SPIDER-MAN UNIVERSE #1-5

C’est un genre de symbiote Carnage, c’est ça ?

Donc ce n’est pas une “Saga complète”. :slight_smile:

Conway, j’en garde un bon (mais assez lointain) souvenir sur Spider-Man, j’hésite un peu à prendre ce numéro, je vais le feuilleter si je le trouve cet après-midi.

[quote=“artemus dada”]C’est un genre de symbiote Carnage, c’est ça ?
[/quote]

C’est ça. Un symbiote fiston de Venom et papa de Toxin !

Je n’attendais rien de Spider-Man Universe n° 2, consacré à Carnage. Son concept est dans son nom d’où le néant scénaristique dans lequel les différents scénaristes se vautrent depuis sa création.
Ce vieux briscard de Gerry Conway vient de faire me passer un très bon moment de lecture. Certes, on sait bien que le “plan parfait” va vite déraper, que le Colonel Jameson va prendre plus d’importance mais l’histoire tient la route et à la fin, on se surprend à penser : vivement la suite.

[quote=“Le Doc”]

…][/quote]

Finalement j’ai pris ce numéro, ce qui fait que je ne suis plus à un paradoxe près :slight_smile: puisque je dis souvent que **Marvel **ne répond plus à mes attentes (mais je trouve plus souvent mon compte dans les séries un peu moins bankable comme celle-ci ; je verrais bien).

Et en lisant je m’aperçois que la traductrice a omis de traduire les abréviations, c’est un détail bien sûr, il n’est pas question de la traduire en cour martiale pour si peu . :wink:

Ainsi une “medevac” reste telle quelle, alors qu’elle a son équivalent hexagonal : une “evasan” autrement dit une évacuation sanitaire.
Idem pour “CSH” qui en note en bas de page devient “hôpital de campagne”.
CSH” correspond à “Combat Support Hospital” dont un équivalent français pourrait être le PMA (Poste Médical Avancé).

Si je fais part de ces deux pétouilles ce n’est pas pour faire le malin (tout simplement parce que je n’ai pas besoin de le faire, car je le suis :wink: ), et qu’il est plus facile l’inspecteur des travaux finis qu’un vrai travail de traduction comme le fait madame Watine-Vievard.

Donc ma démarche est plutôt de profiter de ces deux exemples pour demander comment font Jim et Niko (les deux seuls traducteurs de la place, oui ?) lorsque ce cas de figure se présente ?

[quote=“artemus dada”]
Si je fais part de ces deux pétouilles ce n’est pas pour faire le malin (tout simplement parce que je n’ai pas besoin de le faire, car je le suis :wink: )[/quote]

Ahah excellent xD

néanmoins, j’ai aussi trouvé ce carnage très sympa. Je ne m’attendais à rien à ce récit et je pense que j’ai bien fait car j’ai eu beaucoup de plaisir en le lisant, ça casse pas trrois pattes à un canard mais y’a de bonnes idées, du moins bien exploité pour ne pas s’ennuyer. D’ailleurs, y’a pleins de trucs qui m’ont penser à alien parfois, ce fut une bonne approche, vivement la suite.

[quote]SPIDER-MAN UNIVERSE 2 : CARNAGE

trimestriel, 5,70 EUR, 120 pages

Bienvenue dans le nouvel univers Marvel ! Gerry Conway, le légendaire scénariste des aventures de Spider-Man, revient avec une série consacrée à Carnage, sur des dessins de Mike Perkins.

(Contient les épisodes US Carnage (2016) 1-5, All-New, All-Different Point One (IV))

SORTIE LE 17 JUIN[/quote]

… **[size=150]S[/size]**i le scénario du Spider-Man Universe n°2 ( la série CARNAGE #1 à 5 + un extrait du All-New, All-Different Point One, celui concernant le personnage homonyme de la série) ne casse pas trois tentacules à Cthulhu, l’histoire quant à elle sort plutôt bien son épingle de la poupée vaudou du tout-venant “marvelien” grâce au travail des fondamentaux.

