SPACE OPERA ! (André-François Ruaud & Vivian Amalric)

[quote]Space Opera ! L’imaginaire spatial avant 1977, « la bibliothèque des miroirs », volume 3
*Auteurs : André-François Ruaud & Vivian Amalric
ISBN 978-2-915793-72-7 | broché, 17 x 21 cm, 432 pages, paru le 22 mai 2009 | prix 28.40 €

« Space Opera » : une succursale majeure de la science-fiction. Tout l’imaginaire des espérances de l’espace, lorsque cape flottant à l’épaule et pistolet-laser au poing, de vaillants héros parcouraient les immensités galactiques à bord de leurs vaisseaux rutilants. De Flash Gordon à Star Trek, de la faune de l’espace aux empires galactiques, d’E. E. Doc Smith à Samuel Delany en passant par Poul Anderson, Isaac Asimov, Charles Harness et E. C. Tubb, sans oublier Buck Rogers, Dan Dare, Perry Rhodan, les pulps, les serials ou Doctor Who : l’histoire illustrée du rêve spatial, lorsque les étoiles étaient plus proches.

André-François Ruaud s’est entouré de Vivian Amalric, Jean-Michel Archaimbault, Isabelle Ballester, Jean-Daniel Brèque, Raphaël Colson, José Gérard, Christine Luce, Richard D. Nolane, Élisabeth Vonarburg et Roland C. Wagner, sous une préface de Gérard Klein, pour un beau livre célébrant le mythe de l’aventure spatiale avant Star Wars — avec comme toujours une riche iconographie. Troisième volume de la Bibliothèque des miroirs, une collection qui réfléchit…
Lien : entretien avec les auteurs.*[/quote]

Liens :
Le site de l’éditeur : www.moutons-electriques.fr
Le blog de l’éditeur : blog.moutons-electriques.fr

Acheté ce week-end à la Lyon Geek Convention.
Un bouquin bien épais. Très richement illustré. Le sommaire me paraît, au premier abord, très riche, avec des approches variées mais bien analytiques. Je signale des pages consacrées à Doctor Who et à Star Trek.
Je m’attaque à ce bouquin au plus vite.

Jim

Commencé le bouquin.
La préface de Klein est vraiment bien. L’introduction explique comment le sujet et le corpus se définissent, ce qui permet de cerner le sujet avec précision. Et j’ai entamé le bouquin proprement dit, qui semble se chapitrer selon un ordre chronologique, en commençant par E. E. Doc Smith, puis en continuant par les comic strips et les serials. Très évocateur, assez précis, assez éclairant, une très bonne manière de faire le point, pour l’instant !

Jim

Fini le bouquin hier.
Vraiment, de belles choses. Une analyse de trucs peu connus, d’auteurs peu traduits, une réhabilitation de Perry Rhodan, un décryptage du Dark Star de Carpenter, une belle lecture de Dan Dare, un passage par Doctor Who et Star Trek, une mise au point sur Asimov qui ne joue pas en faveur de l’auteur, quelques piques sur Luc Orient… Bref, des redécouvertes, des mises à bas d’idoles, un fond d’analyse pas mal du tout… Et la fin du bouquin, qui s’arrête en 1977 pour cause de Guerre des Étoiles, laisse entrevoir les raisons de ce choix, qui ne sont pas qu’historiques.
Bon bouquin.
En tout cas, il appelle une suite, qui se pencherait sur l’imaginaire spatial entre 1977 et nos jours.

Jim

Surtout que depuis 77, il y a eu quelques œeuvres, quand même (Il est vrai qu’un certain nombre de celles-ci s’inspirent à un niveau plus ou moins important de Star Wars)!

Est-ce que le bouquin reste centré sur les œuvres occidentales, ou bien aborde-t-il aussi les œuvres de l’Orient (en dehors de Luc) ?

Tori.

[quote=“Tori”]

Surtout que depuis 77, il y a eu quelques œeuvres, quand même (Il est vrai qu’un certain nombre de celles-ci s’inspirent à un niveau plus ou moins important de Star Wars)![/quote]

Le bouquin partant du principe que Star Wars est une sorte de synthèse (ce qui est loin d’être faux), ça fait une borne chronologique qui tombe sous le sens. Après, un second ouvrage me semble nécessaire.

Ça m’a l’air assez occidental, faut bien l’avouer.

Jim

Bonsoir à tous,
j’ai fini ce livre il y a une semaine environ.
Je l’ai trouvé très intéressant.

En réponse à Tori, il n’est évoqué quasiment que le space opéra côté USA et Grande-Bretagne. Un chapitre évoque la collection anticipation du Fleuve Noir et un autre la BD de space opéra (d’avant 1977 bien sûr).

Au début du livre, comics et serials servent d’introduction. Puis ce sont toute une série de célèbres auteurs de SF et aussi des mal connus qui sont détaillés… Au détriment de la place disponible chez moi puisque la tentation a été trop forte de découvrir des perles évoquées dans ce livre et j’en ai déjà trouvé 3 sur des sites spécialisés (“Le pont sur les étoiles” de Williamson et Gunn, “Les sorcières de Karès” de Schmitz et “Mission gravité” de Clement).

Si vous êtes aussi peu raisonnables que moi sur les livres (et pour ceux qui fréquentent ce forum, je crains que ce ne soit vrai), fuyez ce livre… Ne l’ouvrez surtout pas!!

Ginevra

Trop tard.

[quote=“ginevra”]
Au début du livre, comics et serials servent d’introduction. Puis ce sont toute une série de célèbres auteurs de SF et aussi des mal connus qui sont détaillés… Au détriment de la place disponible chez moi puisque la tentation a été trop forte de découvrir des perles évoquées dans ce livre et j’en ai déjà trouvé 3 sur des sites spécialisés (“Le pont sur les étoiles” de Williamson et Gunn, “Les sorcières de Karès” de Schmitz et “Mission gravité” de Clement).

Si vous êtes aussi peu raisonnables que moi sur les livres (et pour ceux qui fréquentent ce forum, je crains que ce ne soit vrai), fuyez ce livre… Ne l’ouvrez surtout pas!![/quote]

J’avoue que j’ai un fournisseur sur Saint-Lô qui n’est pas super cher (deux euros le poche d’occaz, dans un rayon qui a du choix, c’est pas mal…). J’ai déjà commencé à piocher dedans…

Jim

http://i818.photobucket.com/albums/zz104/Werber/mudman/Nebula-Nine.jpg

Hier en regardant un épisode d’un space opera télévisée d’une série à la vie cathodique brève nommée Nebula-9, intitulé The Final frontier j’ai eu l’idée de faire un billet sur la **Frontière ** et sur son importance sur l’inconscient collectif étasunien.

Il y est bien sûr question de space opera, de pulps, de wilderness, de John Fitzgerald Kennedy. Sans oublier Frederick J. Turner mais en omettant pour l’instant Bufallo Bill.

Donc si le space opera vous intéresse et que la notion de **Frontière **vous échappe ce billet est fait pour vous. :wink:

*May fortune guide your journey ! *