SPAWN #258-269 (Todd MacFarlane & amis)

Je suis Pacino dans le Parrain III. Au bout d’un moment tu te dis - et Erik [Larsen] est comme moi - putain, je vais le faire moi-même.

A en croire ce qu’a annoncé Todd MacFarlane lors du New York Comic Con, Paul Jenkins & Jonboy Meyes, l’équipe créative annoncée en fanfare en décembre dernier après le désistement de Brian Wood, ne sont plus aux manettes de la série Spawn.

L’arc Satan Saga Wars qui débutera à partir de Spawn #258 inaugure une nouvelle collaboration entre le créateur de la série et son collègue co-fondateur Erik Larsen (Savage Dragon). Ils écriront ensemble la trame, Larsen s’occupera ensuite d’esquisser les pages que peaufinera MacFarlane pour finir.

Quant à savoir de quoi sera fait demain pour le super-mort-vivant Al Simmons, si Larsen restera à bord malgré son engagement sur Savage Dragon, seul l’avenir nous le dira.

http://imageshack.com/a/img631/3209/mIQWlB.gif

Lien
Le site de l’éditeur: imagecomics.com

C’est pas très beau ils sont peut être en train de planter le titre

Je suis étonné que Jenkins et son dessinateur partent aussi vite, en général MacFarlane est assez patient avec son titre. Les ventes ont baissé ?
Sinon, une série qui a survécu aux dessins bien gras et tâchés de Philip Tan peut survivre à tout.

Je crois surtout que c’est un véritable chieur et qu’il a encore voulu contrôler son petit monde, contrairement à ce qu’il déclarait au départ. C’est pour ça que le crossover United a pris du plomb dans l’aile, que Brian Wood a jeté l’éponge au dernier moment et que Paul Jenkins (qui a lui-aussi son caractère bien trempé) s’en va par la petite porte.

Traduction: “puisque Jenkins ne voulait pas, je l’ai viré”. Dommage, un auteur compétent sur le long terme n’aurait pas fait de mal à une série de seconde zone, sans plus de qualité, que seuls les fidèles de la première heure achètent.

C’est vrai, les retours sont nombreux à ce sujet.
Après, MacFarlane a laissé David Hine faire ce qu’il voulait, et contredire plusieurs éléments centraux de la saga (que MacFarlane a réintroduits après), alors je suis un peu surpris quand même.

C’est vrai. Le seul auteur qui a fait vraiment bouger les choses. MacFarlane s’est vite empressé de remettre tout ça sous le tapis ensuite (les enfants de Wanda, la fille de Simmons, etc.).

Ouaip, avant de jouer aux faux-semblants avec une fausse identité pendant environ un an.
C’est au vu de l’exemple Hine que je suis un peu surpris que MacFarlane intervient aussi vite. Je le pensais “assagi”.

[quote]Spawn #258

Story by Todd McFarlane
Art by Erik Larsen, Todd McFarlane
Colors by FCO Plascencia
Letters by Tom Orzechowski
Cover by Erik Larsen
Publisher Image Comics
Cover Price: $2.99
Release Date Nov 25th, 2015

Spawn returns to the one place he never thought he would see again…HELL.[/quote]

Source: www.comicbookresources.com

http://imageshack.com/a/img921/1331/Xodu0n.jpg

[size=200]COMICS V.O. : EXTRAIT DE SPAWN #260[/size]

[quote]SPAWN #261

STORY BY
Todd McFarlane, Erik Larsen
ART BY
Erik Larsen, Todd McFarlane
COVER BY
Gerardo Sandoval, Todd McFarlane
PUBLISHER
Image Comics
COVER PRICE:
$2.99
RELEASE DATE
Feb 24th, 2016

The race to escape Hell is thwarted by Satan himself. Will Al and Wanda get their happily ever after?[/quote]

Source : comicbookresources.com

Sympa ces pages, ça envoie du bois !

[quote]Spawn #262

Story by
Todd McFarlane
Art by
Todd McFarlane, Erik Larsen
Cover by
Erik Larsen, Gerardo Sandoval
Publisher
Image Comics

Cover Price:
$2.99
Release Date
Apr 13th, 2016

Al tries to save Wanda as Lucifer brings down all of his might on him, but Wanda knows t4here is a choice to be made. Will Al save her in time or will she have to sacrifice herself to save the life of another?[/quote]

Source : www.comicbookresources.com

[quote]Spawn #263

Story by
Todd McFarlane, Erik Larsen
Art by
Erik Larsen, Todd McFarlane
Cover by
Eirk Larsen
Publisher
Image Comics

Cover Price:
$2.99
Release Date
May 18th, 2016

Demons… GONE. Angels… DEAD. Our Hellspawn… Now HUMAN with NEW powers!
[/quote]

Source : comicbookresources.com

[quote]SPAWN #265

Written by: Todd McFarlane, Erik Larsen.