Back to the basis

Des personnages bien campés à la personnalité affirmée, et suffisamment nombreux et hétérogènes pour permettre un florilège d’interactions (sous-entendu intéressantes) ; un storytelling qui ne ménage ni les rebondissements, ni les surprises ; des dialogues à “caractère informatif” et des punchlines décalées et “rigolotes”.
Des surprises qui le cas échéant peuvent aussi se transformer en suspense, pour quiconque a un plan à jour de la Maison des Idées.

Gerry Conway un ancien du gaz qui n’est manifestement pas là pour monter une usine fonctionnant avec ce combustible prouve s’il en était besoin qu’il n’y a pas de mauvais personnages.

Et La Survivante est en tout cas la preuve (encore ! ce n’est plus un commentaire, c’est une liste de pièces à conviction ma parole) ; la preuve disais-je que le rayonnement qu’a le “reclus de Providence” sur l’imaginaire contemporain est inversement proportionnel à la notoriété qu’il avait de son vivant.

Tout en lisant cette “saga complète”, l’éditeur transalpin propose d’ailleurs une nouvelle acception de cette expression où “complète” est le synonyme de “à suivre” et non pas “qui se suffit à elle-même”, or donc en lisant La Survivante je me faisais le réflexion que Carnage est un peu l’équivalent d’un tueur en série, et qu’il a été inventé peu de temps après l’acmé cinématographique du phénomène, à savoir Le Silence des agneaux.
Vue de l’esprit ou véritable influence ?

Difficile de trancher (si je puis dire).

Christian Grasse continue son travail de subversion au sein même de l’entreprise qui l’emploie ; ainsi n’a-t-il pas peur de nous annoncer à nous lecteurs dans son éditorial que “nous sommes officiellement entrés dans le statu quo All-New All-Different Marvel Univers !” :open_mouth: le statu quo, vraiment ?

Voilà une bien singulière manière d’appâter le lecteur. :smiley:

Une (autre) petite pétouille de traduction (décidément madame Watine-Vievard va finir par croire que j’ai décidé d’en faire ma tête de turc) : “West Viginia” dans la V.O (#2) qu’il me semble plus juste de traduire par “Virginie-Occidentale”, devient pour le coup dans ce numéro “l’ouest de la Virginie”.
Rien de bien grave cela dit.

… **[size=150]E[/size]**n résumé, un numéro bien sympa qui outre un divertissement de bon aloi, m’a permis de réviser mes connaissances en langues étrangères, sans oublier de peaufiner ma langue maternelle et de continuer vaille que vaille de croire dans le genre humain en constatant qu’il est encore possible de s’amuser en lisant des éditoriaux. :wink:

Sans nul doute en tout cas, ton post constitue bien la preuve que l’on peut continuer à croire au genre humain et se bidonner sans retenue en se renseignant innocemment sur un titre somme toute très anecdotique sur le papier, me semblait-il (vieux briscard en semi-retraire et concept moisi dès ses origines).
Mais là, paf, je suis conquis, je vais le prendre. :smiley:

[quote=“artemus dada”]
CSH” correspond à “Combat Support Hospital” dont un équivalent français pourrait être le PMA (Poste Médical Avancé). [/quote]

Tu fais bien de préciser, car pour moi, PMA, c’est une Procréation Médicalement Assistée. Et je me demandais bien ce que ça faisait là-dedans !
(quoique la Procréation Magiquement Assistée pourrait avoir sa place ! :mrgreen: )

[quote]SPIDER-MAN UNIVERSE 3 : WEB WARRIORS
trimestriel, 5,50 EUR, 128 pages

Retrouvez l’équipe formée lors de Spider-Verse ! Spider-Gwen, Spider-Man Noir et Spider-Cochon font partie d’une équipe de Spider-Men formée pour défendre toutes les réalités ! Par Mike Costa et David Baldeon.

(Contient les épisodes US Web Warriors (2016) 1-5, Amazing Spider-Man (2016) 1 (V))

SORTIE LE 16 SEPTEMBRE [/quote]

Pas le meilleur choix de couverture :frowning:

ça pourrait être sous-titré “Attrape le groin !!!”

