SAVAGE SWORD OF CONAN - La Collection Hachette


(Le Doc) #90

Bill Sienkiewicz.


(FC powaaaa) #91

Merci (j’aurais pas reconnu)


(Le Doc) #92

Bor’Aqh Sharaq n’était pas le seul vilain récurrent de la série d’épisodes au sommaire des numéros récents de la collection. Michael Fleisher a également créé Wraarl, le Dévoreur d’Âmes, au look impressionnant et aux habitudes “alimentaires” dégoûtantes.

Conan a affronté le Dévoreur à plusieurs reprises, dans le titre en N&B (le SSoC #96, par Fleisher, Buscema et Nebres, est un superbe épisode, de la fantasy horrifique magnifiquement dessinée avec une fin poignante) et dans la série en couleurs, entre Conan the Barbarian #190 et 200. Je n’en ai que quelques uns dans de vieilles revues Mon Journal et j’espère bien me faire enfin un jour l’intégrale de cette série comme je le fais actuellement avec Savage Sword


(Le Doc) #93

N°32 :


(Le Doc) #94

N°33 :


(Le Doc) #95

N°34 :


(Le Doc) #96

Depuis quelques albums, je découvre donc une période de Savage Sword inédite pour moi. Ce n’est pas la meilleure (certaines histoires courtes sont assez faiblardes, avec parfois des styles de dessins qui ne collent pas très bien à l’univers de Conan), mais il y a toujours des choses très intéressantes, comme les rares incursions de John Buscema en tant que scénariste (mais pas dialoguiste…il a laissé cette partie à Michael Fleisher) pour ses dernières histoires sur Savage Sword (il aurait eu quelques désaccords avec le responsable éditorial du titre après le départ de Roy Thomas). Ces épisodes marquent aussi l’arrivée du dessinateur Gary Kwapisz que je trouve très bon. Et on retrouve souvent Ernie Chan, qui assure une véritable continuité graphique sur les récits plus longs avec son encrage marqué…


(Jean-Marc Lainé) #97

Il me semble que c’est encore un élève de la Kubert School.

Jim


(Le Doc) #98

Pendant sa période Marvel, Gary Kwapisz a souvent illustré les scénarios de Chuck Dixon, sur les séries de personnages comme Conan et le Punisher. Et les deux hommes ont collaboré régulièrement, puisque ces dernières années ils ont signé la série des Civil War Adventure

9780486811116_p0_v2_s550x406

et un strip Pellucidar pour le site edgarriceburroughs.com

Pellucidar_new_ad_mailchimp


(Jean-Marc Lainé) #99

Connais pas. Va falloir que je me renseigne.

Jim


(Le Doc) #100

N°36 :


(Le Doc) #101

N°37 :


(Le Doc) #102

N°38 :

M3584-38_cache_38s112019


(Jean-Marc Lainé) #103

En fait, les différentes collections estampillées comics (y compris les deux qui arrivent, consacrées à Deadpool et aux X-Men) occupent dans les rayons kiosques la place laissée vide à cause de la mauvaise santé des mensuels “classiques”. Un transvasement étonnant, mais tout bien considéré, une grosse offre comics quand même, dans les kiosques.

Jim


(Blackiruah) #104

Mais qui s’est transformé en HC


(Jean-Marc Lainé) #105

Oui, mais ça, c’était assez couru : les collections en kiosque, c’est un dérivé du marché franco-belge : on met sous le nez d’un autre public la production de librairie. Les comics s’étant installés dans ce marché, c’était logique qu’ils suivent le mouvement.
Mais là, c’est impressionnant : une collection Star Wars, deux collections DC, deux collections Marvel, bientôt deux autres qui arrivent, une collection Conan… Qu’est-ce que j’oublie ?
Cela veut dire que le public de kiosque, il est là, et il est gourmand. Mais cela veut aussi dire que sans la mauvaise gestion de Presstalis, la forme traditionnelle aurait pu survivre et prospérer. Mais dans ce cas, les collections cartonnées auraient-elles eu assez de place ? Va savoir.
Toujours est-il que le public semble présent et réceptif, suffisamment pour que les éditeurs s’y lancent. On peut donc en conclure que ce public n’est pas énormément consommateur de librairie (sinon, il aurait déjà plein de choses). Donc on est toujours dans la logique qui veut que kiosque et libraire soient, jusqu’à un certain point, imperméables l’un à l’autre. Ce qui peut donc faire espérer un renouvellement du lectorat, même si le passage d’un réseau à un autre se fera dans des conditions différentes que celle pour les générations précédentes.

Jim


(Le Doc) #106

Il y a 2 collections Star Wars maintenant…


(FC powaaaa) #107

Et pourtant, ce ne sont pas des collections qu’on trouve dans tous les coins de rue …


(Jean-Marc Lainé) #108

Ah bah ouais, tiens, je me disais bien…

Jim


(Le Doc) #109

J’ai lu jusqu’au #35 et ce qui est amusant, c’est que j’ai pris un peu plus de plaisir avec les histoires courtes, avec des tentatives humoristiques (dans les situations hein, pas dans le sens de l’élaboration de gags) qui fonctionnent plutôt bien. C’est une période du titre qui reste irrégulière, mais on y trouve encore de très bonnes choses (l’épique, tragique et gore L’Armée des Morts) par rapport à d’autres beaucoup plus faibles (il n’était pas vraiment nécessaire de retourner dans la dimension alternative du sosie de Conan).
Le final du retour du Dévoreur d’âmes m’a surpris. Et Michael Fleisher fait revenir encore une fois le capitaine Bor’Aqh Sharaq. Après ce qu’il a subi, ce type a plus de vies que Deadpool, ma parole !