SHOWRUNNERS : THE ART OF RUNNING A TV SHOW (Des Doyle)

[quote]DATE DE SORTIE PREVUE

30 octobre 2014 (USA)
Indéterminée (France)

REALISATEUR & SCENARISTE

Des Doyle

INTERVENANTS

Joss Whedon, J.J. Abrams, Matthew Carnahan, Jane Espenson, Steven S. DeKnight, Mike Kelley, Michelle & Robert King, Damon Lindelof, Ronald D. Moore, Kurt Sutter…

INFOS

Long métrage américain
Genre : documentaire
Année de production : 2014

SYNOPSIS

‘Showrunners’ is the first ever feature length documentary film to explore the fascinating world of US television showrunners and the creative forces aligned around them. These people are responsible for creating, writing and overseeing every element of production on one of the United State’s biggest exports - television drama and comedy series.The film intends to show audiences the huge amount of work that goes into making sure their favorite TV series airs on time as well as the many challenges that showrunners have to overcome to make sure a new series makes it onto the schedules at all![/quote]

La bande-annonce :

C’et un sujet sacrément intéressant, ça. On connaît mal le fonctionnement de ce type de prods…

Vi, je vous vois souvent utiliser le terme de “showrunner”, notamment dans Doctor Who, mais j’avoue que j’ai du mal à mettre un métier en face !

En gros, c’est le responsable sur le plan créatif d’une série, et pourtant à proprement parler, il peut très bien ne pas écrire ou réaliser un seul épisode sur une saison entière d’une série donnée. Il est en charge de la cohérence artistique du projet, ce qui nécessite de coordonner et de valider le travail d’une équipe d’auteurs et de techniciens. Il y a bien sûr des cas particuliers, comme “True Detective”, où le showrunner se charge de l’écriture de la totalité des scripts, mais c’est très rare…

98 % des scénarios d’une série de cinq saisons

(alors la petite quequette de True detective hein :mrgreen: )

C’est un des métiers les plus durs de la fiction télé puisque tu fais le lien entre le créatif et le commercial, que souvent c’est ton bébé que tu gère et même si tu n’écris c’est toi qui supervise et finalise les scripts et les épisodes.

Si on devait faire un parallèle ca serait une fusion du réalisateur et du producteur exécutif.

C’est aussi le poste final dans la carrière d’un scénariste.

Si ce n’est pas le sujet principal de son livre, Eric Vérat explique très bien le parcours du scénariste au sein d’une production jusqu’à devenir showrunner

Si ce n’est pas le premier sujet de ce bouqui

Ah tiens, je ne connais pas “Babylon 5” et j’ignorais que JMS avait été si prolifique dessus. Impressionnant.

On peut aussi citer le cas de Lars Von Trier et de son “Kingdom” où il co-écrit ET réalise tous les épisodes…mais on parle là d’une série en 8 chapitres, donc petit zizi là aussi. :wink:
Et Lynch réalisera les 9 épisodes de la saison 3 de “Twin Peaks”, si tout va bien…

Je…
Je…

(non sans dec tu me fais une blague là ?)

Non mais vraiment tu connais pas Babylon 5 ? Purée je t’envie un peu là.

Straczynski pourrait continuer à écrire de la daube pour moi il aura fait ce que personne n’a encore égaler à la télévision même aujourd’hui avec Babylon 5

Bon si tu veux en savoir plus sur la série j’avais ouvert un sujet ici même : post798306.html?hilit=babylon#p798306

et j’en faisais une présentation (et un début de review d’épisode) sur mon blog : lezocalo.blogspot.fr/2010/11/bab … logue.html

et mon collègue martiens Sullivan Le Postec, grand fan de la série devant l’éternel, faisait une déclaration d’amour l’année dernière à l’occasion des 20 ans de la série : dailymars.net/20-ans-apres-babylon-5/

Si tu as l’occasion n’hésite pas à la regarder. Le temps fut dur pour elle formellement parlant (surtout quand on la compare à ses contemporains) mais elle reste un exercice formel brillant et jamais égalé doublé d’une oeuvre science-fictionnel et fantasy remarquable. Il y a des parcours de personnage totalement grandiose (G’Kar et Londo en tête) et elle offre parmi les plus bataille spatiale que j’ai vu (notamment parce que préparer par une histoire très forte).

Il y a du Seigneur des anneaux par la présence de certains personnages et cette lutte contre un ennemi terrible dont la résolution ouvrira sur une nouvelle ère. Il y a du Dune dans certains groupes et castes et ses jeux politiques. Il y a du Fondation dans sa description de différentes formes gouvernementale qui démontre leurs limites.

Enfin bref c’est génial. Hésite.

Je stoppe vu qu’on est pas sur le bon sujet mais tu m’a lancé et faut pas beaucoup pour me faire causer de ma série préférée de tous les temps.

Ah oui…
Et pourquoi ne pas ouvrir un thread là-dessus alors ? Si ce n’est déjà fait.
J’en prends bonne note, du coup. C’est alléchant !

Oui, complètement.

C’est d’ailleurs très étrange pour moi, cette série. Je suis un fan absolu mais :

  • la saison 1 a très mal vieilli au niveau effets spéciaux. C’était les débuts des images de synthèses à la télé et cela se sent.
  • je n’ai jamais regardé à la saison 5 et ça ne m’a jamais manqué, tellement la conclusion de la saison 4 est grandiose.

C’est brillant par plein d’aspects, mais surtout par un postulat de départ très audacieux : cela se passe sur une station ambassade dont le but est de promouvoir la paix entre les différentes races stellaires.

Il y a des personnages grandioses et tragiques, ainsi qu’un souffle épique incroyable.

[quote=“Lord-of-babylon”]
Il y a du Seigneur des anneaux par la présence de certains personnages et cette lutte contre un ennemi terrible dont la résolution ouvrira sur une nouvelle ère. Il y a du Dune dans certains groupes et castes et ses jeux politiques. Il y a du Fondation dans sa description de différentes formes gouvernementale qui démontre leurs limites. [/quote]

De l’aveu de l’auteur, c’est une transposition assez libre mais réelle de l’univers de Tolkien dans l’espace. Il l’explique dans les bonus de la saison 2 ou 3, à propos de je ne sais plus quel épisode qui a remporté un prix Hugo.

Sinon, il faut aussi mentionner un point très important qui a contribué à la qualité de la série : Harlan Ellison est consultant artistique sur l’ensemble du projet.

J ai eu Orange série gratuit en décembre et il passe de court doc sur un showrunner avec le même nom (je me demande si c est pas le docs mais “decupé”… j’ai vu Lindeloff, Fontana et Chase et c etait tres bon!