STAN LEE : HOMÈRE DU XXe SIÈCLE (Jean-Marc Lainé)


(FC powaaaa) #121

Roooh … je ne serai pas si loin, mais je ne pourrai pas venir ! :cry:


(Jim Lainé) #122

[quote=“Zaïtchick”]Une question : lorsque Ben Grimm dégomme le Surfer d’Argent à leur première rencontre, ne peut-on y voir la transposition du thème du combat de Jacob contre l’Ange, ultérieurement illustré par le King avec brio ?

Ou peut-être que je sur-intellectualise…[/quote]

On ne sur-intellectualise jamais trop…

Après, si c’est le cas, ça vient peut-être de Stan Lee.
Pour ma part, j’aurais tendance à y voir plutôt le choc de deux golems : le golem de pierre, golem par le corps, contre le golem protecteur de son peuple et venu de l’espace, golem par l’esprit.

Jim


(Jim Lainé) #123

[quote=“soyouz”]J’avance tranquillement et c’est toujours aussi intéressant. J’aime beaucoup ton plan (et le contenu qui va avec du coup).

J’ai une petite question : à la page 161, tu dis à juste titre que Stan Lee, dont l’univers est majoritairement WASP, présente des héros blancs qui ne vivent qu’entre eux, en citant pour bon exemple le mariage (et inversement pour les héros de couleurs).

Trouves-tu qu’aujourd’hui ce n’est plus le cas dans la BD en général (parce qu’au ciné, c’est pas encore ça) ? Parce qu’en dehors des X-Men et des exemples que tu vas me trouver (style le Englehart que tu cites), ce n’est pas encore vraiment mon impression …[/quote]

Ton impression, c’est quoi ? Que les univers de super-héros, et l’univers Marvel dont on parle, sont encore majoritairement WASP ?
Si c’est le cas, alors je suis assez d’accord. Les personnages “pas blancs” sont encore rares, et ils sont soit anciens (Black Panther, Luke Cage, Storm…) soit mal implantés (la mutant afghane et plein de jeunes héros basanés). Y a peu de héros de couleurs qui se sont implantés ces derniers temps (la nouvelle White Tiger, dans l’Avengers Academy et dans le cartoon Ultimate Spider-Man, par exemple, mais bon, c’est pas une star non plus…).
J’irais même jusqu’à penser qu’il y a un mouvement de marche arrière : l’Atom asiatique a été remplacé, par exemple. Spawn est désormais blanc (là où son apparence blonde, dans les tous premiers numéros de la série, était une blague vacharde sur la waspitude des héros de BD, justement…).
Donc bon, je ne sais pas trop quoi en penser, mais je trouve que c’est pas très ouvert, ouais… Alors que, bon, la société semble plus souple que dans les années 1960. Est-ce le signe du retour d’une mentalité conservatrice ? J’espère que non…

Jim


(FC powaaaa) #124

[quote=“Jim Lainé”]

[quote=“soyouz”]J’avance tranquillement et c’est toujours aussi intéressant. J’aime beaucoup ton plan (et le contenu qui va avec du coup).

J’ai une petite question : à la page 161, tu dis à juste titre que Stan Lee, dont l’univers est majoritairement WASP, présente des héros blancs qui ne vivent qu’entre eux, en citant pour bon exemple le mariage (et inversement pour les héros de couleurs).

Trouves-tu qu’aujourd’hui ce n’est plus le cas dans la BD en général (parce qu’au ciné, c’est pas encore ça) ? Parce qu’en dehors des X-Men et des exemples que tu vas me trouver (style le Englehart que tu cites), ce n’est pas encore vraiment mon impression …[/quote]

Ton impression, c’est quoi ? Que les univers de super-héros, et l’univers Marvel dont on parle, sont encore majoritairement WASP ?

Jim[/quote]

Oui ! Et quand tu regardes les derniers épisodes d’Avengers Academy, tu vois que le Tigre Blanc, latino et le mec de l’AA avec l’amulette, latino, fricotent forcément ensemble. Pareil pour Ororo et T’Challa.


(Regulator) #125

Luke Cage a épousé une blanche.

(Elle devient noir dans le film…N’importe quoi),ça casse le coté "exception"de cette union.


(Jim Lainé) #126

[quote=“Regulator”]Luke Cage a épousé une blanche.

(Elle devient noir dans le film…N’importe quoi),ça casse le coté "exception"de cette union.[/quote]

Dans quel film ?

