SEULS (David Moreau)

[quote]DATE DE SORTIE PREVUE

8 février 2017

REALISATEUR

David Moreau (Ils, The Eye…)

SCENARISTES

David Moreau et Guillaume Moulin, d’après la bande dessinée de Fabien Vehlman et Bruno Gazzotti publiée par Dupuis

DISTRIBUTION

Sofia Lesaffre, Stéphane Bak, Thomas Doret, Kim Lockhardt…

INFOS

Long métrage français
Genre : fantastique
Année de production : 2016

SYNOPSIS

Leïla, 16 ans, se réveille en retard comme tous les matins. Sauf qu’aujourd’hui, il n’y a personne pour la presser. Où sont ses parents? Elle prend son vélo et traverse son quartier, vide. Tout le monde a disparu. Se pensant l’unique survivante d’une catastrophe inexpliquée, elle finit par croiser quatre autres jeunes: Dodji, Yvan, Camille et Terry. Ensemble, ils vont tenter de comprendre ce qui est arrivé, apprendre à survivre dans leur monde devenu hostile… Mais sont-ils vraiment seuls?[/quote]

La première bande-annonce :

youtube.com/watch?v=sQCUc2TAxcY

Les acteurs ressemblent un peu aux personnages de la BD.
Après, ça m’a l’air de dévier sérieusement, quand même.

Jim

Et une originalité folle dans l’affiche… :unamused:

Purée, je me disais bien que ça me parlait, cette composition.

Jim

Punaise. Je n’avais pas capté, hier soir, qu’il s’agissait de l’adaptation de la bande-dessinée (très chouette d’ailleurs).

Oui, très bonne série (même si les éléments de réponse annoncent progressivement une explication assez décevante en regard du mystère, mais ça, c’est le problème dans ce genre d’exercice).

Je ne suis pas super convaincu par les premières images que je vois. J’y sens la volonté de faire un blockbuster à l’américaine, avec des lumières travaillées dans des lieux sombres, de la bagnole et des flingues, des lens flares et autres effets faciles. Là où, pour le coup, un filmage plus sobre, plus “à la française”, aurait peut-être été pertinent (cela aurait rendu d’autant plus inquiétants les décors qu’ils auraient été montrés dans leur nudité, un peu comme l’ouverture de 28 jours plus tard).
Mais au-delà de mes chouineries toutes personnelles, ce que je constate, c’est que la production d’images qui bougent se penche, enfin, sur le vaste vivier que représente la bande dessinée franco-belge. Parce que, bon, pour l’heure, à part deux films Largo Winch (qui, malgré des qualités, montrent bien qu’ils ne tiennent pas la route face à la machine américaine bien huilée) et quelques pioches hasardeuses dans l’univers du gros nez (je n’ai toujours pas eu le courage de zieuter Benoît Brisefer, va falloir, un jour…), c’est quand même diablement timide, tout ça (sans compter que les Schtroumpfs ou le Transperceneige, c’est du pognon américain, derrière, c’est dire la timidité de nos producteurs hexagonaux).
Et donc, peut-être qu’on assistera dans les mois et années qui viennent à des développements de projets intéressants, exploitant le catalogue de choses plus réalistes. Ce qui permettra de filer un coup de fouet à la bande dessinée en général (bon, on sait comment ça se passe : les choses les plus vendues attireront les producteurs en premier). Parce que, sérieux, pourquoi on n’a pas de film de Blake & Mortimer ?
Après, le risque, à terme, c’est de créer en France une situation proche de celle de Hollywood, où l’industrie du cinéma est essentiellement un métier de l’adaptation, de la licence et de la franchise. Où le scénario original a encore plus de difficulté à trouver sa place.
Mais bon, à court ou moyen terme, cela permettra peut-être de filer un vrai coup de projecteur sur le marché de la BD elle-même.

Jim

C’est possible. Je n’ai pas lu les derniers tomes (j’offre à mon neveu qui me prête ensuite) mais, de ce que je me souviens, on tire de plus en plus vers la S-F pure (avec le gros monolithe qui ramène à l’Odyssée de l’espace), non ?

Tu oublies Tine-tine !

[quote=“Jack!”]
Tu oublies Tine-tine ![/quote]

Tsssss, le pognon était aussi néo-zélandais !

Et puis Tintin, ça devrait être interdit aux plus jeunes, la preuve toute en argumentation par ici : https://www.youtube.com/watch?v=k6ky_aTcETA

[quote=“Jim Lainé”]Oui, très bonne série (même si les éléments de réponse annoncent progressivement une explication assez décevante en regard du mystère, mais ça, c’est le problème dans ce genre d’exercice).

