SOMETHING IS KILLING THE CHILDREN #1-23 (Tynion IV / Dell'Edera)

Je sais, mais déjà c’est pour prouvé à blackie qu’il se trompe. Sinon je sais pas pourquoi ca apparait pas, mais les réseaux sociaux sont pas à jour non plus.

Le but est d’essayer de me montrer des choses que je ne connais pas hein :wink:

Parce qu’ils traitent Urban Link comme Urban China : ils appellent ça des labels, mais sur les réseaux sociaux ils se définissent comme des éditeurs :
https://www.instagram.com/urbanlinkeditions/
https://www.instagram.com/urbanchinaeditions/

Où ils sont censés avoir des sites et des réseaux completement séparés (d’ailleurs le site d’urban china s’est arrêté), d’où le fait que je te dise que ce sont des structures séparées en termes de présentation etc. Y’a une volonté de couper ça du termes « comics » pour essayer d’attirer d’autres publics !? (enfin bon quand tu vois les titres des bouquins, tu fais pas souvent illusion…)

Gérées par les mêmes personnes, dans le même planning, dans les mêmes locaux…
Mais avec la volonté e bien séparer les deux identités éditoriales.

Après, faut reconnaître que ta phrase n’était pas claire.

Jim

J’aime vous faire réfléchir :kissing_cat:
et ça me permet de remettre une piece sur ce sujet

Non, c’est dit nul part, on retrouve même le logo urban.

C’est juste que link, china, comics, et graphic (qui fait du FB) sont des parties différentes dans les thèmes et les formats les uns des autres, c’est juste du labeling, ou si tu préfère une couche de marketing pour éviter le coté, « oh beurk c’est du comics » ou « ça vient d’une éditeur de comics aucun intérêt ».

j’aime bien quand tu tentes de te rattraper aux branches pour montrer que t’as pas tort ou que tu ne savais pas.

:thinking:

image
image

image
image

Et on retrouve des déclinaisons et non le même logo :wink:

Urban Graphic est quant à elle bien une collection d’Urban comics, c’est pas pareil

:joy_cat:

J’avais pas regardé pour Urban china.

Quand aux déclinaisons, pour avoir une déclinaison il faut bien une base commune et c’est le logo Urban après ils ont rajouté un truc supplémentaire.

N’empêche j’ai raison, Jim et le Doc aussi et t’as tort, ça change pas grand chose. Le reste c’est du détail.

Faut que je passe au supermarché, je n’ai plus de maïs.

1 « J'aime »

HAHAHAHAHA

Jim

laisse faire les experts :wink:

Oui la base commune est le Urban et ils ont rajouté une partie à chacun, c’est donc une déclinaison de logos. Note que le « Urban » tout court n’est pas un logo à part entière, car il n’existe pas de structure « Urban » avec juste le logo Urban en soit, après tu peux te dire qu’une partie d’un logo est un logo, mais bon je ne considère pas le « E » de EDF comme un logo pour ma part

PS : Bon un peu plus sérieusement, j’arrête de troller le Kab qui se morfond dans sa choucroute, en fait si je tiens ces propos c’est surtout que je m’étais plaint auprès d’Urban de ne pas avoir la possibilité d’avoir les sorties pour remplir les plannings et on m’avait expliqué que c’était un peu comme urban china avec la volonté d’en faire une structure séparée (en termes de com, etc.) comme ce dernier et qu’un site était prévu pour ça. Mais depuis… rien, en soit c’est surement un signe que la collection ne prend pas… Donc j’espère qu’il y aura un retour en arrière et d’en faire une collection d’Urban comics et plus de truc séparé

PS2 : je n’ai jamais nié que ce n’était pas les mêmes équipes derrière, c’est d’ailleurs un autre grand mystère vis à vis d’Urban China, ça n’aurait pas été plus simple de créer une collection Chine chez Kana ?

1 « J'aime »

Cela dit, c’est la même police (bidouillée pour simuler la silhouette d’immeubles dans la plupart des cas, sauf justement Urban China, où les cinq lettres sont à la même hauteur). Donc c’est la même charte graphique. Ton raisonnement est spécieux.

Ah mais Kana, ça fait partie du « groupe Dargaud » (appellation très fréquente et carrément fourre-tout), mais dépend… du Lombard. La structure est fondée par Yves Schlirf, et ce n’est même pas géré par la même équipe ni situé dans les mêmes locaux.

