SILLAGE t.1-20 (Jean-David Morvan / Philippe Buchet)

La critique par damss est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

De l’action et des révélations ! :slight_smile:
Un bon tome qui clôture cette “trilogie” débuté au tome 12 !

Et comme d’habitude, le dessin de Buchet est un plaisir pour les yeux.
On se revoit l’an prochain Nãvis ! :wink:

La critique par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Comme souvent pour Sillage, ce tome apporte plus de questions que de réponses, et enrichit encore l’univers développé par Buchet et Morvan. Le dessin de Buchet reste excellent, lisible et beau.
Il clôt le cycle “paria” entamé au volume 11, avec une Nävis hargneuse, bien décidée à ne plus se laisser manipuler et qui s’organise soigneusement, en professionnelle pour rester à la fois vivante et libre. “Liquidation finale” règle son compte à beaucoup de protagonistes qu’on s’attendait à revoir plus souvent, ça a quelque chose d’assez radical et inattendu, très réussi! L’explication à la fin sur le complot (dont les effets remontent au quatrième tome) et le double voire triple jeu de certains est par contre assez tarabiscotée(mais je n’ai jamais trouvé Morvan très bon la-dessus).
Mais ce sont vraiment les personnages qui font la séduction de ce tome: les auteurs ont cherché à réinventer un “Alien” en tant que machine à tuer, Astsukau a enfin un passé, et l’espèce de Conclave complotant semble tout droit sorti de l’héroic fantsy, avec des allures de dieux aberrants… De manière amusante, Bassachy (l’ET à cornes de bélier) reprend la personnalité originale de Nävis: souriante et pleine d’humour.

On reste sur sa faim concernant certaines questions: qui est l’humain élevé par Atsukau? Navis trouvera-t-elle le secret de ses propres origines? Qu’y-a-t-il dans l’univers en dehors de Sillage? Certains éléments nous permettent de jouer au jeu des suppositions, jusqu’à ce qu’on ait une réponse définitive des auteurs. Mais bon, ce ne sera probablement pas de sitôt, car je pense qu’ils auront encore un peu envie de s’amuser à titiller notre curiosité…

La critique de Sillage T.17 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

N’ayant pas relu le tome 3 avant de me lancer dans ce dernier tome, je n’ai donc pas eu cette impression de scénario un peu fouillis que tu as pu ressentir !
Faut croire que j’ai bien fait :smiley:

La critique de Sillage T.18 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Sillage T.19 (simple - Delcourt BD) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Le grand succès de Morvan.

jim

Sillage T20

Alors que Nävis est sur la piste d’un de ces mystérieux métamorphes, celle-ci met fortuitement la main sur un dossier la concernant. Intriguée, elle décide de le dérober et de le cracker avec l’aide de Juliette. Ce dossier est un document d’archives récupéré sur le " Juniville 08 ", vaisseau où vivait notre héroïne avant d’être enrôlée par Sillage. Qui est-elle vraiment et d’où vient-elle ? Cet épisode anniversaire nous le révèlera.

SORTIE LE 23 JANVIER