SKINS (Saisons 1-7)

J’avais pas encore eu l’occasion de faire un topic sur cette pépite que j’ai commencé à regarder l’année dernière, mais le fait de m’être maté toute la saison 2 la nuit dernière m’a donné envie de la faire découvrir à ceux qui ne connaissent pas encore.
Voici une série que j’affectionne tout particulièrement ^^ grâce a son coté déjanté , émouvant et ses protagonistes tous plus attachants les uns que les autres.

Synopsis : Un groupe de jeunes adolescents britanniques vivent à Bristol et font leurs premières expériences du monde adulte, en se déchirant autour de sujets comme la religion, la sexualité, la drogue, les déséquilibres alimentaires…

Une série qui traite donc de la jeunesse et de ses déboires (et qui donc n’interressera pas tout le monde mais qui en vaut bien le détour). Le groupe se compose d’un beau gosse manipulateur Tony et de Michelle, sa jolie copine un peu naïve, de Sid, le meilleur ami de Tony, garçon malchanceux, toujours puceau et désespérément amoureux de Michelle, de Cassie, jeune fille anorexique, d’Anwar un musulman qui essaie de concilier religion, sexe et drogue, de Maxxie un homosexuel, de Chris, fêtard invétéré et amoureux de sa prof, de Jal, qui passe son temps à s’occuper des problèmes des autres au lieu de régler les siens et enfin d’Effy, la jeune sœur de Tony qui semble déjà sur la mauvaise pente. Chaque personnage tient un rôle majeur ce qui les rend si attachants , et même si ça se passe en Angleterre , où les jeunes peuvent paraitre bien plus délurés que chez nous petits coincés français , on ne peut qu’être touché par les aventures de cette bande de potes “so british”.

Chaque épisode est découpé de façon originale , car en effet , à chaque nouvel épisode on tourne plus autour d’un seul personnage et des évenements qui tournent autour de lui mais sans délaisser le groupe pour autant , comme si l’on suivait sa journée.
La saison 1 a apparemment été diffusé sur canal+ , et la saison 2 met une claque quant à la continuité des choses. Que dire de plus? … A part que c’est une vrai pépite et que je vous conseille évidemment la VO (ou du moins la VOST) pour ne pas dénaturer le coté anglais des choses et ses remarquablement bons jeunes acteurs… et aussi “for ever young!!!”

quoiiiii??? :open_mouth: le topic sur skins est completement delaissé? pas possible ils savent pas ce qu’ils ratent! après avoir regarder la saison 1 je crois que j’etais plus le même (ok j’exagere :unamused: ) mais serieusement c’est une tuerie de série qui nous change de ces grosses series americaine qui tournent toujours autour des même themes: la medecine, le lycée, etc… des belles filles des effets speciaux,des scenar qui font rever, ok tout ca j’adore mais skins c’est tellement plus vrai!!! on passe du fou rire, a l’angoisse en passant par la tristesse voir même la peur alors que cette série a un sujet on ne peut plus simple, les jeunes, le sexe, l’alcool, la drogue! pourtant c’est pas juste ca c’est beaucoup + mais faut que vous regardiez parce que la j’arriverai pas a en parler sans spoiler :wink: jetez vous dessus! et comme la dit @lobster d. luke regardez la en VO ou VOSTFR!

Whoua je vais souffler un grand coup histoire de dépoussiérer ce pti topic ! Moi aussi je suis un fan de cette série et je suis sur que dans les trente millions d’inscrit sur MS (environ) y’en a bien qui sont des dingues de cette série… parceque il suffit de la voir pour en être dingue. Je vais pas refaire l’éloge de cette série, qui je le précise s’adresse plus précisement aux 15-25ans (ma mère n’apprécie pas trop donc…), mais vu que la saison 3 vient d’être diffusée sur E4 (la chaine british) ce serait bien d’en parler avec les fans, et de réouvrir le débat. Pour ceux qui connaissent pas, je me ferais un plaisir de les aiguiller !!!

