Sans même nous dire au revoir - Manga

La critique par Skeet est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

ah ce manga je l’attendais, j’ai prévu de l’acheter, mais je dois avouer que je suis assez sceptique maintenant suite à ta critique ^^

je ne pensais pas que ça parlerait tant de la période du décés de sa femme et toutes les modalités qui suivent, je pensais qu c’était plus la période de deuil, avec un aspect plus psychologique et moins matériel…

néanmoins je vais quand même essayer de le lire ^^

Merci pour ta critique!

Oui c’est assez déroutant. Le manga n’est pas dénué d’aspect psychologique bien entendu mais je trouve que ce n’est pas assez marqué comparé au côté “matériel”.

Je l’ai trouver effectivement très triste, mais j’ai quand même pris plaisir a le lire.

En même temps, pour avoir vécu ça il n’y a pas très longtemps, c’est surtout le côté “matériel” qui reste gravé même longtemps après. Le deuil ne se fait pas sur plusieurs mois mais sur des années et tu n’as pas la possibilité de le faire avant. Je vois plus cette oeuvre comme le besoin qu’à l’auteur de partager cette période de sa vie pour, justement, pouvoir avancer.

Je confirme (je n’ai pas encore lu le titre) : pendant la première année, il y a beaucoup de choses à penser, et à faire… Le travail de deuil commence seulement après.

Tori.

Je viens juste de le finir, et je dois dire que c’est la première fois que toute la tradition sur le deuil est présente. L’auteur s’appuie sur le matériel, mais comme il le dit c’est en travaillant et en écrivant son manga à chaud, qu’il a pu écrire sans avoir un regard objectif de cette période.

Un manga que j’attendais, je vais me le prendre après avoir lu cette creitique qui donne envi !!

[quote=“Tori”]

Je confirme (je n’ai pas encore lu le titre) : pendant la première année, il y a beaucoup de choses à penser, et à faire… Le travail de deuil commence seulement après.

Tori.[/quote]

Oui et c’est plutôt ce travail de deuil que j’aurais préféré lire, d’où ma “déception” sur ce point.

La critique par Miawka est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary