STAR WARS : DARK TIMES t.1-6 (Stradley / Wheatley, Guzman) + INTÉGRALE

[quote]STAR WARS - DARK TIMES t. 4 : TRAVERSEE DU DESERT

14,95 euros/En librairie seulement

**Auteurs : ** Randy Stradley/Doug Weathley

Traqué par Dark Vador, le maître Jedi Dass Jennir se réfugie dans le désert. Alors qu’il pense avoir trouvé un peu de répit, une de ses amies est enlevée par des marchands d’esclaves. Il n’a d’autre choix que de sortir de l’ombre… De la construction de l’Empire à la survie d’un Jedi en cavale, Dark Times nous offre la chronique de l’après Guerre des Clones.

(Contient les épisodes US Star Wars : Dark Times 18 à 22).

SORTIE LE 4 JUILLET ![/quote]

quelqu’un suit cette série?

Qu’est ce que ça donne au final?

Innovant? Lent? Politique ? action? Suit on l’adaptation de anakin à son identité de vador? La mythologie du coté obscure est elle développée?

Dark Times n’est pas une série consacrée à Vador, que l’on a finalement très peu vu en 3 albums.

Il s’agit de la suite de la série Republic et du one-shot Purge (publiés dans les 10 tomes de Star Wars Clone Wars), purge qui n’aura pas été aussi parfaite que prévue puisqu’un petit nombre de Jedi aura survécu, et parmi eux les protagonistes de cette série, Dass Jennir (le personnage en couverture) et K’Krukh.
La série suit donc en parallèle les aventures des Jedi survivants et celles de l’équipage d’un vaisseau contrebandier constitué en partie de victimes de la Guerre des Clones.

Une excellente série (en ce qui me concerne bien sûr, nemo) qui retranscrit très bien le désespoir des personnages dans cette période troublée. Une ambiance très sombre, comme son titre l’indique…avec des personnages qui doivent en venir à toutes les extrémités pour survivre, Dass Jennir devant souvent prendre des décisions qui remettent en cause son identité de chevalier Jedi.
Et Doug Wheatley aux dessins livre des planches de toute beauté.

je plussoie Le Doc

peut-être vais je me laisser tenter.

J’avais suivi les untold tales de veitch (j’ai un doute sur l’ortho et le titre de la série, celle qui suivait ulic quel droma.) que j’avais beaucoup aimé jusqu’à la reprise désastreuse par anderson.

Le retour de l’univers étendu en bd, ça le faisait.

Dernièrement, j’ai aimé, comme beaucoup, le boulot solide de ostrander et duursema, si c’est de ce niveau, je finirais bien par y venir.

C’est moins bon que de l’Ostrander, mais c’est pas mal.
Et ce qui est bien, c’est qu’on a un Jedi qui n’est pas terrible, il n’est pas super doué, il doute, tout ça, et ça sort pas mal du modèle méga boosté qu’on a d’ordinaire. On sent que c’est un peu un Jedi version “cancre de la classe” (c’est pas le seul dans l’univers étendu, ceci dit), et je trouve que ça fonctionne pas mal. Et il est assez attachant, au final.

Jim

[quote=“n.nemo”]peut-être vais je me laisser tenter.

J’avais suivi les untold tales de veitch (j’ai un doute sur l’ortho et le titre de la série, celle qui suivait ulic quel droma.) que j’avais beaucoup aimé jusqu’à la reprise désastreuse par anderson.[/quote]

*Dark Lords of the Sith *et The Great Sith War désastreux ??? :open_mouth:

dark lord passe encore, mais si je me souviens bien c’est écrit à 4 mains, parcontre pour la sith war je trouve cela très mauvais.

A la base, l’histoire de ulic telle qu’on la découvre dans les suppléments de dark empire, est une histoire qui se déroule sur des années, ulic disparaissant pendant plusieurs années avant avant de diriger l’une des trois branches de l’église dont je ne me souviens plus du nom, aux cotés du fere et de la soeur.

Il n’est nul part fait mention de exar kum. Passe encore que anderson l’injecte dans cette histoire, puisque après tout son rôle aurait pu être caché, mais l’histoire de Ulic se trouve torchée en quelques épisodes, qui s’étendent sur à peine quelque mois, sa conversion du cotés obscures s’expliquant par l’injection d’un poison.

Moi qui attendais avec impatience cette partie de l’histoire, c’est peu dire que je l’ai trouvé bâclée et absolument pas à la hauteur de tout ce qui l’avait précédé.

La sith war elle même est risible, les jedi cette fois ne basculent pas du coté obscure à cause d’un poison mais à cause d’eclas de cristal qui rentrent sous la peau. N’importe quoi! Toute la question de la séduction du coté obscure se trouve ainsi éjectée. Là encore je fus profondément déçu, là encore 6 numéro pour raconter une guerre qu’on attend depuis presque 20 ou 30 numéros, ça faisait léger.