Jim

Oui alors là dessus mon petit tu te trompes, et tu dis de grosses âneries, mais je suis fatigué et j’ai pas le temps de corriger.

Certes certes mais ça reste dans le même grand groupe, c’est un truc que je pige pas ça. Je prends exemple sur Stellantis, depuis qu’on a fusionné avec Fiat ou Opel précédemment, quand on a une innovation, y’a un partage entre toutes les marques pour savoir si ça les intéresse et s’ils peuvent/doivent l’appliquer.

Là j’ai l’impression que ce n’est pas le cas, j’ai l’impression que l’équipe d’Urban C a voulu sortir une gamme sur des manhuas et que personne ne s’est posé la question si ça devait mieux figurer autre part… C’est particulier quand même.

(Après bon les manhuas en France, c’est pas garanti que ça marche même chez Kana…)

Entre les voitures et les mangas, je n ai rien compris.

Bah c’est là où tu te trompes.
Y a plein de choses dans le groupe qui ne sont pas possibles en raison du positionnement de chacun (et selon un principe de non concurrence).
Mais en revanche, cela permet aussi des choses qui n’auraient peut-être pas été possibles précédemment. Par exemple, si Tout Largo Winch, l’encyclopédie illustré existe, c’est parce qu’il y a dans le groupe une rédaction, celle de Huginn & Muninn, qui est spécialisée dans le beau-livre, et qui peut prêter son expertise à ça. S’il y a une série des Petits Marsus (excellente au demeurant), c’est que Little Urban (tu remarqueras la police sur le logo), section spécialisée jeunesse, est capable de superviser, créer et positionner ce genre de produits, là où Dupuis ne le pourrait peut-être pas. Etc.
En gros, chaque rédaction a ses forces et ses spécialités, et l’idée c’est qu’aucune ne marche sur les pieds de l’autre.

Jim

Une partie des titres Urban China n’était pas des manhuas, mais des comics (certains traduits par Jim, d’ailleurs)… Et il y a, par ailleurs, des manhuas chez Kana, notamment dans la collection Made in.

Tori.

something18a

SOMETHING IS KILLING THE CHILDREN #18

Written by: James Tynion IV.

Art by: Werther Dell’Edera.

Covers by: Werther Dell’Edera, Wes Craig, Ben Oliver.

Description: What secrets lie at the heart of the House of Slaughter? Erica, and her rival Aaron, will soon learn as they are pulled deeper and deeper into the Order of St. George…but the truth may destroy them.

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: July 28.

something181

something182

something183

SomethingKillingChildren_019_Cover_A_Main_PROMO

BOOM! Studios today revealed a first look at SOMETHING IS KILLING THE CHILDREN #19, the next issue in the Eisner Award-nominated horror series from Eisner and GLAAD Award-winning author James Tynion IV (The Woods, Batman), artist Werther Dell’Edera (Briggs Land), colorist Miquel Muerto (Bury the Lede), and letterer AndWorld Design (We Only Find Them When They’re Dead), about Erica’s early experiences with the House of Slaughter and the start of her monster-hunting career… before the horrifying events that brought her to Archer’s Peak, available August 2021.

Erica must play the Game of Nowhere, a secretive binding ritual of the Order of St. George, but not everyone wants her to succeed. And it’s much more than a game; it is an important, yet dangerous part of a hunter’s initiation… and not all students survive the process. Will Erica pass? And if so, at what cost?

SOMETHING IS KILLING THE CHILDREN #19 features main cover art by series artist Werther Dell’Edera and variant cover art by fan favorite artist Danny Luckert (The Red Mother).

SomethingKillingChildren_019_InteriorArt_001_PROMO

SomethingKillingChildren_019_InteriorArt_002-003_PROMO

something20a

SOMETHING IS KILLING THE CHILDREN #20

Written by: James Tynion IV.

Art by: Werther Dell’Edera.

Covers by: Werther Dell’Edera, Evyn Fong.

Description: Can Erica withstand the final stages of the mysterious Order of St. George initiation? Erica finally faces her official initiation into the Order of St. George, a tortuous process that pits a child against an unrestrained monster… and bonds them to it for the rest of their life. Does Erica have what it takes to earn the Mark of St. George, embody the oath of secrecy each member of the House of Slaughter makes, and take her rightful place among the Order?

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: September 29.

something201

something202

something203