SPAWN : LA SAGA INFERNALE t.1-8 (McFarlane / Kudranski)

[quote]Spawn - La Saga infernale tome 1 : Liens de sang
Date de parution : 04/01/2012 | ISBN : 978-2-7560-2862-0
Scénario : Todd McFarlane Will CARLTON
Dessin : Szymon KUDRANSKI
Couleurs : Fco PLASCENCIA
Série : Spawn - La Saga infernale
Collection : CONTREBANDE
Prix : 14,95 €

RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE

Al Simmons n’est plus, mais le symbiote de Spawn a trouvé un nouveau porteur : Jim Downing. Anciennement connu sous le nom de “Patient 47”, Jim s’est réveillé dans un hôpital de New York, sans aucun souvenir de sa vie passée. Aidé par Sara, son infirmière, et Mark, un journaliste opportuniste, il cherche à comprendre la nature des pouvoirs qu’il développe depuis son réveil.[/quote]

[quote]Spawn - La Saga infernale tome 2 : Abus de confiance
Date de parution : 20/06/2012 | ISBN : 978-2-7560-2895-8
Scénario : Will CARLTON Todd McFarlane Jon GOFF
Dessin : Szymon KUDRANSKI
Couleurs : Fco PLASCENCIA
Série : Spawn - La Saga infernale
Collection : CONTREBANDE
Prix : 14,95 €

RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE

L’inspecteur Twitch se confronte au nouveau HellSpawn. Pourra-t-il le convaincre de sauver son coéquipier Sam ? Rien de moins sûr. Car à peine a-t-il entrevu l’étendue de ses nouveaux pouvoirs que des forces démoniaques se réveillent… Le mythe du comics créé par Todd McFarlane est ici réinventé de façon magistrale sous la plume d’une nouvelle équipe artistique.[/quote]

Lien :
Le site de l’éditeur: www.editions-delcourt.fr

Nouvelle équipe artistique composée uniquement de McFarlane au scénario, en fait.

Jon Goff, c’est un alias aussi ? Il a pété un plomb, McFarlane !

C’ets pour vendre autant que Geoff Johns ! Spawn Corps : Rebirth

C’est surtout Will Carlton qui est un pseudo.
J’ai découvert le pot-aux-roses assez récemment, en lisant un commentaire de Selina.
Et en fouinant un peu, j’ai lu récemment que McFarlane a choisi de bosser sous pseudo pour ne pas biaiser l’avis des lecteurs. Du moins c’est son argumentation.
Ça peut expliquer la manière super souple dont la série se greffe sur les sagas précédentes. C’est assez étonnant comme c’est fluide. Ce qui est intéressant aussi, c’est comment le scénario réinjecte ce qu’il y a de meilleur chez Bendis : les dialogues, le rythme, la gestion des silences, la gestuelle des personnages. En suivant ces épisodes, je me suis pris à trouver plein de points communs avec des projets de Bendis comme Torso ou Jinx. J’ai même songé un temps que c’était peut-être Bendis sous pseudo.
Ah si seulement Bendis écrivait aussi bien, de nos jours.
Parce que, sérieux, Spawn, depuis l’arrivée de “Will Carlton”, c’est vraiment très bien : des subplots, des dialogues de qualité, une intrigue au long cours, une redisposition des personnages qui est parfaitement cohérente avec le passé de la série, mais qui aborde le truc sous un angle plus sérieux, plus sombre. C’est un peu comme si la série était publiée par Vertigo, je dirais.
Vraiment, c’est un bon plaisir de lecture.

Jim

Entièrement d’accord avec toi. Et en plus, j’aime bien ce que fait Kudranski, je trouve que ça colle bien. Il y avait eu une période un peu dans cette veine, quand Haberlin (ou était-ce Holguin ? C’était un Brian H…in toujours) avait pris les rènes, mais c’était assez déconnecté du reste. Là le reboot, quoi qu’assez spectaculaire (ce n’est pas toutes les séries, surtout indépendantes, qui se privent du héros identifié jusque là), est effectivement intéressant.

Holguin, sans doute.
Il a fait notamment un run, un peu avant le #100, où les histoires étaient très vertiguesques, presque sandmaniennes, à la fois dans l’approche, dans le ton, dans la narration. Spawn y intervenait soit en croquemitaine, soit en observateur (plus à la Corto qu’à la Watcher, quoi…), et les récits revêtaient une allure de fable morale (mais pas moralisatrice). Vraiment, une très bonne période. Et de mémoire, Capullo au dessin. Sur les débuts de Medina, c’était un peu pareil, même si les histoires en un ou deux numéros s’avéraient avec la lecture faire partie d’un vaste plan.
Mais vraiment, Holguin avait trouvé un ton parfait.

