SEULS t.1-12 (Fabien Vehlmann / Bruno Gazzotti)

Discutez de Seuls

Et c’est pas que pour les enfants …

LES CLOUEURS DE NUIT
Yvan s’est réfugié en Bretagne, dans la maison de vacances de ses parents… du temps où il était vivant. Il survit en récupérant des boîtes de conserve dans les maisons vides et en pêchant des araignées de mer. Pour retrouver ses amis, il ne sait où aller : à Néosalem où le psychopathe Saul a pris le pouvoir ? Ou à Fortville, avec ses Terres-Basses et ses horreurs paranormales ?

Un soir, Camille lui rend visite. Par ses propos étonnants et sa connaissance incroyable des quinze familles, Yvan comprend qu’elle est l’Enfant-Minuit, l’élue des familles du mal. Camille le menace : il doit rejoindre ses amis à Fortville sous peine d’avoir la visite des cloueurs de nuit. Puis elle disparaît aussi soudainement qu’elle était arrivée.
La nuit suivante, un bus à impériale sort de la mer et déverse une horde d’enfants zombies qui, armés de clous et de marteaux, attaquent le manoir où s’est réfugié Yvan.
Commencent alors pour Yvan des nuits de veille, de fuite et de cauchemar dans l’épisode le plus glaçant d’effroi de la série.

PARUTION LE 01/06/2018
Genre : Aventure
Collection : Dupuis “Tous Publics”
Age du lectorat : 9+
Etat de la série : En cours
Album cartonné - 48 pages en couleurs
Hauteur : 300 mm / Largeur : 218 mm
ISBN: 9782800170473
PVP : 10.95EUR

Je n’avais jamais lu Seuls, mais j’en connaissais le pitch. J’ai eu l’occasion de lire le tome 3 dans Mega Spirou et je n’ai pas eu de difficulté à rentrer dans l’histoire, très accessible pour un nouveau lecteur. Les gamins sont vite attachants et commencer par une scène d’action offre un début très dynamique. Avec cette rencontre avec un autre clan dirigé par un admirateur du IIIème Reich, les auteurs se sortent bien du passage presque obligé de la référence à Sa Majesté de Mouches. C’est bien caractérisé, très dynamique, avec un dessin très agréable. Vraiment pas mal du tout…

Ouais, c’est une bonne série. J’ai lâché en cours de route, parce que je trouvais que l’arrivée des explications n’était pas à la hauteur du mystère, et que Vehlmann, sur ce coup-là, m’a un peu perdu. Mais faudrait que je reprenne : le suspense, les situations assez “adultes”, le recours à une certaine violence “survivaliste”, l’analyse des traumatismes divers, tout cela est d’une grande finesse, sans jamais enrayer l’action et la caractérisation.

Jim

Ma femme aime beaucoup cette série.

J’ai l’impression de parler à Columbo, quand tu dis ce genre de choses.

Jim

Figure-toi que dans mon boulot, un jour, un mec m’a appelé “inspecteur Columbo” (bon, c’était pas lié à ma femme). Sa patronne n’a pas arrêté de m’appeler comme ça, après.

Mais est-ce que je t’ai dit que ma femme n’a pas voulu voir le film, parce qu’elle trouvait que les choix d’adaptation qu’on a pu deviner avec les extraits ne lui donnaient pas envie ?

Je l’ai pas vu non plus. Et franchement, je suis pas pressé.

Jim

Seuls - tome 12 - Les révoltés de Néosalem

Saul est inquiet : il n’arrive pas à utiliser ses pouvoirs à volonté et certains membres du Conseil commencent à se demander s’il est vraiment l’Élu du Bien et, à ce titre, leur empereur légitime. Et suite à des décisions particulièrement cruelles de Saul ― comme celle de marquer les enfants de la Huitième Famille au fer rouge ― de vives tensions sont apparues à Néosalem, rendant tout le monde très nerveux. Pour resserrer la cohésion de son peuple, Saul décide d’organiser de nouveaux jeux… plus intenses que précédemment. Des jeux qui s’achèveront systématiquement par la mort des perdants ! Saul décide de sortir Leïla de la Chambre Blanche pour la faire participer. Armée d’un simple couteau, elle doit arriver à attaquer un candidat aux yeux bandés, posté sur une colline et qui dispose d’une mitraillette. De plus, le parcours est truffé de fils de fer barbelés munis de clochettes. Et si elle réussit cette épreuve de colin-maillard améliorée, d’autres encore plus tordues l’attendent. Mais à l’aide de quelques amis qui lui sont restés fidèles, Leïla va arriver à tourner ces jeux à son avantage et à provoquer une véritable révolution parmi les esclaves de Néosalem.

  • Album : 48 pages
  • Editeur : Dupuis (3 avril 2020)

Nouvelle date : 5 juin 2020.

Jim

Et le tome 4 est également très bien. L’évolution des relations et des différentes dynamiques est très intéressante et les références sont à nouveau bien digérées pour un épisode prenant et qui se conclut sur un terrible cliffhanger

Les-Cairns-rouges