STAR WARS : LES STRIPS QUOTIDIENS t.1 (Russ Manning)


(Le Doc) #1

Star Wars - Strips tome 01

272 pages, 39,95 EUR

Alors que l’histoire de la franchise Star Wars n’en était qu’à ses balbutiements, les récits situés en dehors des films se limitaient à quelques romans, quelques dizaines de comics et une gamme de jouets encore peu étendue. Le développement d’un comics strip quotidien de Star Wars fut alors ce qui se rapprochait quasiment le plus du ton et de l’esprit des films. C’est Russ Manning, dessinateur légendaire de Magnus et de Tarzan, qui ouvrit alors le bal…

SORTIE LE 6 JUIN


(soyouz) #2

Arf, 40 euros … bon, Russ Manning quand même !


(artemus dada) #3

Je pensais comme toi, et j’ai fait une simulation via le convertisseur de l’Insee.

Alors avec cet article précisément c’est pas trop possible (il n’y a pas d’équivalent avec ce que je voulais faire), mais j’ai fait un calcul avec le magazine Star Wars Hors-série 2017 de Panini, en le comparant à La Guerre des étoiles de Lug (1977), deux produits sensiblement identiques. Le SW H-S (2017) a une pagination un peu supérieur.

Eh bien, finalement les prix son presque équivalents.

Le SW H-S aurait valu en 1977 11,25 francs, alors que le LUG valait 12 francs.


(soyouz) #4

Alors, je ne jugeais pas de la valeur, mais des sous qu’il fallait sortir pour un album.
Mais je te remercie d’avoir fait le calcul.


(artemus dada) #5

En fait je l’ai fait aussi pour moi, j’ai souvent l’impression que la bédé est de plus en plus chère, et lorsque je prends le temps de comparer (plus ou moins justement) je m’aperçois que la hausse n’est pas si évidente.

Cela dit, je te rejoins sur la somme à sortir ; les prix des kiosques sont plus “acceptables”.


Et si on convertit via l’Insee toujours, ce recueil à 39,95 € vaudrait : 262,05 francs. Je me demande (question rhétorique) si j’aurais déboursé une telle somme d’argent sous l’ancienne monnaie, en 2017, pour un album de BD ?!


(soyouz) #6

C’est une question que je pose régulièrement quand je fais la conversion de mon ticket de caisse en sortant de chez Gibert … et je préfère vite sortir cette idée de mon esprit !


(Jim Lainé) #7

Je me fais souvent ce genre de remarques, et puis il arrive que je retrouve un album avec l’étiquette de l’époque. Genre un Zenda à 69 francs, ou un album grand format et épais à 125 francs. Il était à combien, le Baron Rouge de Pratt ? 95 francs ? Sais plus, mais suffisamment cher pour que je ne le prenne pas à l’époque, et que je le lise en bibliothèque (un pote me l’a offert récemment, avec le prix, et si je ne me souviens plus combien précisément, je sais que j’ai écarquillé les yeux). Et parfois je me dis “j’ai vraiment claqué tout ce pognon pour un seul bouquin ? Alors que j’étais fauché à l’époque ?
Notre rapport à l’argent, si je me fie à ma seule expérience (qui constitue en gros celle sur laquelle je peux m’appuyer sans trop douter de sa source), dépend non seulement de nos envies et de notre expérience de gestionnaire, mais aussi de notre âge au moment de l’achat, de notre pouvoir d’achat, de plein de choses. Effectivement, je n’aurais pas mis cent francs dans du George Pratt à l’époque, me contentant d’une lecture d’emprunt, mais j’aurais sans doute mis la même somme dans un Frank Miller, même si, en tant qu’étudiant, je m’assurais de manger des patates froides tout le mois. Aujourd’hui, j’ai le bonheur d’être moins serré, mais aussi de connaître plus de boutiques et de bons plans pour acheter à moins cher. J’ai aussi plus de patience : je me dis que tel truc, je le veux tout de suite, mais tel autre, je peux attendre de le trouver chez un bouquiniste (alors qu’avant, j’étais jeune et impatient, et me passer d’un truc me semblait plus douloureux).
Tout cela mélangé fait que, si j’ai une réaction première semblable à la tienne, je la relativise beaucoup : je ne suis plus le même lecteur que du temps des francs, et il y a certaines choses qui me semblent mériter des sommes élevées, et d’autres pas.
La société a évolué, la monnaie aussi, et nous également.

Jim


(Jim Lainé) #8

Ah, j’ai un exemplaire, cool !
Très beau bouquin, qui couvre toute la période Manning et une partie de la suite (par des gens comme Hoberg ou Alcala). Les textes d’accompagnement, qui viennent sans doute de l’édition américaine (je ne l’ai pas, je ne peux pas comparer) sont intéressants, et richement illustrés (un extrait de Captain Johner and the Aliens, ça ne se refuse jamais).
Je vais lire ça avec gourmandise.

jim


(Nikolavitch) #9

ah, pas encore reçu le mien


(KabFC) #10

j’en ai plein, mais ca vend pas et ca semble pas intéressé. Sniffff


(Jim Lainé) #11

Quel dommage. Parce que c’est de l’excellente came.

Jim


(KabFC) #12

je sais c’est pour ça que j’ai misé dessus, mais pari raté là.


(Jim Lainé) #13

C’est quoi, à ton avis ? Le prix ? Le format ?

Jim


(KabFC) #14

non le manque d’intérêt flagrant.


(とり) #15

Et des “Star Wars classic”, tu en vends beaucoup ?
Ça pouvait déjà donner une indication sur l’intérêt potentiel de ta clientèle pour les strips.

Tori.


(KabFC) #16

Du star Wars Delcourt ou Panini oui un peu, c’est pas non plus de grosses ventes, mais oui 2-3 par nouveaux titres ce qui est pas mal je trouve (je suis pas une grosse lib).


(とり) #17

Je parlais des “classic”, c’est à dire les intégrales chez Delcourt des premiers comics Marvel…
Ceux-ci, donc.

Tori.


(KabFC) #18

Oh pardon, ceux là je ne les ai pas. Je suis en pleine reprise de gestion et j’ai de gros travaux en attentes du coup je limite mon stock.


(とり) #19

Ouais, c’est compliqué, la gestion d’une librairie… Et quand on reprend l’activité derrière quelqu’un d’autre, on est en partie tributaire des choix du prédécesseur, en plus.

Tori.


(KabFC) #20

Ouep et puis là on est en plein entre les 2 gestions du coup ca vivote et je connais pas encore bien ma clientèle et en plus une partie va partir une nouvelle va arriver, bref pas simple pour le moment ca sera plus facile en septembre.