SPIDER-MAN : L'HISTOIRE D'UNE VIE (Chip Zdarsky / Mark Bagley)

SMLIFESTORY_CVR_001-600x911
*couverture à venir

SPIDER-MAN : LIFE STORY
Auteurs : Zdarsky, Bagley
100% Marvel, 200 pages, 22,00 €
Imaginez un monde où les héros Marvel vieilliraient au rythme des lecteurs, prenant des années au fur et à mesure que les décennies passent. Des années 60 jusqu’à 2019, suivez Spider-Man à travers tous les drames de sa vie, des combats contre les super-vilains, les Guerres Secrètes,Civil War mais aussi la guerre du Vietnam ou le 11 septembre. Un one-shot exceptionnel qui célèbre toute la richesse de la Maison des Idées.
(Contient les épisodes US Spider-Man : Life Story 1-6, inédits)
SORTIE LE 5 FEVRIER

À ne pas rater.

La couverture :

82613451_10157770159634648_7670471193022955520_o

Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas lu quelque chose d’aussi bien chez Marvel.
Et pourtant je ne partais pas convaincu

Alors moi je partais convaincu et je le suis encore plus après la lecture? Malgré quelques ellipses un peu trop grosses et un univers qui parfois change sans trop bien comprendre le pourquoi du comment, et une baisse de régime de Bagley sur 2 épisodes.

Très mitigé à la lecture de la mini-série

Formellement, on ne peux que saluer la cohérence scénaristique du projet et le jusqu’au boutisme de la chose. Graphiquement, le choix de Bagley est à la fois une bonne chose (il reste l’un des dessinateurs les plus emblématique de Spider-Man) mais se révèle aussi problématique tant le dessin reste constant (c’est du Bagley quoi) et guère varié au point où on ne ressent que très peu l’ancrage historique dans les épisodes. A ce titre je regrette qu’a l’instar de Tom Raney sur le formidable Stormwatch #44 (qui raconte le passé de Jenny Spark), Bagley n’est pas tenté de reprendre le style de dessinateurs emblématique des différentes décennie.

Cela aurait assez cohérent dans le projet de faire un condensé de la vie de Spider-Man en ré-inventant les grands moments. Sur ce point, cela marche très bien, j’ai beaucoup aimé que ce soit pour la dernière chasse de Kraven, les clones, Venom etc. C’est intéressant, bien pensé et bien mené.

Mais au delà de ça, je me demande où est l’intérêt d’une telle approche. Plus précisément, je ne suis pas sur d’adhérer à la vision pessimiste de Zdarsky sur le personnage et l’univers Marvel. Le problème se trouve peut-être dans le fait de condenser un univers beaucoup plus à l’aise sur un rythme mensuel permettant de dégager des moments plus léger au delà des épreuves de vie. Car si l’idée d’un Parker incapable de résilience quand à son drame fondateur le poussant à devenir de plus en aigri, sombre et con fonctionne dans cette mini-série, j’avoue que cela me laisse perplexe en tant que lecteur de la série régulière. C’est une approche que je comprend mais qui ne fonctionne pas beaucoup sur moi. Le problème vient peut-être d’une caractérisation trop légère de l’environnement et d’un présupposé de la part du lecteur quand au personnages décrit. En cela, L’histoire d’une vie, fonctionne et propose une variation intéressant pour les amateurs de Spider-Man mais n’a pas la puissance et l’universalité d’un Superman - Identité Secrète dont il cherche à se mettre dans le sillage.

Bref, je reste mitigé. La mini-série a des qualités et à presque tous les atouts pour être une oeuvre majeure dans le temps mais il n’en reste pas moins que c’est blindée de pétouille et que l’approche pessimiste de l’ensemble ne me plait guère.

Le bouquin qui est déjà en rupture va être réédité avec 7 variants cover et du coup ceux qui ont acheté la première version gueulent sur Facebook :grin:. Jamais content les gens

en même temps je comprends… c est un peu comme les albums (musiques) qui sortent 6 mois aprés avec des inedits… ou de slives… les passionnés qui sont quand même le socle de tes ventes ont déjà acehté… soit ils rachetent soit c est un peu la prime a celui qui decouvre en retard…

Ils seront peut être vendus plus cher, ceux avec les autres couvertures ?

L’histoire évoque un peu à la va-vite des éléments sur d’autres événements et personnages Marvel, qu’il faudra respecter pour les séries à venir sur le même principe, consacrées à ces autres personnages. On verra.

Ou pas.

1 J'aime

Oui ca me parait pas necessaire de le suivre…
Ceci dit le captain de cette mini me plait beaucoup

Son Cap dans Invaders est convaincant aussi. Ce ne serait pas de refus si lui ou quelqu’un d’autre pouvait prendre la relève de Coates (déjà qu’il quitte Black Panther).

Je l’ai trouvé chez mon dealer amiénois qui avait un gros stock. J’ai beaucoup aimé cette version de spidey. Voir ce qui serait advenu si le temps filait normalement. Les personnages sont très bien caractérisés et Bagley livre un taf correct. Du coup je serais pas contre que le scénariste s’occupe d’autres mini avec d’autres personnages.

Notamment un Iron Man ou Captain America, oui. Et pas forcément dans cette continuité là.

Lu ce week-end.
A-do-ré. C’est casse-gueule sur le principe et très bien amené.
Parce que la saga du clone, le Vietnam, Civil War dans un même bouquin, ça pouvait être bien mauvais.

Pas trouvé l’ensemble pessimiste comme Lord mais c’est sûrement mes vacances qui ont fait du bien.

NEWS ! Sortie exceptionnelle le 12 novembre avec un des récits que vous avez le plus plébiscité cette année : SPIDER-MAN L’HISTOIRE D’UNE VIE. Le comic book déjà culte de Zdarsky & Bagley, où Peter Parker vieillit au rythme des décennies qui passent, revient dans une Artist Edition au dos toilé, dans un très grand format (20,5x31cm, la taille d’un Absolute, pour seulement 26€), avec des bonus inédits autour des couvertures dont celle inédite signée Enrico Marini qui écrit également la préface de ce volume !

120366401_10158574742129648_9169347380968579520_o

Un titre que j’ai beaucoup aimé, un très bon concept dans un livre avec beaucoup de qualité.
Mais pour chichiter je dirais qu’il y a 2-3 trucs qui auraient pu être mieux pour moi :

  • la présence de Daredevil
  • une autre fin, Spidey dans l’espace j’aime pas trop, je préfère SpiderMan urbain dans les rues de la grande pomme
  • une autre mort pour Gwen, mais c’est vrai que l’originale est tellement iconique
  • les dessins. Je n eles trouve pas toujours réguliers, et c’est vrai que des styles différents par époque auraient pu être pas mal. Ou un style plus realiste peut être

Mais en tout cas une lecture que j’ai beaucoup aimé, une des meilleures du 1er semestre 2020, et que je recommande

Pourquoi la couverture ne contient que des perso qui ne sont pas dans le livre (à part le bouffon) ??? Il manque Daredevil, l’homme sable et on est presque bon…

Parce que ce sont les personnages que voulait dessiné Marini et que Marini en Europe ben il fait comme il a envie.