Art by: Todd McFarlane, Erik Larsen.

Covers by: Erik Larsen.

Description: Introducing a new villain to the Spawn mythos as someone joins Spawn’s villainous rogue gallery.

Pages: 32.

Price: $2.99.

In stores: August 31. [/quote]

Source : www.comicscontinuum.com

“Another one bites the dust.” - Freddie Mercury

C’est au tour du scénariste et dessinateur Erik Larsen (Savage Dragon) de quitter la série Spawn, non sans faire démonstration d’une certaine amertume envers le créateur Todd MacFarlane :

[quote]*“D’accord, je viens de finir le scénario de Spawn #266. J’espère que certaines de mes idées se retrouveront dans le produit fini.”

“J’en ai officiellement terminé avec Spawn.”*[/quote]

Un an plus tôt, le scénariste Paul Jenkins et le dessinateur Jonboy Meyers (et Brian Wood avant eux) quittaient le navire sans mot dire. On imagine que les interventions répétées du créateur de Spawn ont fini par avoir raison de l’équipe créative.

MacFarlane déclarait d’ailleurs, à l’époque :

C’est maintenant au tour d’Erik Larsen de baisser les bras. Et ceci, messieurs dames, explique pourquoi Spawn ne sera jamais rien de plus qu’un héros de seconde zone.

Cependant, cet “incident” n’empêche pas les deux fondateurs d’Image Comics de conclure leur collaboration en fanfare lors d’un crossover associant leurs créations, Spawn & Dragon, et l’obscure Ant.

Ant est elle-même au centre d’une controverse impliquant son créateur, Mario Gully, et Erik Larsen qui en a racheté les droits d’exploitations.

Ce dernier a refusé de publier les dernières pages de Gully (rien ne l’y oblige contractuellement comme il le dit) parce qu’elles présentent Ant simulant une certaine pratique sexuelle (que je ne nommerais pas ici au risque de faire siffler vos oreilles, coquins !) lorsqu’elle attrape un ennemi entre ses jambes.

Il y a maintenant 25 ans qu’Image Comics a été fondé pour que les artistes se libèrent du diktat de Marvel et DC Comics. Ironiquement, il semble que les “patrons” eux-mêmes l’aient oublié.

Le crossover Spawn/Savage Dragon débute ce mois-ci dans Spawn 265. Il continue dans Savage Dragon 216 et Spawn 266 avant de se conclure dans Savage Dragon 217.

http://imageshack.com/a/img924/366/JqLdOW.jpg

[quote]SPAWN #265

Written by: Todd McFarlane, Erik Larsen.

Art by: Todd McFarlane, Erik Larsen.

Covers by: Erik Larsen.

Description: Spawn/Savage Dragon crossover! 'Nuff said!

Pages: 32.

Price: $2.99.

In stores: Oct. 5. [/quote]

http://imageshack.com/a/img923/1940/UOv2GE.jpg

http://imageshack.com/a/img924/8005/VR2r61.jpg

http://imageshack.com/a/img924/5022/svBE1Y.jpg

http://imageshack.com/a/img922/6780/HIsw6V.jpg

http://imageshack.com/a/img921/6928/GwNrMG.jpg

http://imageshack.com/a/img922/9262/TvaEtN.jpg

Source : www.comicscontinuum.com

[quote]Spawn #267

Story By: Todd McFarlane
Art By: Szymon Kudranski
Variant Cover By: Jordan Butler
Published: November 16, 2016
Diamond ID: JUL160780

As Spawn’s costume begins to form, it comes with new powers. But will Al be able to handle those powers?
Digital : $2.99
Print: $2.99[/quote]

Source : www.imagecomics.com

La période Larsen aura pas duré longtemps. Y a de la brouille entre les deux.Apparemment, Macfarlane a bien fait comprendre que Spawn est SON titre et se servait de sa position d’encreur pour retoucher les dessins et toucher au scénario de Larsen se faisant.

Exemple : http://cdn.bleedingcool.net/wp-content/uploads/2016/09/14231859_10209137471607225_9053573480227930577_o-600x901.jpg

D’après le site officiel d’Image Comics, Macfarlane va tout reprendre en mains : histoire et dessins. imagecomics.com/comics/series/spawn

Machinerie infernale ? Larsen quitte Spawn.

J’en doute. En tout cas, las prochains numéros sont crédités par “Todd MacFarlane et ses amis” (l’ironie de la situation). En février, c’est Szymon Kudranski qui revient au dessin, lui qui s’était occupé du titre à l’époque où Al Simmons n’était plus de le héros de l’histoire.

Le temps de trouver un nouvel artiste, qui dessinera ce qu’on lui donne sans rien changer.