Saint Seiya Episode G #20 pour février 2014!

Encore un peu d'attente...

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/15343/saint-seiya-episode-g-20-pour-fevrier-2014.html)

Vu la lenteur de ce titre que j’aime bien, je préfère l’acheter d’occasion au rythme où il sort.

6 mois pour le sortir en France c’est long quand même… D’autant plus que je suppose qu’avant de sortir en tome au japon il devait certainement être pré publié dans un magasine? Du coup ils avaient déjà le matériel.
Moi qui espérait conclure la série prochainement c’est loupé du coup. Parce que c’est bien le dernier le T20?

Effectivement, c’est bien le dernier tome.

Sinon, 6 mois pour le sortir, c’est vraiment loin d’être lent. Et l’existence de la prépublication n’y change absolument rien, étant donné que ce n’est pas du tout sur cette base que le travail est effectué.

Je ne suis pas dans le domaine de l’édition je n’y connais donc pas grand chose pour ne pas dire rien… Mais pour moi l plus gros du travail c’est l’adaptation (traduction et mise en page). Les textes entre la version magasine et la version en tome doivent être les même, ils pourrait donc déjà faire la traduction et réfléchir à la mise en page…
Enfin bon il doit bien y avoir des raison à tout cela.

Il est plutôt rare qu’un volume sorte moins de 6 mois après sa sortie japonaise (et encore plus rare qu’il sorte moins de 4 mois après celle-ci)…
Je crois que c’est Glénat qui expliquait il y a quelque temps qu’il était techniquement difficile d’avoir un délai inférieur à 4 mois.

Les éditeurs ne commencent pas la traduction sans avoir l’aval des éditeurs japonais… et parfois, ce délai de 6 mois pour la sortie leur est même imposé.

Tori.

Et si jamais certains chapitres entiers sont revus pour la sortie en volume relié ? C’est rare, mais ça arrive, et je peux te dire qu’au prix de la traduction, c’est pas un truc à faire à la légère.
Faire 2 fois le même travail n’est jamais une solution économique (car de toute façon, même si le plus gros avait déjà été fait d’après le magazine, il faudrait toujours payer un traducteur pour vérifier l’identité des 2 textes une fois le tome disponible).

Et puis, y a aussi les éventuels bonus, mots de l’auteur entre les chapitres, etc.

Sans compter que, comme le souligne très justement Tori, les éditeurs japonais imposent de toute façon assez régulièrement un délai d’au moins 6 mois.

Merci @chris936 et @Tori, vous avez répondu à la perfection.
^^