SPIDER-MAN : SHADOW OF THE GREEN GOBLIN #1 (J.M. DeMatteis / Michael Sta.Maria)

Marvel va une nouvelle fois revisiter les jeunes années de Spider-Man et en révéler un peu plus sur les secrets du premier Bouffon. Pas Norman Osborn…son assistant Nels Van Adder, alias le Proto-Goblin apparu pour la première fois dans le Spider-Man Minus One en 1997.

113631

Par J.M. De Matteis et Michael Sta.Maria. La publication de la mini-série débutera en avril 2024.

Norman Osborn was not the first Goblin! Norman Osborn is the Green Goblin you know. But he is NOT the Original Goblin! It’s time to learn the shocking secrets of the Proto-Goblin, and its dramatic connection to the Osborn family! What role does a young Peter Parker, who has not yet understood his great power and responsibility, play in this unfolding of events?

« I’ve always been fascinated with Peter Parker’s early days as Spider-Man, a time before he fully understood what it meant to be a super hero, » DeMatteis shared. « SHADOW OF THE GOBLIN allows us to take a deep dive into Young Peter’s mind and emotions as he makes his way through this exhilarating, and sometimes terrifying, new world. »

« We take an equally-deep dive into the dysfunctional dynamic of the Osborn family, seeing how that generational pain sowed the earliest seeds of Norman’s Green Goblin identity and left its traumatic imprint on Harry, » he added. « If you think you know everything there is to know about Peter and the Osborns, think again! »

https://www.marvel.com/articles/comics/spider-man-shadow-of-the-green-goblin-jm-dematteis-michael-sta-maria

Ah, pourquoi pas.

Qu’il va donc falloir que je relise…

Jim

Il y a eu lui aussi :

Plein de choses qui sont parties bien loin, dans mon esprit.

Jim

Diggle l’a ramené chez ses Thunderbolts.

Ah tiens.
Je ne sais pas trop si je les ai lus, ces épisodes.

Jim

Howard Mackie, Dan Fraga. Ça fait un peu mal aux yeux quand même…

Laisse, c’est son côté maso. On ne peut rien y faire.

Publié en VF dans Spider-Man #23 de décembre 1998.

Ouais, c’est dans cette édition que je l’ai.

C’est sans doute pour ça que j’ai oublié…

On appelle ça la curiosité !

Jim

Malsaine la curiosité.

Ou morbide.

(W) J. M. DeMatteis (A) Michael Sta. Maria (CA) Paulo Siqueira

NORMAN OSBORN WAS NOT THE FIRST GOBLIN! Norman Osborn is the GREEN GOBLIN you know. But he is NOT the ORIGINAL GOBLIN! Learn the shocking secrets of the PROTO-GOBLIN, and its dramatic connection to the Osborn family! What role does a young Peter Parker, who has not yet understood his great power and responsibility, play in this unfolding of events? J.M. DEMATTEIS (SPIDER-MAN: KRAVEN’S LAST HUNT) continues to build his legacy and the mythos of classic SPIDER-LORE, this time paired with rising star MICHAEL STA. MARIA!

Rated T

In Shops: Apr 03, 2024

SRP: $4.99

C’est bon, ça. Comme beaucoup d’autres anciennes gloires des comics, J.M. DeMatteis est sollicité par Marvel pour revisiter ses grands succès dans des mini-séries sur des secrets du passé. Ici, c’est Spider-Man, avec l’intrigue qui se passe un mois après la mort de l’oncle Ben. Peter galère, ne sait pas quoi faire de sa vie et de Spider-Man, craignant de faire du mal aux criminels avec ses pouvoirs. De son côté Harry réconforte une Gwen attristée par la maladie de sa mère, avec un Norman doux pour elle et dur avec son fils. Le coeur du récit est Nels van Adder, le Proto Goblin qui a survécu mais perd l’esprit. Il est manipulé par une femme pour enlever Harry, Spider-Man le stoppe en croisant Harry et Gwen, et se rend compte que les super-vilains peuvent encaisser. Nels fuit mais va revenir car la femme l’exige, et elle est la mère de Harry, que l’on croit morte !
C’est bien, oui. J.M. DeMatteis livre un scénario dense, avec la voix off de Peter au présent évoquant ses souvenirs et le fait de croiser des gens qu’il connaîtra après. C’est fluide, intelligent, dense et agréable. C’est bien mené et plaisant de revenir à tout ceci, avec des dessins réussis bien qu’un trop détaillés de Michael Sta. Maria.

Une bonne plongée nostalgique, dans le fond et la forme.