Jim

[quote=“Jim Lainé”]

Tout le monde en parle, de l’affaire du Carlton.

Marrant comme cet arc, qui s’appelle si je ne m’abuse Q&A en VO (donc questions and answers je suppose) pose plus de mystères qu’il n’en résout. Au final, le lecteur n’en sait toujours pas plus ni sur Downing, ni sur les plans du Violator (ou du moins est-ce difficile de croire sa justification), ni sur ce que vient foutre Bludd dans l’équation.
Et le retour de Hel m’a bien plu, pour parachever le tout. C’est un personnage que j’avais bien aimé, alors que la série elle-même n’était pas franchement follichonne.

Justement, d’ou sort ce personnage ? Le traducteur indique qu’elle est présente dans la série Hellspawn sans préciser exactement dans le numéro ou l’arc ? Elle n’est présente que dans la série Hellspawn ?

Hellspawn 13 à 16, paru en VF dans les Chroniques de Spawn … 13 à 16.

Oui. Elle est “née” dans les épisodes de juste avant, qui avaient été, à l’époque, publiés par Semic il me semble, et même plus précisément dans la collection Semic Books (mais pas certain quand même). Mais honnêtement, tu n’as pas perdu grand-chose, c’est juste que le clin d’oeil m’a paru sympa.

Le tome 3 sort (enfin) le 3 janvier 2013 :

Il a pour titre La Fureur du Roi et reprend l’arc narratif The Gathering Storm (littéralement Le Rassemblement tempétueux) comprenant les numéros US 213 à 218.

Le dernier numéro sorti aux États-Unis est le numéro 225.

comicsplace.net/2012/11/22/s … vier-2013/

[quote]Spawn - La Saga infernale tome 3 : La Fureur du roi
Date de parution : 03/01/2013 | ISBN : 978-2-7560-3762-2
Scénario : Todd McFarlane Jon GOFF
Dessin : Szymon KUDRANSKI
Couleurs : Fco PLASCENCIA
Série : Spawn - La Saga infernale
Collection : CONTREBANDE
Prix : 14,95€

RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE

La quête de Malebolgia pour récupérer la totalité de ses pouvoirs arrive à son terme, et seul Jim Downing peut se mettre en travers de son chemin. Il semble que la confrontation entre le premier roi du huitième cercle des enfers et le nouveau HellSpawn soit inévitable, violente et… spectaculaire ! Mais le Clown, ennemi juré de Malebolgia, a son propre plan qui réservera bien des surprises.[/quote]

Liens :
Le site de l’éditeur: www.editions-delcourt.fr
La page facebook de l’éditeur : www.facebook.com/editionsdelcourt

Ah ben putain, il en aura mis du temps à cracher sa Valda, le père McFarlane ! Honnêtement, ce qui a été dit dans les deux derniers tomes aurait pu être condensé en un, mais ce n’est pas non plus décompressé à l’excès, et j’aime bien la tournure que prend l’affaire, avec la remise en scène de plusieurs figures importantes (et le départ de l’une d’entre elles ?) de la galaxie Spawn, dans des rôles parfois à contre-emploi. En un mot en ce moment, Spawn, c’est de la bombe (baby) !

Je suis bien d’accord : c’est un relaunch très réussi, avec une nouvelle ambiance, de nouveaux protagonistes et une bonne qualité graphique. Le personnage de Jim est finalement intéressant, et le mystère autour de lui fonctionne bien même si j’avais peur qu’on en fasse vite le tour. C’est vraiment bien !

Petite question : j’ai toutes les Chroniques de Spawn (pas encore lu car dégoûté de l’arrêt de la série quand j’avais feuilleté le mag),
Le T1 est la suite directe ou fait doublon avec le kiosque ?

Merci d’avance !

La suite !

Je crois qu’il y avait quelques épisodes doublons quand même (à moins que je ne confonde avec une autre série). Mais majoritairement de l’inédit, oui.

[quote=“newton999”]Petite question : j’ai toutes les Chroniques de Spawn (pas encore lu car dégoûté de l’arrêt de la série quand j’avais feuilleté le mag),
Le T1 est la suite directe ou fait doublon avec le kiosque ?

Merci d’avance ![/quote]

Sur l’ ensemble du tome 01 , tu as deux n° d’ inédits qui font suites aux chroniques ( les quatre premiers épisodes ayant été publiés dans les n° 35 & 36 des chroniques ) .

Bref , si tu veux la suite , il te faut acheter ce tome 01 .