SCOTT PILGRIM (Edgar Wright)

Scott Pilgrim, un dragueur invétéré de 22 ans, sans grande autre occupation que de jouer de la basse avec les Sex Bob-omb, un groupe de garage rock, rencontre enfin la fille de ses rêves. Un seul problème se pose : pour conquérir le coeur de l’insaisissable et mystérieuse Ramona Flowers, Scott doit d’abord combattre ses 7 ex maléfiques qui n’ont pour autre raison d’être que de chercher à l’éliminer.

La critique de Scott Pilgrim par Kazuyuki Asai est disponible sur le site!

Lire la critique sur Ciné Sanctuary

Bon je suis passé complètement à côté lors de sa sortie, la bande annonce ne m’avait pas plus accrochée que ça.
Je l’ai visionné hier soir après avoir revu plusieurs fois passer quelques extraits et surtout la distribution tout de même assez impressionnante du film (même si en 2010 tous n’étaient pas connus comme aujourd’hui).
Peut être que le fait de ne pas l’avoir vu à l’époque joue également sur la fibre un peu nostalgique geek et sur certaines situations qui à l’époque ne m’auraient peut être pas fait rire.
Les conditions de visionnage sont par contre assez importantes à mon sens, il faut absolument le voir en VO et avec un bon son (pas le son de la tv) car c’est un tout, ce film vaut autant pour ses dialogues que pour tous les petits effets spéciaux et la bande son.

Bonus track

Lucas Lee Movies. The greatest actor of this generation.

tumblr_mepvsxJ4uS1rszmkoo2_540

tumblr_mepvsxJ4uS1rszmkoo1_540

tumblr_mepvsxJ4uS1rszmkoo3_540

tumblr_mepvsxJ4uS1rszmkoo4_540

tumblr_mepvsxJ4uS1rszmkoo5_640

3 « J'aime »