Jim


(Regulator) #127

Un film sur Luke Cage.
Recherche en cours…

Impossible de remettre la main sur ce film.
Sur wiki,j’ai lu qu’un film prévu ne s’est toujours pas fait…

J’ai pourtant un souvenir précis d’un casting avec une actrice noire qui faisait Jessica Jones…

C’était pas un DTV?

(Et là,je doute de ma santé mentale).

Edit:j’ai du lire un casting prévu mais le tournage n’a pas du se faire(mais je croyais que si).


(Jim Lainé) #128

[quote=“Benoît”]http://www.moutons-electriques.fr/images/ouvrages/155.jpg

*Auteur : Jean-Marc Lainé
Couverture par Sébastien Hayez
ISBN 978-2-36183-075-5
ouvrage broché
17 cm × 21 cm
258 pages
à paraître le 8 février 2013

S’il fallait une preuve que le monde des super-héros Marvel est un univers partagé, il conviendrait de citer ce papy chétif aux grandes lunettes de soleil qui, déguisé en vendeur de sandwich, en facteur new-yorkais ou en général de l’armée américaine, hante les adaptations sur grand écran, des X-Men aux Avengers. Qui est ce vieillard à l’accent traînant, qui est partout à la fois, qu’on montre du doigt avec un sourire de connivence, et dont on attend l’apparition avec impatience ? Simple. C’est Stan Lee.

Co-créateur du panthéon Marvel dans lequel s’agitent avec le succès que l’on sait les X-Men, Iron-Man, Spider-Man ou les Avengers, Stan Lee est aujourd’hui une figure reconnue de la culture populaire. Ses interviews paraissent dans les magazines télé, les maximes de ses personnages sont citées dans les chroniques radio. Et pourtant, la réputation de Stan Lee a été entachée de nombreuses polémiques. Il a été dit qu’il n’est pas l’auteur des scénarios qu’il a signés, qu’il n’a rien inventé, que ses collaborateurs, au premier rang desquels Jack Kirby ou Steve Ditko, ont tout créé à sa place. Figure médiatique qui navigue dans les eaux troubles d’Hollywood, Stan Lee est aujourd’hui un producteur fortuné qui vit sur la gloire de ses créations de jadis, et dont les dernières inventions, de Ravage 2099 et Stripperella à Soldier Zero ou Mighty 7, n’ont jamais connu que des succès d’estime.

Qu’en est-il de cet amateur de bons mots et de titres ronflants ? N’est-il qu’un excellent vendeur qui s’est trouvé au bon moment dans la bonne maison d’édition ? Ou demeure-t-il un auteur aux techniques littéraires éprouvées et aux thématiques récurrentes ? L’univers Marvel ne lui doit-il qu’un vernis de modernité, ou bien une réelle identité ?*

Liens :
Le site de l’éditeur : www.moutons-electriques.fr
Le blog de l’éditeur : blog.moutons-electriques.fr[/quote]

Dédicace prévue ce week-end, au Mans :

vendredi 31 mai, 18h, Table ronde consacrée à Stan Lee, en présence de Christophe Malgrain et Jean-Marc Lainé.
Auditorium de Ouest France, 35 rue Gambetta, Le Mans.
Entrée libre, mais réservation conseillée (02 43 21 76 76 ou redaction.lemans at ouest-france.fr)

samedi 1er juin, dédicace à la librairie Bulle, 15h - 18h30. Jean-Marc Lainé et Christophe Malgrain.

Jim


(Benoît) #129

Tiens, j’essaierai de passer samedi en fin de journée si je peux me libérer. Quel ouvrage va dédicacer Christophe Malgrain?


(Jim Lainé) #130

J’ai un train un peu avant 19h, donc je file comme un voleur à la toute fin de la dédicace. Mais je serai ravi que tu passes.

Alexa.

À ce sujet : Malgrain à la télé.

Jim


(FC powaaaa) #131

Je parle très modestement de l’ouvrage Stan Lee - Homère du XXe siècle ici :
france-comics.com/article.ph … ticle=6214


(artemus dada) #132

[quote=“Jim Lainé”]

*Auteur : Jean-Marc Lainé
Couverture par Sébastien Hayez
ISBN 978-2-36183-075-5
ouvrage broché
17 cm × 21 cm
258 pages
à paraître le 8 février 2013

S’il fallait une preuve que le monde des super-héros Marvel est un univers partagé, il conviendrait de citer ce papy chétif aux grandes lunettes de soleil qui, déguisé en vendeur de sandwich, en facteur new-yorkais ou en général de l’armée américaine, hante les adaptations sur grand écran, des X-Men aux Avengers. Qui est ce vieillard à l’accent traînant, qui est partout à la fois, qu’on montre du doigt avec un sourire de connivence, et dont on attend l’apparition avec impatience ? Simple. C’est Stan Lee.