Oui, mais il faut voir que Kevin J.ANDERSON fait de toutes façons partie du pool créatif qui a donné naissance à toute la saga TotJ. C’est Tom VEITCH qui l’a invité lui-même d’ailleurs.

Bah l’histoire ici aussi se déroule sur un bon laps de temps… Freedon Nadd Uprising ne se passe pas juste avant Dark Lords, mais pose les bases du conflit. Et Ulic devient bel et bien l’un des trois leaders du Krath aux côtés de Satal et Aleema Keto… donc je ne vois pas le soucis en fait ?

Bah la guerre commence déjà avant, et en même temps, est loin d’être décompressée, donc inutile d’en faire 20 numéras. De surcroît, on peut éventuellement reprocher que les Jedi sombrent du Côté Obscur de cette manière, mais bon, une demi-douzaine de Jedi qui succombent tous en même temps à l’attrait des ténèbres paraîtrait quand même très bizarre… là, on parle de sorcellerie sith, d’artefacts ayant le pouvoir de corruption comme tout ce que touchent les Sith. Moi ça ne m’a jamais choqué, loin de là, et tu dois bien être la première personne que je vois faire ainsi le procès des TotJ. Cela dit, tous les goûts sont sous la toiture :mrgreen:

krath, voilà j’avais oublié.

Pour être pointilleux, je dirais que Ulic ne devient pas l’un des trois leader, puisque son accession au poste de chef se fait avec la mort de Satal, donc le krath n’a jamais connu de triumvirat, premier écart.
Deuxièmement, dans l’histoire racontée par le holocrom,le laps de temps est de plusieurs années entre le moment où Ulic rentre ingnito dans le krath et le moment où il en ressort sous l’identité du Magus. Dans les bd c’est ce laps de temps qui est totalement réduit et l’identité du magus oubliée.

Mais j’aime beaucoup les tales, sauf ceux de Anderson. Tout dans ses histoires est caricaturale et précipité. Ulic devient un imbécile finit. J’aurais bien vue deux ou trois mini série pour raconter la guerre, sur plusieurs années, j’étais donc très deçu.

J’avais lu en parallèle ou avant ou après, je ne sais plus ses bouquins où il narre comment luke forme de nouveau jedi et où l’on rencontre pour la première fois exar kum. Je les avais trouvé totalement risible. Le coup de l’identification des jedi en poussant avec la force dans la nuque m’avait navré. Cela retirait toute la sagesse et la clairvoyance des maitre jedi. Bon tu me dira la prise de sang pour détecter les midicloriens n’est pas mieux. Il était en avance sur son temps en fait.

[quote=“n.nemo”]krath, voilà j’avais oublié.

Pour être pointilleux, je dirais que Ulic ne devient pas l’un des trois leader, puisque son accession au poste de chef se fait avec la mort de Satal, premier écart. [/quote]

Euh, je ne faisais que reprendre ton intitulé… Il devient bien l’une des têtes du Krath aux côtés des deux Seto au début. Ensuite seulement Satal est tué.

Bah voilà, moi j’avais adoré :smiley: Avec Dark Empire/Dark Empire II/Empire’s End, la trilogie de l’Académie Jedi pose de nouvelles bases pour l’avenir des Jedi tout en puisant dans un passé fort mystérieux et attrayant (celui des TotJ).

Comme quoi, toutes les goûts sont sous la voiture :mrgreen:

tu es sur? Dans la bd, je me souvenais que ulic n’était intronisé auprès de la sœur qu’après avoir tué le frère.

Oui comme tu dis, tous les gouts, :mrgreen:

Autant j’avais adoré dark empire, autant je n’avais pas du tout aimé le deux ni empire’s end, qui étirait une histoire close des le un au point d’en faire, je trouvais, une bouffonnerie. Quelle triste fin pour l’empereur tout de même.

[quote=“n.nemo”]

tu es sur? Dans la bd, je me souvenais que ulic n’était intronisé auprès de la sœur qu’après avoir tué le frère.[/quote]

Bah il a déjà gagné leur confiance à ce moment de toutes façons.

