SPIRALE : L'HÉRITAGE DE SAW (Darren Lynn Bousman)

Darren Lynn Bousman, le réalisateur de Saw 2, 3 et 4, est de retour derrière la caméra pour le neuvième volet de la très longue saga horrifique, dont l’histoire a été imaginée par Chris Rock !

DATE DE SORTIE PREVUE

15 mai 2020 (USA)
13 mai 2020(France)

REALISATEUR

Darren Lynn Bousman

SCENARISTES

Josh Stolberg et Pete Goldfinger, d’après une histoire de Chris Rock

DISTRIBUTION

Chris Rock, Samuel L. Jackson, Marisol Nichols, Max Minghella…

INFOS

Long métrage américain
Genre : horreur
Titre original : Spiral - From the Book of Saw
Année de production : 2020

SYNOPSIS

Travaillant dans l’ombre d’une légende locale de la police, le lieutenant Ezekiel " Zeke " Banks et son nouveau partenaire enquêtent sur une série de meurtres macabres dont le mode opératoire rappelle étrangement celui d’un tueur en série qui sévissait jadis dans la ville. Pris au piège sans le savoir, Zeke se retrouve au centre d’un stratagème terrifiant dont le tueur tire les ficelles.

La première bande-annonce :

J’espère que ce sera mieux que le récent reboot tout faisandé, mais avec Bousman le bien-nommé y’a relativement peu de chances, quand même. Et comme un couillon, je sais déjà que je vais le regarder. :sweat_smile:

Marrant, cette vague de comiques américains plutôt cinéphiles (et spécifiquement gourmands de cinéma de genre) qui se met à écrire et/ou réaliser des films d’horreur pur jus : on pense évidemment tout de suite à Jordan Peele, mais il y aussi Danny McBride, et Chris Rock, donc, maintenant…

Sortie repoussée à une date indéterminée.

Tu fais des copier/coller avec tout le temps que tu as devant toi ? :slight_smile:

Héhéhé…ouais, c’est répétitif les rares news du moment. Maintenant faut que je m’habitue à traîner moins souvent sur les sites ciné vu que ça ne sert plus à grand chose…

Sortie repoussée à mai 2021.

La bande-annonce :

J’avais bien aimé le 1 (même si à y repenser le twist final est très improbable et rend le revisionnage plus compliqué, pour moi du moins), j’ai détesté le 2 et j’ai arrêté le 3 au bout de trente minutes, le montage saccadé ayant eu raison de ma patience et de mes yeux.

Pour la petite anecdote, le twist final de « Saw » était paraît-il repompé sur celui d’un court-métrage français, « Pâques Man », ce qui lui retire encore de son lustre (même si j’avais bien mordu à l’époque, je le reconnais).
Bizarrement, après des « Saw » assez pourraves jusqu’au mois au quatrième inclus, la franchise redevient un peu meilleure vers le cinquième épisode, jusqu’au septième. Rien de génial, hein, mais les rebondissements devenaient tellement alambiqués que ça en devenait assez jouissif…

Mais oui, Photonik, c’est ça qui est incroyable!
« Vous avez cru que X a fait Z mais non en fait c’est T qui a entourloupé P ».
J’adore!!

C’est exactement ça.

Vous me donnez presque envie de retenter, je pense que les 2 et 3 se prenaient trop au sérieux pour moi sans tomber encore dans le nawak baroque le plus total.