que toutes les franchises ne se ressuscitent pas ; dans le cas de “Ghostbusters”, c’est le cas je crois : les deux premiers sont tellement typiques de leur temps… Pas sûr qu’ils soient “exportables” à une autre époque.

Ou alors en assumant d’autant plus le parallèle (l’aspect “Reaganien” du premier, transposé à l’ère Trump).

Sony a fixé la date de sortie du prochain Ghostbusters au 10 juillet 2020.

Les annonces ne vont pas tarder.

Sigourney Weaver reprendra le rôle de Dana Barrett dans le Ghostbusters de Jason Reitman.

V1_UY317_CR12%2C0%2C214%2C317_AL

Elle rejoint les déjà annoncés Carrie Coon (The Leftovers), Finn Wolfhard (Stranger Things) et McKenzie Grace (Captain Marvel).

Paul Rudd (Ant-Man) a rejoint la distribution du nouveau Ghostbusters.

V1_UY317_CR20%2C0%2C214%2C317_AL

Jason Reitman a confirmé le début du tournage de Ghostbusters 2020. Ci-dessous, une photo du réalisateur avec son père Ivan (réalisateur des deux premiers S.O.S. Fantômes) et les acteurs Carrie Coon, Finn Wolfhard et McKenzie Grace.