Je suis également une fan incontestée de cette série !^^ :mrgreen:
Je tiens à dire un truc: en regardant déjà les 3 premiers épisodes, on voit déjà le fond du problème: les parents.
Le père de Sid totalement impuissant, incohérent, il se comporte comme si c’était lui l’ado, sauf qu’il rabaisse tout le temps son gosse; Les parents de Cassie qui passent leur temps à exhiber leur libido à tout un chacun surtout à leur fille; les parents de Tony, un peu à l’ouest, qui remettent tout le temps tout sur le dos de leur fils; la mère de Michelle qui s’en fout totalement de sa fille… Et j’en passe. Pourquoi des ados si perturbés :question: ? Parce que leurs parents sont totalement jetés :exclamation: . Dans le fond c’est un peu triste, on dirait qu’ils ne s’en sortiront jamais vraiment, qu’ils pataugeront toujours…

Oui, exactement ! Cest ce qui permet d’ ailleurs d’ obtenir des situations… Cocasses !
Je tiens a dire que la saison 2 est nettement mieux car plus trash et plus fortes en rebondissements !

skins est definitivement ma serie préféré ! je ne m’en lasserais jamais!
est-ce que quelqu’un a vu la saison 3 ici?

Oui j’ai adoré la saison 3, ça fait plaisir de retrouver d’autres personnages. La relation entre les deux lesbiennes étaient vraiment super lol :slight_smile:

Et la série s’est achevée dernièrement avec une saison d’adieux basée sur trois gros téléfilms (eux-mêmes scindés en deux parties soit 6 épisodes, en fait!!).

Comme beaucoup j’espère, je retiendrai beaucoup de cette série. Skins, c’est ce que vous pouvez lire en citation. “On passe sans arrêt (“sans coup férir”, comme dirait Jim) des rires aux larmes”. Cette série nous a fait vibrer.

Cette septième saison déroge à la règle des générations car nous revoyons trois personnages biens connus : Effy (la sœur paumée et dangereuse de Tony), Cassie (l’anorexique) et Cook le fou (I’m COOOOOk!!!)

Les choses ont bien changés depuis la fin du lycée puisque nos amis ont bien vécus, semble-t-il. Ils travaillent à la City, ils reviennent de New York ou ils vivotent. Alors, pour une saison d’adieux, il m’est difficile de ne pas en vouloir aux auteurs de ne pas avoir fait “revenir” tout ce beau petit monde (trois générations quand même, presque trente acteurs principaux!) en guise de “good bye, my friends”. A la place, nous avons le droit à trois histoires, chacune centrée sur un personnage sur le thème “Que sont(ils devenus?”

Ces trois histoires sont très inégales. Sans spoiler, celle de Cook est HARDCORE et se révèle la meilleure histoire. Depuis sa dernière apparition, ce personnage (et surtout l’acteur) a pris du grade. Impossible de ne pas être pris aux tripes (l’acteur, je le répète, est méchamment bon). Celle de Effy confirme tout le malheur que cette fille peut provoquer aussi bien pour les autres que pour elle (pour les fans de donzelles, Andrey Pulver joue dans les deux premiers épisodes :wink:) Enfin, après tout ça, Cassie trouve son bonheur. C’est sûrement, cette intrigue qui restera comme frustrante car on aurait aimer revoir d’autres personnages.

Alors ce petit monde s’en va mais je reste toujours un fan absolu de cette série iconoclaste, au ton si cru mais sans oeillière. Cette série disait sa vérité, un ressenti fou bourré de tendresse sur cette partie de la jeunesse britannique perdue et lâchée surtout (là, est la cruauté de la série).

Je retiendrai beaucoup de choses. Des moments surtout. La cliffhanger de la saison 1, la mort atroce du “bâtard du Trône de fer”, Sid et la mort du prochain Doctor Who (l’une des séquences les plus mordantes de la télévision), le personnage de Sid et ses gaffes, Dev Patel qui parta ensuite pour “Slumdog Millionnaire”, l’épisode centrée sur les jumelles où le père perd son job - la fin de l’épisode est terrible - ou encore la furie de Cook après… etc.

J’avoue ne pas avoir accroché à la troisième génération. A tort peut-être. Mais je ne sentais pas la nouveauté, le liant qu’il y avait pu avoir entre la première et la deuxième. Alors je me suis rattrapé avec cette petite septième.

Une sacrée série. Exceptionnelle sans aucun doute. Atypique? Pour sûr. Violente? Jamais gratuitement. Tendre? Assurément. Tapageuse? Peut-être mais cette série basée sur les “générations pornos (ou Skins a posteriori)” était un superbe manifeste. J’ai adoré. J’ai kiffé grave. C’était Skins.

Salops d’anglais.