SICARIO : LA GUERRE DES CARTELS (Stefano Sollima)


(Le Doc) #1

DATE DE SORTIE FRANCAISE

27 juin 2018

REALISATEUR

Stefano Sollima

SCENARISTE

Taylor Sheridan

DISTRIBUTION

Josh Brolin, Benicio Del Toro, Matthew Modine, Jeffrey Donovan…

INFOS

Long métrage américain/italien
Genre : thriller
Titre original : Sicario - Day of the Soldado
Année de production : 2018

SYNOPSIS

Les cartels mexicains font régner la terreur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Rien ni personne ne semble pouvoir les contrer. L’agent fédéral Matt Graver fait de nouveau appel au mystérieux Alejandro pour enlever la jeune Isabela Reyes, fille du baron d’un des plus gros cartels afin de déclencher une guerre fratricide entre les gangs. Mais la situation dégénère et la jeune fille devient un risque potentiel dont il faut se débarrasser. Face à ce choix infâme, Alejandro en vient à remettre en question tout ce pour quoi il se bat depuis des années…

La première bande-annonce :


(Geoffrey Le Magnifique) #2

Je vais me faire des amis : ce trailer prouve que le premier venu peut copier le style Villeneuve.


(Oncle Hermes) #3

Il y a quelques temps je regardais Wind River, non seulement scénarisé mais également réalisé par Taylor Sheridan, et qui travaille le même thème de la “Frontière”. C’est une bonne occasion, en creux, de se rendre compte de tout ce qu’apporte un (bon) réalisateur tant la différence avec le Sicario de Villeneuve est flagrante. Le problème n’est pas seulement, sur la forme, la réalisation extrêmement plate, mais aussi, sur le fond, une absence de distance très très problématique : dans Wind River, tout le monde, y compris les représentants de l’autorité, flics locaux, garde-chasse, agent du FBI, se comporte comme s’il n’y avait pas d’alternative à la “justice” sauvage (façon 8 Salopards de Tarantino…). Arrêter le coupable et le traduire devant un tribunal ? Impensable ! Fusillade et loi du talion.

Pourquoi est-ce que je parle de ça ? Parce que j’ai l’impression que c’est exactement le sillon que trace ce Sicario 2. Sans la distance critique passant en permanence, dans le premier opus, par la mise en scène de Villeneuve et par le regard désapprobateur du perso d’Emily Blunt, ceux de Benicio Del Toro et de Josh Brolin semblent, au vu de la BA (donc sous réserve de bonne surprise… mais je n’y crois guère) comme en roue libre pour ne pas dire carrément glorifiés dans leur démarche “Eh on combat des méchants très méchants alors on a le droit de faire ce qu’on veut, respecter les règles et la morale c’est pour les faibles”.


(Le Doc) #4

La nouvelle bande-annonce :


(Fab) #5

c’est “marrant” parce que j’ai regardé hier Wind River et Comancheria sans savoir que cela formait une “trilogie de la frontière” avec Sicario


(Le Doc) #6

V1_SY1000_CR0%2C0%2C674%2C1000_AL


(artemus dada) #7

J’ai vu récemment Wind River , film qui confirme tout le bien que je pensais du Taylor Sheridan scénariste ; si La Guerre des cartels est dans la même veine, ça me va très bien.


(Le Doc) #8