Co-créateur du panthéon Marvel dans lequel s’agitent avec le succès que l’on sait les X-Men, Iron-Man, Spider-Man ou les Avengers, Stan Lee est aujourd’hui une figure reconnue de la culture populaire. Ses interviews paraissent dans les magazines télé, les maximes de ses personnages sont citées dans les chroniques radio. Et pourtant, la réputation de Stan Lee a été entachée de nombreuses polémiques. Il a été dit qu’il n’est pas l’auteur des scénarios qu’il a signés, qu’il n’a rien inventé, que ses collaborateurs, au premier rang desquels Jack Kirby ou Steve Ditko, ont tout créé à sa place. Figure médiatique qui navigue dans les eaux troubles d’Hollywood, Stan Lee est aujourd’hui un producteur fortuné qui vit sur la gloire de ses créations de jadis, et dont les dernières inventions, de Ravage 2099 et Stripperella à Soldier Zero ou Mighty 7, n’ont jamais connu que des succès d’estime.

Qu’en est-il de cet amateur de bons mots et de titres ronflants ? N’est-il qu’un excellent vendeur qui s’est trouvé au bon moment dans la bonne maison d’édition ? Ou demeure-t-il un auteur aux techniques littéraires éprouvées et aux thématiques récurrentes ? L’univers Marvel ne lui doit-il qu’un vernis de modernité, ou bien une réelle identité ?*

Liens :
Le site de l’éditeur : www.moutons-electriques.fr
Le blog de l’éditeur : blog.moutons-electriques.fr

Jim[/quote]

J’ai reçu aujourd’hui mon exemplaire acheté par VPC, je suis déjà enthousiaste rien que de penser à la tranche de lecture qui m’attend.


(Jim Lainé) #133

[quote=“artemus dada”]
J’ai reçu aujourd’hui mon exemplaire acheté par VPC, je suis déjà enthousiaste rien que de penser à la tranche de lecture qui m’attend.[/quote]

Je suis impatient d’avoir ton avis.
:wink:

Jim


(artemus dada) #134

[quote=“Jim Lainé”]

[quote=“artemus dada”]
J’ai reçu aujourd’hui mon exemplaire acheté par VPC, je suis déjà enthousiaste rien que de penser à la tranche de lecture qui m’attend.[/quote]

Je suis impatient d’avoir ton avis.
:wink:

Jim[/quote]

Eh bien pour l’instant c’est vraiment intéressant, j’aime beaucoup la mise en lumière que tu fais des “origines” des super-héros de Stan Lee qui puisent dans les BD de monstres et les BD romantiques, c’est-à-dire ses travaux précédents chez Timely/Atlas. Plutôt bien vu aussi le handicape contre-point à une situation sociale “bourgeoise”.
Bref, un très bon bouquin à mon avis.

Ça m’a donné envie de lire celui consacré à Miller, qui n’est pas un auteur que j’apprécie plus que ça.


(artemus dada) #135

Je me permets de mettre un petit lien pour ceux qui n’auraient pas eu le temps de regarder le documentaire passé sur Syfy il y a déjà quelque temps et consacré au sujet du livre de Jim ( excellent je le redis) : Stan Lee, bref si cela vous intéresse c’est ici.


(artemus dada) #136

Pour rester dans le ton de la discussion, je vous propose une entretien avec Stan Lee datant de 2002 ; si cela vous intéresse c’est ici que ça se passe.


(Benoît) #137

Robert Steibel du site The comics journal a publié le premier d’une série d’articles dédié à Jack Kirby et à son travail sur The mighty Thor. Par ricochet, Stan Lee est bien évidemment évoqué et Steibel évoque l’ouvrage Stan Lee : Homère du XXème siècle de Jean-Marc à l’occasion.


(Fab) #138

pour info Jim sera sur Le Mouv’ ce soir à 18H dans l’émission Popcorn


(artemus dada) #139

Merci de l’info.


(Fab) #140

c’est cool Jim a eu un vrai bon temps de parole