Alors c’est bien meilleur que ce qui se passait avec les mêmes persos durant Secret Wars ! 5 numéros plutôt enlevés, avec un concept qui pourrait rappeler les Exiles, mais qui a tout de même son propre fonctionnement, avec des héros qui sont plus autonomes ! L’intrigue est assez sympa et apporte quelques surprises ! Une lecture pop-corn agrémentée de dessins de Baldeon assez soignés !

idem

Et c’est pareil pour moi aussi…plus divertissant et mieux dessiné que la mini-série Secret Wars avec les mêmes personnages (le style dynamique de David Baldeon est bien adapté à ces aventures bondissantes entre les dimensions) !

[quote]SPIDER-MAN UNIVERSE 4
SPIDEY
trimestriel, 5,50 EUR, 112 pages

Robbie Thompson (Venom Spaceknight) et Nick Bradshaw (Wolverine & The X-Men) s’associent pour nous raconter une version revisitée très actuelle des toutes premières aventures de Spider-Man avec aussi Gwen Stacy, Flash Thompson, Harry Osborn et… le Docteur Octopus !

(Contient les épisodes US Spidey (2016) 1-5)

SORTIE LE 13 DECEMBRE[/quote]

[size=200]LE SUJET SUR LA V.O.[/size]

Mouais…j’aurai bien aimé lire une version “moderne” d’un titre comme Untold Tales of Spider-Man (une super série de Kurt Busiek et Pat Oliffe) et finalement ce Spidey est un bouquin hors-continuité, présenté comme une version alternative de la jeunesse de Spider-Man. Robbie Thompson se contente juste de renouveler le casting des années lycées de Peter en y incluant des personnages comme Gwen et Sajani…ce qui n’apporte pas grand chose à un catalogue de situations éculées.

Restent les dessins de Nick Bradshaw, toujours très chouettes, détaillés, énergiques…mais hélas, il ne reste que 3 épisodes…

Ouaip !

Grosso modo, 1 épisode = 1 vilain, et c’est presque tout. Il ne s’agit pas non plus de raconter les origines de chacun, donc autant dire que tout ça se lit très, très, très vite et il n’y a qu’un fil rouge assez ténu ! Alors c’est joli, mais c’est assez creux au final !

[quote]SPIDER-MAN UNIVERSE 5
CARNAGE (2)
trimestriel, 5,50 EUR, 112 pages

Carnage, l’un des adversaires les plus dangereux de Spider-Man, revient dans une nouvelle saga intitulée Sea Devils, où nous le découvrons en action… en pleine mer ! Les textes sont signés du légendaire Gerry Conway avec Mike Perkins au dessin.

(Contient les épisodes US Carnage (2016) 6-10)

SORTIE LE 17 MARS[/quote]

C’est plutôt une très bonne série, assez intelligente dans le sens où elle ne part dans les sentiers battus en cherchant une autre orientation pour le perso (orientation très à la mode en ce moment) ! Alors, cela aurait pu n’importe quel vilain, mais l’auteur a suffisamment fourni les détails pour que cela s’y prête à Carnage (sans pour autant faire du sanglant gratuit et sans pour autant dénaturer le perso) ! Et puis il y a une ambiance particulière, par moment du genre des films d’Alien, tout en donnant un côté Indiana Jones à cette quête ! Et je pense qu’il va y a voir des retournements de situation, comme le craignent certains persos !
Ouais, cette série est sûrement l’une des meilleures histories de symbiote que j’ai pu lire ! Et avec un tel perso, c’était quand même loin d’être gagné !

*couverture à venir

[quote]SPIDER-MAN UNIVERSE 6
WEB WARRIORS (2 sur 2)
trimestriel, 5,80 EUR, 128 pages

Les Web-Warriors luttent pour sauvegarder la cohésion de leur équipe. Et rien n’est joué non plus pour la Toile de vie ! Ne ratez pas l’ultime saga de la série signée Mike Costa et David Baldeon.

(Contient les épisodes US Web Warriors 6-11)

SORTIE LE 16 JUIN[/quote]