Sket Dance à découvrir chez Kazé Manga dès janvier 2013 !

Sortie simultanée des deux premiers tomes à prix spécial !

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/13023/sket-dance-a-decouvrir-chez-kaze-manga-des-janvier-2013.html)

Je prends!!!

4€ pour les 2 premiers tomes, c’est interessant !

Enfin!! Je suis trop heureuse!
Day One!

Enfin! J’achète direct évidemment, en plus 8€ les deux tomes, joli geste de kazé qui reflète cependant les gros risque qu’ils prennent. J’espère que Sket Dance réussira à trouver son public! L’année 2013 commence bien!

Je ne pense pas commencer cette série mais très bon geste commercial de la part de Kaze.

4€ le volume. Là je dis OUI !

Voilà un très bel exemple de votre sondage de la dernière fois sur les séries terminées ou non au Japon… 26 tomes et toujours en cours, il y a de quoi refroidir! C’est un sacré investissement et on ne sait pas quand ça s’arrêtera :frowning: je crois que ce sera sans moi, à moins qu’on puisse avoir bientôt un extrait en ligne et qu’il soit exceptionnel!

Woh, à ce prix là je ne vais même pas hésiter une seconde !! Je prends moi aussi !

Enfin !!! Génial ! Et à ce prix là c’est oui sans hésiter :slight_smile:

Il est vrai que le prix est intéressant mais bon comme j’achète une série et non un prix j’attendrais d’avoir des avis sur ce titre avant de me lancé.

Prix intéressent oui mais comme Freeway a voir le contenue. Pour reprendre Aya_1637 moi sa me rappel le sondage “Est-ce que l’augmentation du prix des mangas vous incite à vous tourner plus souvent vers l’occasion ?” là je vois que l’éditeur va vendre du neuf ^^

Ce sera une série pour moi ! J’attendais l’annonce de sa sortie en France avec impatience. J’ai hâte. En plus vu le prix je vais les achetés rapidement :mrgreen:

Enfin ! Depuis le temps que j’attendais cette licence ! (il ne reste plus que l’anime maintenant).
Et à 3,99 pour les deux premiers tomes ? C’est à peine plus cherche que l’occasion (et encore ça dépend laquelle).
Espéreront juste qu’il aura plus de succès que son père n’en a eu (en même temps avec la fréquence de parution de Kana…)