SAVAGE AVENGERS #1-8 (Gerry Duggan / Deodato, Zircher)

Venom ! Frère Vaudou ! Le Punisher ! Elektra ! Wolverine !

Et un guerrier venu d’une autre dimension, un certain Conan le Barbare !

Gerry Duggan et Mike Deodato (Infinity Wars) organisent le rassemblement d’une redoutable nouvelle formation des Avengers dans une série qui débutera en mai.

Ci-dessous, la couverture du #1 par David Finch :

Gerry Duggan :

“This is an unsanctioned team of heroes. It has to be something that visually makes sense to you, and I think it does. [Artist] Mike Deodato Jr. is illustrating this book in both worlds. We envisioned a threat, a magical green zone where the evil wizards of Conan’s world are trading spells with the Hand in Japan. Conan is on a very Conan-like mission; he’s heard a tale of an amulet so he’s chasing it, and the evil magic sorcerers are doing something that would be a Marvel Avengers problem. It feels like we have found some very fertile ground that is a Venn diagram between those two worlds.”

“The Marvel heroes have not quite seen the likes of Conan before, but when you turn it around and look at Conan viewing this, he’s very skeptical of a lot of it because he’s so magic-averse. His interpretation of the Venom symbiote, when he first sees it, is that it must be an evil genie. There’s real fun to be had there. At one point Conan believes that Logan hails from somewhere called Pabst, and that’s a well-earned miscommunication. That’s where a lot of fun comes from. Conan is a fish out of water, but everyone will come to respect the skills they’re all bringing to the fight.”

Source : www.cbr.com

Tellement WTF que ça me rend curieux d’en voir plus.

Badass overload.

Tellement wtf que j’en n’ai franchement rien à faire…

Pareil. En plus, ce sera pas joli à regarder.

Le truc très con, c’est d’appeler ça Savage Avengers. Même si le scénar le pseudo-justifie.
Une équipe de bad ass, pourquoi pas… mais Avengers à toutes les sauces, ça commence à casser les couilles. New Avengers, Mighty Avengers, Dark Avengers, Secret Avengers, Uncanny Avengers, Young Avengers, All-New Avengers, 1,000,000 BC Avengers… arghhhh !!!
C’est d’autant plus triste que l’équipe artistique est bonne.

Ca s’était calmé, quand même, cette multiplication de titres Avengers.
Et ça faisait du bien.

Le scénariste. Le dessinateur bof. Les 90’s c’est plus à la mode.

Pour le coup je reste plus choqué par l’ingérence de Conan, que je trouve totalement conne. Des barbares dans l’univers Marvel il y en a. Pourquoi ajouter Conan.

Enfin bref.

A la limite, les Avengers chez Conan… mais l’inverse, non.

Ca sera dans Avengers : No Road Home

Il est quand même infiniment meilleur qu’à l’époque, Deodato.

Jim

Bientôt, “Old Men Avengers”, aussi ? ~___^

Tori.

Deodato,j’ai toujours adoré.

Ca dépend des titres.

Disons que techniquement, il maîtrise son sujet.
Et surtout, il est malin. C’est sans doute le dessinateur du Big Two qui joue le plus avec la structure de la planche ces dernières années.
Souvent, c’est gratuit*. Il “surdécoupe”. Mais ça traduit sa volonté d’ordonner l’espace, de s’affranchir des limites formelles du medium comme on le voit rarement dans le mainstream (nombre de cases, dynamisation de la narration, etc.).
Autre point positif : il bénéficie de colorisations très adaptées à son dessin. Rares sont les dessinateurs aussi bien servis sur la durée (Ribic fait partie du nombre).

  • enfin… c’est gratuit… disons plutôt que c’est artificiel. Il ne donne pas plus de matière à regarder que les autres dessinateurs, dans l’absolu. Mais il fait davantage travailler l’œil. Il rythme aussi la lecture.

+1.

Ça je n’en suis pas si sûr. Ça fait plusieurs titres que je vois passer depuis un an peut-être qui me font me dire qu’on a passé le cap de la nostalgie des sixties/seventies — qui s’était justement élevée contre les excès des années 90 — puis des années 80, et qu’on entre dans l’air de la nostalgie des années 90 — full circle quoi… Bref ça va faire mal et on n’a pas fini d’en manger.

Mais p**** leur donne pas des idées, t’es fou ou quoi ?? :scream:

Pas Yannick Paquette ?

Moi je me souviens encore de certaines planches avec du muscles dégueulasse, un encrage omniprésent pour caché le fait qu’il finissait pas ses dessins et qu’il arrivait pas à faire un visage en gros plan en entier sans en avoir la moitié caché par un aplat noir.

J’admet cependant que récemment (j’ai vu ça sur du Wolverine notamment), on lui a donné de joli effet visuel avec un tramé bien particulier qui fait qu’on l’identifie et je suis d’accord sur le jeu avec les cases, mais tu oublies Sorrentino dans le même genre.

Je trouve Deodato plus convaincant, pour ma part. Sans doute parce qu’il construit un système, et qu’un système, à la longue, ça devient contraignant. Original Sin est un récit à la con avec une conclusion à la con, mais le gros intérêt, c’est la narration de Deodato. En plus, je trouve que sa base de dessin est meilleure que celle de Sorrentino, et que sa manière de gérer sa documentation photo est bien meilleure.

Jim