[quote]
Oui comme tu dis, tous les gouts, :mrgreen: [/quote]

:mrgreen:

Dis-toi bien qu’à l’époque j’ai commencé par *Empire’s End *chez Dark Horse France… que j’avais trouvé ça… euh… je sais pas, j’aimais les liens avec les sith du passé (Korriban, tout ça), le retour de Palpy et tout. Par contre, je n’aimais pas les dessins… Mais j’ai été longtemps fasciné par les Endnotes (jamais reprises par la suite en Vo ou VF), notamment l’histoire de la fille de Vima Sunrider :smiley:

Bref, j’ai récupéré les autres tomes au fur et à mesure ensuite (à l’époque clairement les Dark Horse France, on les trouvait pas facilement, donc je me réjouissais en tombant dessus chez ma grand-mère pendant les vacs… Nostalgie lol). Et là, je découvre en 4 tomes une histoire énorme, reprenant tous les perso de la trilogie et les embarquant dans une histoire absolument sublimissime :smiley: :smiley: :smiley: Bref, Dark Empire, malgré le fait qu’il ait été longtemps ignoré dans le reste de l’UE (sauf dans les autres productions ANDERSON et VEITCH forcément), ça reste je crois l’histoire que je préfère, surtout que même si à l’époque, je n’aimais pas le style de Cam KENNEDY, je le vénère aujourd’hui car son style participe grandement à l’atmosphère qui se dégage de cette saga :smiley:
Dommage qu’il n’ait pas officié sur le dernier opus de la trilogie… et que celle-ci soit trop rapidement conclue (mais VEITCH avait prévu de développer tout ça autrement… tout comme une autre partie: il y a en fait une histoire qui devait conter la rencontre entre Kam Solusar et Luke sur Nespis VIII qui était prévue, intitulée Lightsider, mais le projet a été annulé (quand la licence est passée de Bantam à Del Rey) :s Dommage, ça aurait pu vraiment compléter toute cette superbe saga !

Idem, il y aurait vraiment quelque chose à faire sur l’avant-Dark Empire, car la reprise de Coruscant n’a jamais été traitée !

Ouais, alors Kevin Anderson, c’est le gars qui m’a fait détesté Luke Skywalker ! (enfin, qui l’a rendu bien chiant)

j’avais oublié cela. C’est vrai que son luke est vraiment insupportable et larmoyant au possible.

Anderson pas bien.

Bah c’est surtout un Skywalker qui se cherche, qui ne sait pas où il va, et qui comprend qu’il a les moyens de ressusciter l’Ordre Jedi. Après, effectivement, il est moins dans l’action que précédemment, mais bon, les épisodes d’ANDERSON servent de transition entre Luke Skywalker Chevalier Jedi et Luke Skywalker Maître Jedi :slight_smile:

[quote=“Zeid”]

Bah c’est surtout un Skywalker qui se cherche, qui ne sait pas où il va, et qui comprend qu’il a les moyens de ressusciter l’Ordre Jedi. Après, effectivement, il est moins dans l’action que précédemment, mais bon, les épisodes d’ANDERSON servent de transition entre Luke Skywalker Chevalier Jedi et Luke Skywalker Maître Jedi :slight_smile:[/quote]

Oui, l’objectif, c’est ça, sauf que la mise en forme est chiante, lambine que Skywalker est bien cucul (larmoyant est un bon adjectif). Je trouve justement que la transition avec l’avant Anderson est mal foutue. Et comme par hasard, après Anderson, c’est bien mieux. Donc, c’est pas Skywalker qui pèche !

Barbara HAMBLY O_o

Ah ? Tiens, je ne me souviens pas d’elle !

lol, je te conseille VIVEMENT de te jeter sur ses deux chefs d’œuvre absolus, aka Les Enfants du Jedi et La Planète du Crépuscule :laughing:

Après ça, je pense que tu changeras d’avis sur le “après ANDERSON c’est mieux”, car clairement, entre La Trilogie de l’Académie Jedi et, on va dire, La Trilogie Corellienne qui se passe 7 ans après dans l’UE, il n’y a franchement pas grand chose de mangeable… les deux HAMBLY sont conspués par la majorité des lecteurs (à juste titre pour moi), Le Sabre Noir (d’ANDERSON) s’inscrit entre les deux HAMBLY et en souffre beaucoup, même s’il n’est pas si mal. L’Étoile de Cristal, malgré un bon concept, est quand même pas génial… quant à La Nouvelle Rébellion, bah voilà quoi, ce sont des trucs déjà lus 100 fois, avec un ennemi (Kueller) franchement mauvais. Il y a également la trilogie La Crise de la Flotte Noire, qui possède de bons passages mais est quand même très décevante dans l’ensemble.

Pour moi, il faut attendre la trilogie corellienne pour avoir à nouveau quelque chose de sympa (et encore, ça met pas mal de temps à démarrer), puis ensuite on a le diptyque La Main de Thrawn qui reprend grosso-modo des intrigues de La Croisade Noire du Jedi Fou et réussit donc à bien captiver le lecteur (surtout le tome 2), puis, surtout, les Jeunes Chevaliers Jedi d’ANDERSON (à nouveau, aidé de son épouse Rebecca MOESTA), qui sont extrêmement bons malgré leur catalogage “jeune public”.

Ce n’est que mon avis (et tous les goûts sont dans la nature :mrgreen: ), mais clairement, il suffit à mon avis de voir l’impact des séries entre les deux saga que je prends comme repères pour comprendre :smiley: