SANDMAN t.0-7 (Neil Gaiman / Collectif)

c’est de la lecture feuilletonnante, je sais que ça se perd de nos jours, mais c’est la base du comics.

En effet Sandman ne se lit pas dans le désordre, il y a une veritable histoire qui se construit tout du long.

[quote=“Benoît”]

Six volumes ont été annoncés.[/quote]

Cimer !

l’occaz aussi de m’y mettre car je n’y ai jamais gouté :wink:

Le premier tome était disponible ce week end à la Paris Comics Expo. Je me le suis pris du coup.

tiens, j’ai lu cela sur Watchtower :

"la page 110 est remplacée par une seconde occurrence de la page 105.

Watchtower Comics a contacté Urban Comics à ce sujet en début d’après-midi, et voici la réponse officielle de l’éditeur : un ex-libris représentant la page 110 sera inséré dans les exemplaires qui seront mis en vente au mois de novembre.

Quant aux acheteurs de l’album sur le stand d’Urban Comics le week-end dernier, il leur est possible d’envoyer leur adresse à Urban Comics pour recevoir le précieux ex-libris par retour de courrier."

Au lieu de réimprimer les comics, vous aurez droit à une feuille volante. Wouah, si c’est vrai, Panini va devoir s’accrocher pour faire mieux… :laughing:

Ouh là.
Entre ça et les exemplaires “défectueux” de “Grant Morrison présente Batman” tome III, ça fait beaucoup en peu de temps. Urban va devoir soigner ça (après, Panini avait fait fort avec ses pages inversées sur le tome 2 du “Swamp Thing” de Moore en couleurs…ceci dit, eux prévoyaient le remplacement des exemplaires défectueux).

Je me tatais pour le prendre ou pas, du coup, j’attendrai une éventuelle réédition.

On pouvait le voir au stand Urban à Paris expo. Il comprend les épisodes 1 à 16 (au lieu de 1 à 20) et il y avait bien des bonus.
J’ai l’intégrale en fascicules mais une copie bon marché pour les relire, c’est pas mal aussi…

C’est vraiment une belle édition, plus imposante encore que le Watchmen publié en début d’année. Je ne sais pas encore quand je pourrai (re)lire ça mais ça ne devrait pas tarder. En plus des 16 épisodes (soit le regroupement de Preludes & nocturnes et Dollhouse), cette nouvelle édition comporte des entretiens de Neil Gaiman, un mot de l’éditrice Karen Berger, etc… ainsi que la proposition initiale que Gaiman a soumise à l’éditrice (sans compter des croquis et des extraits de planches des dessinateurs Sam Keith et Mike Dringerberg) qui permettent de revenir en détail sur la genèse de cette excellente série.

J’ai quasiment fini de lire ce tome 1 et je dois dire qu’est c’est vraiment très bon, tant au niveau de l’édition que du contenu.

Sandman, je connais un peu car j’ai tout de même les tomes “Préludes nocturnes”, “Jouons à être toi”, “Vies brèves”, “Au bout des mondes” et “les Bienveillantes”, en édition Panini. A l’époque, j’ai commis l’erreur de croire ce qui était écrit sur le dos des bouquins, à savoir que chaque histoire pouvait prétendument se lire indépendamment des autres. Du coup, je comprends mieux pourquoi à l’époque, je n’avais rien compris, surtout pour le tome “les Bienveillantes” qui est en réalité la conclusions de toutes la trame principale et ses subplots (la référence au Corinthien, par exemple).

Ce qui frappe avec “Sandman T. 1”, c’est que lorsque l’on connaît un peu la suite, on se rend compte qu’en réalité, Gaiman avait déjà quasiment toute sa trame en tête et qu’il sait parfaitement où il va. Et cette vision globale de l’auteur donne lieu à une oeuvre vraiment complexe et majestueuse.

Ce qui est amusant, c’est que l’on se rend compte également que, finalement, “Sandman” annonçait son roman “American Gods”, car on y retrouve un grand nombre de thèmes communs sur l’imaginaire et l’incarnation des mythes dans la société moderne.

S’agissant du dessin, je ne peux que saluer la nouvelle colorisation (qui ne doit pas être si nouvelle que ça, mais bon, c’est la première fois en France que l’histoire sort avec cette colorisation, si je ne me trompe) qui tranche réellement avec les couleurs initiales (que j’avais sur mes tomes Panini).

Bref, que du bon et vivement le tome 2! :smiley:

Ma librairie le vend sans blister, faut-il en conclure qu’il n’y a finalement pas de soucis avec une page doublon et aucun “ex libris” fournit pour palier “le problème” ?

Ma librairie fournit la page manquante après avoir acheté le bouquin, la tienne doit peut être faire la même chose.

comme Guy

Les librairies les ont reçus sans blister… L’ex-libris de la page supplémentaire étant glissé entre la couverture et la page de garde.
Aux libraires, ensuite, de prendre des mesures pour éviter que cette page ne se perde… sachant qu’il n’y a eu aucune information fournie, concernant ce volume (j’ai inspecté moi-même tous les volumes que l’on avait reçus, afin de vérifier que les ex-libris étaient bien présents, et en ai profité pour informer mes collègues de son existence).

Tori.

Oki merci, j’irai me renseigner sur la chose. Je suis tellement fan de Gaiman que je risque de passer outre ce défaut et ne pas attendre une réimpression.

J’ai pas cette page manquante (j’ai reçu le volume avant la signalisation du défaut), et honnêtement bien que j’ai vu où est le défaut, eh bien, ça n’a pas influé sur mon plaisir ni sur la compréhension de l’histoire.

T’as pensé à écrire à Urban pour avoir la page manquante ou à ton fournisseur ?

C’est du service de presse, je pense…

Tori.

[quote=“Tori”]

C’est du service de presse, je pense…

Tori.[/quote]

Exact (je me vois mal me plaindre du coup)