Je ne suis pas super convaincu par les premières images que je vois. J’y sens la volonté de faire un blockbuster à l’américaine, avec des lumières travaillées dans des lieux sombres, de la bagnole et des flingues, des lens flares et autres effets faciles. Là où, pour le coup, un filmage plus sobre, plus “à la française”, aurait peut-être été pertinent (cela aurait rendu d’autant plus inquiétants les décors qu’ils auraient été montrés dans leur nudité, un peu comme l’ouverture de 28 jours plus tard).
Mais au-delà de mes chouineries toutes personnelles, ce que je constate, c’est que la production d’images qui bougent se penche, enfin, sur le vaste vivier que représente la bande dessinée franco-belge. Parce que, bon, pour l’heure, à part deux films Largo Winch (qui, malgré des qualités, montrent bien qu’ils ne tiennent pas la route face à la machine américaine bien huilée) et quelques pioches hasardeuses dans l’univers du gros nez (je n’ai toujours pas eu le courage de zieuter Benoît Brisefer, va falloir, un jour…), c’est quand même diablement timide, tout ça (sans compter que les Schtroumpfs ou le Transperceneige, c’est du pognon américain, derrière, c’est dire la timidité de nos producteurs hexagonaux).
Et donc, peut-être qu’on assistera dans les mois et années qui viennent à des développements de projets intéressants, exploitant le catalogue de choses plus réalistes. Ce qui permettra de filer un coup de fouet à la bande dessinée en général (bon, on sait comment ça se passe : les choses les plus vendues attireront les producteurs en premier). Parce que, sérieux, pourquoi on n’a pas de film de Blake & Mortimer ?
Après, le risque, à terme, c’est de créer en France une situation proche de celle de Hollywood, où l’industrie du cinéma est essentiellement un métier de l’adaptation, de la licence et de la franchise. Où le scénario original a encore plus de difficulté à trouver sa place.
Mais bon, à court ou moyen terme, cela permettra peut-être de filer un vrai coup de projecteur sur le marché de la BD elle-même.

Jim[/quote]

T’as oublié Adèle Blanc-Sec (et Lucky Luke et Astérix !), Lulu Femme nue, les Bidochon, Boule et Bill, Du plomb dans la tête, Michel Vaillant, Les Profs, Quai d’Orsay, l’élève Ducobu, les Profs, l’Outremangeur, Blueberry, le bleu est une couleur chaude, le Ptit Nicolas, le futur Valérian, les Chevaliers du ciel …

Il va même y avoir une adaptation du combat ordinaire de Larcenet.

…qui est sortie l’année dernière. :wink:

comics-sanctuary.com/forum/le-combat-ordinaire-laurent-tuel-t71712.html

Merci Doc.

N’oublions pas le chat du rabbin, Persépolis, Poulet aux prunes ou Le Marsupilami… ou Tamara, dont le film sort bientôt, je crois.

Ces dernières années, il y a quand même eu pas mal d’adaptations de BD en films, mine de rien, mais pas (peu ?) de série TV… alors que certaines BD s’adapteraient bien à ce format (ce qui permet d’adapter plusieurs albums différents, plutôt que d’essayer d’en fusionner plusieurs).
Une adaptation de Tif et Tondu en série TV me paraîtrait envisageable, par exemple, non ?

Tori.

C’est en animation Persépolis, non ?

Il en est de même pour le chat du rabbin.

Ouais, pour ça que je ne les ai pas cités, donc …

[quote=“KabFC”]

Il en est de même pour le chat du rabbin.[/quote]

Oui, c’est vrai… Je me suis laissé emporter, et me suis contenté de citer des BD adaptées en longs-métrages.

Tori.

En revanche, on ne peut pas dire qu’il y a pléthore de réussites dans l’exercice. :confused:

Il y avait eu une série télé Largo (Winch) bien avant les films (dans les années 2000) et plus tard une adaptation de XIII.

Et il y a également “Fais gaffe à la gaffe !”, qui a l’air d’être un nanar de compétition, avec Marie-Anne Chazel, Daniel Prévost, et Lorraine Bracco (plus connue pour ses rôles dans “Les Affranchis” et “Les Soprano”).

Tout ça, c’est sur une quinzaine d’années (même plus en fait, puisque Les Bidochon est sorti en 1996). On est quand même loin de la production U.S. et japonaise en matière d’adaptations de bandes dessinées…