SOLANIN (Inio Asano)

Discutez de Solanin

image

C’est avec grande joie que j’ai lu ce deuxième et dernier tome de Solanin.

Après la mort inattendue de Taneda, la vie doit continuer pour Meiko et les ex-membres du groupe.
C’est l’occasion pour l’auteur de revenir sur le passé et notamment la rencontre entre Taneda et Meiko.

On comprend un peu mieux la façon de penser de Taneda grâce à une scène en début de volume où il dit tout ce qu’il a à dire lors de la dernière chanson du concert de son groupe.

Un volume fort en émotion et un final vraiment appréciable. On n’assiste pas à une fin bateau mais elle a un tout petit côté happy end qui suffit à nous rendre le sourire et en même temps, l’intégrité de l’oeuvre et son réalisme de sont pas altérés.

Inio Asano arrive encore à nous décrire la société japonaise telle qu’il la voit à travers la vie de jeunes hommes et femmes sans tomber dans le cliché et la facilité…mais le tout reste très accessible et se lit très bien.

Une série à posséder absolument dans sa bibliothèque entre Un monde formidable et le Quartier de lumière pour les amoureux du genre.
En tout cas moi je suis fan !

Je pense que c’est une série que je vais acheter, au vu de ta critique elle vaut vraiment le coup!

Le tome 1 m’a laissé sur le cul, tellement il était excellent (voir mon avis d’il y a quelques jours dans le topic des dernières lectures), et j’ai hâte de pouvoir lire ce tome 2.

Ben moi personnellement, je suis fan d’Inio Asano et il ne m’a pas déçu pour le moment !
J’espère que Kana va continuer à nous faire parvenir ses oeuvres.
Par contre, dans ma critique du 1er volume, je me posais des questions concernant le réalisme et la finesse hallucinants des décors.
Vous pensez qu’il retouche des photos ? Pour certains décors je pense que oui.

Je n’en sais pas plus que toi à ce sujet, mais pour certains fonds, je suis tenté de dire oui, car c’est quand même vraiment beau et fin :slight_smile:

Je vous dirais ça quand je l’aurais en mains^^
je pourrais toujours demander à mes profs d’arts plastiques, surtout qu’il y’en un qui est bien intéressé par les mangas!

image

Pour mon plus grand plaisir, Kana continue dans sa lignée avec les oeuvres d’Inio Asano.
Cette fois-ci, avec Solanin, l’auteur nous fait vivre des tranches de vie (comme d’habitude !) mais centrées sur un jeune couple.
Evidemment, leur malêtre est perceptible et ils se posent plein de questions, ce qui va les amener à faire des choses pas toujours raisonnables.

Cette série compte 2 volumes en tout et dans ce 1er volume, il se passe déjà beaucoup de choses.
Inio Asano, nous fait passer différents messages forts, comme à son habitude.
En lisant Solanin, au départ, j’ai trouvé que le tout était plus optimiste que ses précédentes oeuvres (plus que Le quartier de lumière par exemple).
Ici, l’auteur nous montre que la liberté est à portée de tous mais que la vouloir à tout prix peut engendrer des situations assez difficile à vivre.
Aussi, les questions que se posent les protagonistes sont des questions que nous nous posons tous à un moment ou à un autre, ce qui nous implique directement dans l’histoire.

Les dessins sont très précis comme d’habitude. On se demande même si l’auteur ne retouche pas des photos parfois, tellement les décors sont criants de vérité…mais peu importe, le rendu est excellent.

Si vous avez aimé Un monde formidable ou encore le Quartier de lumière, vous aimerez sans aucun doute ce 1er volume de Solanin.
De plus, la présence d’un fil conducteur et une fin surprenante, contentera probablement le plus grand nombre.

Pour ma part, je suis fan d’Inio Asano, donc je ne peux vous dire qu’un chose : foncez !

Je me tatais à le prendre, j’attendais l’ avis d’un ami ou d’un membre de MS. Chose faite, merci Skeet, je le rajoute à mes futurs achats. Si ça me plaît pas, je t’écris un mail de protestations! :smiley:

pour ma part je pense attendre la sortie du 2ieme volume de la série pour me les prendre
(ne serait ce que pour voir sur le 2ieme est bien egalement)
il en est de meme pour lady snow blood (mais la c’est pas pareil … c’est plus le scenario et le graphisme qui me rebutent legerement)

Oui, c’est très bon d’après moi.
Solanin raconte cet âge un peu bâtard où l’on commence à rentrer dans la vie active, où l’on doit faire des choix importants. C’est quoi être jeune aujourd’hui ? Quelle est sa place dans la société ? Suis-je libre ? Suis-je lâche ?
Et la musique au milieu de ça. Elle signifie quoi pour moi ? Et pour les autres ? Pouvons-nous construire ensemble ? Et construire quoi ?
Et puis il y a les potes, l’amour et des trajectoires qui divergent.

C’est beau, ça sonne juste, une très belle œuvre sur la jeunesse.
Chapeau.

Hop, je viens de flouter un peu…

Jim

Parfait, merci bien.

A noter que l’intégrale sortie récemment est complétée par deux chapitres créés plus récemment.
J’ai trouvé les deux chapitres en question de qualité et suggère donc de prendre l’intégrale plutôt que l’édition précédente en deux tomes séparés.

Ce qui est un peu frustrant quand on a déjà l’édition en deux tomes.

Tori.

Oui effectivement.
Pourtant, je trouve que l’une des histoires ajoutées amène un éclairage important sur le récit général. Et la préface ou postface je ne sais plus, par Asano explique la démarche. J’ai trouvé la chose intéressante, que ça avait du sens.
Disons que ça peut valoir le coup de revendre les deux tomes initiaux pour reprendre l’intégrale.