SPAWN t.1-19 (Todd McFarlane, collectif)

Spawn tome 18 : Résolution

Date de parution : 29/04/2020 / ISBN : 978-2-413-01550-5

Bonjour, Amazon donne déjà un tome 19 pour cette année :

https://www.amazon.fr/Spawn-T19-Todd-McFarlane/dp/2413028196/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&dchild=1&keywords=Spawn&qid=1587897765&rnid=301130&s=books&sr=1-1

Est-ce normal à votre avis.

Je pense qu’ils n’ont pas encore mis à jour toutes leurs dates. Ca doit être la date qui était prévue à l’origine…et qui changera très certainement puisque le tome 18 est maintenant prévu pour le 1er juillet…

Bonjour,

Du coup les tomes 18 ou 19 ne couvrent pas encore la « saga infernal » Spawn?

Car, quand je vois le prix du tome 5 de cette saga…

Merci d’avance.

Couvrent totalement ça m’étonnerait mais il est commencé dans le 17 en tout cas

1 J'aime

Spawn T19

Al Simmons n’est plus, mais le symbiote de Spawn a trouvé un nouveau porteur : Jim Downing. Anciennement connu sous le nom de « Patient 47 », Jim s’est réveillé dans un hôpital de New York, sans aucun souvenir de sa vie passée. Aidé par Sara, son infirmière, et Mark, un journaliste opportuniste, il cherche à comprendre la nature des pouvoirs qu’il développe depuis son réveil.

  • Broché : 288 pages
  • ISBN-10 : 2413028196
  • ISBN-13 : 978-2413028192
  • Éditeur : Delcourt (19 mai 2021)

Quelqu un a lu tout spawn ?

Est ce que ça raconte quelque chose sur le long terme ?

Je pense a savage dragon qui sait constamment se renouveler par exemple.

Spawn y arrive t il ?

ça se renouvelle. Mais c’est pas toujours plaisant.
Et le renouvellement est moins organique que pour Savage Dragon.

Et tu suis encore ?

Ah bah non ! J’ai pris ça de manière épisodique et suivi de loin.

Sourire.

Faut que scarce nous fasse une rétrospective détaillée.

Je suis actuellement sur le Scarce qui parle d’Image. C’est rigolo à lire et je serais curieux de lire les mêmes auteurs sur le Image d’aujourd’hui, 30 ans plus tard !

Oui !

En gros à chaque nouveau cycle c’est un pas en avant, 3 mcfarlane en arrière…

Sourire

Disons que ça a été très mollasson jusqu’à Endgames (c’est l’épisode 185 en VO, mais je ne sais pas ce que ça donne en VF, ni le titre, ni le numéro). A partir de là, McFarlane a changé de héros et même si le récit trainait toujours en longueur, il y avait une aura de mystère assez prenante.
Et puis la série retombe dans ses travers à partir d’Eye of the Storm (l’épisode 219 en VO) jusqu’à Resurrection, qui comme son nom l’indique, ramène Al Simmons sur le devant de la scène. Y a eu des chouettes passages dernièrement, même si, perso, j’ai vraiment du mal avec le style Jason Alexander sur cette série (alors que je l’aimais beaucoup sur Empty Zone), mais les tout derniers épisodes, j’y bite pas grand chose, pour tout dire.
Comme l’a dit Soyouz, ça se renouvelle à un rythme beaucoup plus lent que Savage Dragon, mais c’est très différent. Larsen a commencé sa série en mode « monster of the day », mais maintenant, c’est presque plus une fable sociétale avec un poil de super-héros (et du cul, faut croire que ça fait vendre). Ca peut parler de n’importe quoi, en fait. Alors que McFarlane ne s’est jamais trop éloigné du concept initial.

Et tu le definirais comment ce concept initial ?

Parce que 300 numéro s de spawn contre des demons, c est un peu long.

Oula c’est parti un peu au delà du démon quand même