SEPT (la série)

La critique par damss est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique par damss est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.14 (simple - Delcourt) par damss est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.1 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.2 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.3 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.4 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.5 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.6 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.7 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.8 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.9 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.10 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.11 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.12 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.13 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.14 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.15 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sept T.16 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Dix-septième tome de la série concept “Sept …”, Sept mages fait partie de la troisième saison de la série :

Si la série à suivre… peut s’apparenter au roman, l’album ponctuel à l’histoire auto-contenue (*one-shot * dit-on parfois dans cet “anglais européen” omniprésent (pour rester poli)) est à rapprocher de la nouvelle littéraire et de ce côté-là, Serge Lehman n’a jamais été un manche (ni du côté des romans soit dit en passant).
Sept Mages est une chouette histoire, à la fois dépaysante, exotique en quelque sorte, mais aussi familière.

Les sept mages en tant que personnages, sont (de mon point de vue) des “artefacts fictionnels” ; c’est-à-dire la re-présentation d’archétypes originels, dont l’unité persiste malgré les changement d’identités, au travers d’avatars qui en reprennent les principales caractéristiques voire, les caractéristiques dites “fétichisés”, et dont l’énonciation présuppose un monde de référence(s).
Dès lors le scénariste économise une méticuleuse exposition souvent longue ; ces “personnages/artefacts” parlent immédiatement aux lecteurs sans qu’il faille en faire le détail, et induisent un environnement imaginaire avec eux.
D’autant plus en bande dessinée, où l’image elle-même constitue une représentation polychargée (terme dont le sens n’échappera à personne).

Tout comme pour la nouvelle littéraire, le *one-shot * size=85[/size] en bande dessinée est un exercice de la chute, c’est elle qui donne une valeur ajoutée à l’histoire.
Et là, pas de problème, Serge Lehman maîtrise cet exercice depuis déjà longtemps ; il a ici en plus, la belle idée d’introduire la logique du *whodunit *(autrement dit du kilafé) qui met naturellement si je puis dire, en tension l’intrigue.
Sept Mages c’est aussi un récit initiatique qui passe (comme souvent lorsqu’on aborde de genre de récit) par la voie du combat, selon une logique dite polémique ; où l’on devient soi-même en intégrant l’altérité médiatisé par l’adversaire. Là aussi on est pas déçu du “voyage”.

Sept mages conjugue à la fois un divertissement captivant de qualité et une belle leçon d’écriture.
Un sans-faute finement dessiné avec tout ce qu’il faut de dynamisme et de mystère, renforcé par une très belle colorisation au fort pourvoir immersif.

Les auteurs se permettent même de briser le Quatrième mur, pour notre plus grand plaisir.

Bref, une belle réussite !