Saint Seiya - The Lost Canvas vol 6 (Kurokawa)


(MagicSeb) #1

J’ai créé ce sujet car je trouve que cette série deviens plus intéressante depuis 2 volumes. Auparavant, on avait des combats qui s’enchainaient avec un fond de scénario assez maigre, mais dans ce volume, on en apprends plus sur Hadès et les spectres.
En effet, Hadès apparait au sanctuaire à la fin du volume précédent et impressionne par sa puissance. C’est en s’approchant de Sasha (celle qui fut sa sœur autrefois) qu’apparait un personnage…
Je ne vous raconte pas plus pour ne pas gâcher votre lecture mais il faut savoir qu’un autre combat s’enchaine avec quelques surprises…
Par contre, je trouve certaines scènes vraiment trop fouillées, avec des angles pas toujours bien choisis.
Sur la fin du volume, on sent la montée en puissance des combats à venir (je ne prends pas de risque, c’est un shonen… :mrgreen: .) et peut être un volume plus calme mais contenant plus de révélations.


(ivan isaak) #2

Il me semble que Sandoval avait fait la critique de ce volume, non ? :unamused:


(MagicSeb) #3

en fait c’est le volume 6 et non le 5, je me suis trompé :unamused:
Donc j’ai corrigé le titre et non, sandoval ne l’a pas critiqué celui-ci!!! :mrgreen:


(ivan isaak) #4

:laughing:
Je me disais aussi que c’était bizarre que tu te goures :laughing:


(Sherryn) #5

J’ai trouvé ce tome vraiment excellent. Hadès, puis Pandore, et finalement Aldébaran (celui là, rien qu’au niveau graphique il la pète !) ont tous trois un charisme incroyable. Respect pour Sysiphe également.


(Lucyfer) #6

j’aime assez les graphismes de ce manga, mais je trouve que les chevaliers d’or tombent un peu comme des mouches… c’est bien dommage. ceux qui sont morts étaient très charismatiques, et j’espère que ceux qui restent ne vont pas tomber aussi facilement que les autres… on se retrouverait alors avec juste des chevaliers de bronze (argent?) pour défendre le sanctuaire, et là, ça promet :laughing:

bonne idée le coup du “canvas” d’hadès, qui nous montre que finalement, le roi des enfers n’a pas complètement pris le dessus sur la personalité de son hôte…


(ivan isaak) #7

[quote=“Lucyfer”]j’aime assez les graphismes de ce manga, mais je trouve que les chevaliers d’or tombent un peu comme des mouches… c’est bien dommage. ceux qui sont morts étaient très charismatiques, et j’espère que ceux qui restent ne vont pas tomber aussi facilement que les autres… on se retrouverait alors avec juste des chevaliers de bronze (argent?) pour défendre le sanctuaire, et là, ça promet :laughing:

bonne idée le coup du “canvas” d’hadès, qui nous montre que finalement, le roi des enfers n’a pas complètement pris le dessus sur la personalité de son hôte…[/quote]

Si tu as lu Saint Seiya, tu as la réponse à cette question…


(chris936) #8

Le plus amusant reste les similitudes avec la série de base.
On dirait que le Taureau reste condamné à se crever les tympans inutilement.


(hikaru_no_go) #9

un truc que j’ai pas compris avec le taureau (ou alors je me rappelle déjà plus de ce que j’ai lu, ou l’auteur va trouver une astuce scénaristique) :
vu qu’il meure, comment peut-il être de nouveau vivant dans la série normale ? et puis, s’il revit, les tympans ça repousse ? et l’oeil aussi ? peut-être que c’est pas le même (ce qui serait pas étonnant vu l’écart chronologique entre les 2), mais à ce moment-là pourquoi il a le même nom ?


(chris936) #10

En effet, c’est pas le même vu qu’on est genre 200 ans plus tôt.
Il porte le même nom par tradition ou je sais plus quoi, c’est dit dans le début de Lost Canvas, il me semble.


(Jeje-99) #11

aldebaran c’est l’étoile principale de la constellation du taureau =D


(chris936) #12

C’est connu et c’est pas la question, mais en effet.


(Jeje-99) #13

mais euh, j’expliquais plus en détaille ta réponse ;D