SCHOOL RUMBLE t.1-22 (Jin Kobayashi)

Annoncé comme un hit, School rumble voit enfin sortir son premier tome en France !

image

Dès les premières pages, on est dans le bain et on sait à quoi s’attendre: un manga romantique à l’humour déjanté, où tous les délires sont permis.

Beaucoup de personnages hauts en couleurs nous sont déjà présentés, allant de Tenma, notre héroïne naïve, à Harima, le bad boy (plus ou moins) repenti, en passant par le bien space Oji, l’aisée Eri, et bien d’autres.

L’humour est déjà quasi permanent dans ce premier tome, composé de plusieurs petits chapitres d’une dizaine de pages, avec une nouvelle petite histoire complètement barrée à chaque fois.

Bref, ce premier tome va déjà à 200 à l’heure, tout en mettant rapidement en place les choses. J’ai hâte de lire la suite.

Gageons que School rumble deviendra vite dans nos contrées un classique dans son genre.

je vais peut etre me l’acheter celui-la.

Je l’ai trouvé à Carrefour mais pas chez mon libraire. Je n’ai lu que les premières pages, Pika a laissé les suffixes (kun, chan) comme pour Get Backers et ses Ban-chan! Ca fait plaisir surtout lorsque l’on est habitué à la version anime.
Avec en prime un petit emploi du temps…

Vraiment sympathique la série, j’adore les personnages :slight_smile:

Même si c’est moins hilarant que Yotsuba, dommage

En petit plus, au sujet de la qualité d’édition qui est malheureusement très médiocre!
Pika nous refourgue un volume avec des pages faites en papier “style” recyclé pour 6 euros 95, c’est abusé je trouve!

image

Ce deuxième tome de School rumble est aussi drôle que le premier. Un nouveau personnage masculin est mis en avant dans ce tome: Haruki Hanai, qui est amoureux de Yakumo. Un nouveau peronnage déjanté, qui vient donc s’ajouter à notre groupe déjà bien barré.
Le non-sens et surtout les situations complètement loufoques s’enchaînent une nouvelle fois et ne laissent aucun moment de répis, et si on accroche à ce type d’humour, ce n’est que du bonheur.
Personnellement, j’ai eu le sourire aux lèvres tout au long de ce tome.
Le tome 2 de School rumble confirme ma très bonne impression du tome 1. Vivement le tome 3 !

Moi, ce qui me dérange particulièrement dans ce titre c’est la qualité très médiocre(limite le papier pourrait servir à s’essuyer les fes…) du papier et de l’impression. Pika se moque vraiment du monde sur ce coup là! surtout au prix proposé de 6 €95, je suis d’ailleurs étonnée que tu n’en parles pas dans ta critique.

Ce fait me fait boycotté la série, car être prise pour une vache à lait, y’en a un peu marre!

La qualité d’impression ne m’a pas marqué plus que ça pour School rumble, je trouve que c’est dans la droite lignée de la majorité des autres titres titres de l’éditeur, c’est à dire pas terrible mais sans être particulièrement mauvais.

Quitte à boycotter un éditeur, je préfère boycotter Soleil :stuck_out_tongue:

Très bon tome ce volume 2. Je trouve la couverture plus jolie que la première. Dans ce volume on y découvre pourquoi harima kenji a les cheveux longs et porte des lunettes de soleil. C’est toujours aussi drôle. bref sympa a lire, pas le meilleur shonen mais plaisant cette série. J’ai hate de découvrir la suite. Vivement janvier 2008.
8/10

C’est clair que la qualité du papier chez Pika est vraiment énervante.
Mais ca n’empèche que le manga en lui meme est excellent alors impossible de le boycotter.

On retrouve dans ce tome 3 les ingrédients des deux premiers: des quiproquos, des situations hilarantes, de l’absurde, et des personnages hauts en couleurs !

image

J’ai beaucoup ri en lisant ce tome, surtout pendant toute la seconde partie, où nos personnages vont à la plage. Certains moments valent leur pesant d’or.
Deux nouveaux personnages font leur apparition: Kyosuke Imadori, un playboy pervers, et Kentarô Nara, un jeune garçon amoureux de Tenma, ce qui va créer encore plus de situations comiques.
Tenma est toujours aussi naïve, Oji n’a d’yeux que pour le curry, Mikoto est elle aussi bien présente dans ce tome, et le duo Eri/Harima fait des ravages, tout ceci pour notre plus grand plaisir !

Les dessins, sans être particulièrement originaux, sont toujours aussi agréables et collent parfaitement avec l’humour du manga.

Voici donc un tome dans la lignée des deux premiers, pas prise de tête et très drôle. Mais pour le moment, ce tome 3 est tout de même celui qui m’a le plus fait rire. On évite le possible côté répétitif, en espérant que ça dure, et personnellement j’en redemande ! Vivement le tome 4 !

[c]Kentarô Nara, un jeune garçon amoureux de Tenma[/c]

une vrai tombeuse cette tenma! je ne m’attendais pas du tout a ce que un 4éme élément vienne se “coller” au triangle amoureux tenma-oji-harima.mais

[c]ce tome 3 est tout de même celui qui m’a le plus fait rire[/c]

+1 :smiley: en éspérant que cela se poursuive dans les prochain tomes!
les quiproquo d’harima sont pour moi les meilleur scénes de ce volume!

Perso ayant vu la première saison de l’anime, c’est forcément moins drôle que si je le lisai sans connaître l’histoire. Mais bon j’ai quand même eu pas mal de fous rires en lisant ce volume. C’est aussi bien sur papier qu’à l’écran!

La critique par Sandoval est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

je ne sais pas si c’est spécifique seuleument a ma personne mais je commence vraiment a ne pas aimer mikoto et puis c’etait un peu vrai (de mon point de vue ) ce qu 'Eri racontait sur elle…elle traîne souvent avec Hanai…et Imadori…
En plus lors de l’affrontement avec Lala , quand c’est censé être l’heure de gloire de Ichijô elle rammène sa poire (enfin Imadori la ramène) et c’est elle qui devient …on va dire l’héroïne de ce passage là!
Sino un bon tome dans l’ensemble et Dojibiron power!
PS: Harima est vraiment moche avec sa barbe, merci à Eri!

La critique par Sandoval est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Dans l’ensemble je suis d’accord avec ta critique bien que j’ai trouvais une bonne partie du livre ennuyeux et un peu trop longue,la bataille équestreparticulièrement à cause des personnages (comme tu l’as dit) tertiaire qui sont un peu trop décalé à mon goût. Mais à par ça, le reste du livre reste toujours aussi agréable à lire, bien que je trouve qu’aux file des volumes, l’histoire perd un peu de son intérêt.

C’est vrai que cette fois on met un peu de côté les quiproquos amoureux entre les personnages pour se concentrer sur un seul et même évènement… Le soucis c’est qu’au fil de mes lectures je deviens un peu allergique aux “fêtes d’écoles” ce qui n’a donc pas arrangé le mal que j’ai eu à rentrer dans ce 6ème volume.

Pour cette fois je n’ai donc que très peu souris mais cela étant je reste plutôt confiant concernant la suite !

La critique par Sandoval est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Sandoval est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary