STAR WARS t.1-13 (Aaron, Gillen, Pak / collectif) + ABSOLUTE & DELUXE

Pas mal alors !

69431092_10157361155504648_2640249454938030080_n

STAR WARS T08
Auteurs : Gillen, Larroca
100% Star Wars, 136 pages, 18,00 €
Les Rebelles ont besoin de l’aide des Mon Calamari. Malheureusement, le peuple d’Ackbar est sous le joug de l’Empire. La princesse Leia ne pourra pas les convaincre seule, il va lui falloir trouver quelqu’un que Mon Cala écoutera. Même si cette personne est incarcérée dans une des prisons les plus sécurisées de l’Empire !
(Contient les épisodes US Star Wars 44-49, publiés précédemment dans les revues STAR WARS (V2) 11-12)
SORTIE LE 4 SEPTEMBRE

78149618_10157637049699648_7995774262289891328_n

STAR WARS T09
Auteurs : Gillen, Larroca
100% Star Wars, 152 pages, 20,00 €
L’Alliance Rebelle a désormais une flotte prête à attaquer l’Empire. Mais Dark Vador a élaboré en secret un plan pour les écraser. Un plan imparable qui, en quelques minutes, anéantit tout espoir du côté des héros…
(Contient les épisodes US Star Wars (2015) 50-55 publiés précédemment dans les revues STAR WARS (V3) 1-4)
SORTIE LE 27 NOVEMBRE

109941032_10158382797414648_3146042636621266700_o

STAR WARS 11
Auteurs : Gillen, Unzueta, Broccardo
100% Star Wars, 136 pages, 18,00 €
Leïa et les Rebelles réunissent leur allier pour peaufiner leur plan. La planète Shu-Thorun va-t-elle devoir payer pour les trahisons de sa Reine ? Dernier volume de la saga tissée par Kieron Gillen depuis le volume 7, qui conclut toutes les intrigues laissées en suspens.
(Contient les épisodes US Star Wars 62-67, publiés précédemment dans STAR WARS (V4) 1-3)
SORTIE LE 19 AOÛT

120368733_10158567912319648_4971205032019135628_o

STAR WARS T12
Auteurs : Pak, Noto
100% Star Wars, 112 pages, 17,00 €
Les Rebelles tentent de trouver une nouvelle base sans être repérés par l’Empire. L’Alliance va donc avoir besoin que ses héros créent des diversions… une mission pour nos héros favoris ! Leia et Han font équipe, Chewbacca et C-3PO partent de leur côté et Luke s’envole seul vers un lieu désertique. Avant-dernier tome avant la relance de la série.
(Contient les épisodes US Star Wars 68-72, précédemment publiés dans STAR WARS (2020) 4-6)
SORTIE LE 21 OCTOBRE

71hDwV425LL

STAR WARS 13
Auteurs : Pak, Bunn, Noto, Anindito
100% Star Wars, 112 pages, 17,00 €
Dernier tome de la série ! La tension monte et tout se joue dans ce nouvel opus des aventures de Luke Skywalker et de ses amis. Tout sera dévoilé : la vérité sur Dar Champion, les secrets de Warba… avec un affrontement final qui ne laissera personne indemne !
(Contient les épisodes US Star Wars 73-75, Annual 4, précédemment publiés dans STAR WARS (2020) 7-8 et HS 4)
SORTIE LE 30 DECEMBRE

141955797_10158842507339648_8422013275872180068_o

STAR WARS 1
Auteurs : Aaron, Cassaday, Immonen
Star Wars Deluxe, 288 pages, 32,00 €
Enfin en collection DELUXE, retrouvez la série de tous les records qui a inauguré l’association de Marvel, Disney et Star Wars en 2015. La série prend la suite directe du premier film pour emmener Luke, Leia, Han et les autres vers des aventures inédites, surprenantes et pourtant intégrales à la continuité des films !
(Contient les épisodes US Star Wars (2015) 1-12, précédemment publiés dans ABSOLUTE STAR WARS : STAR WARS 1)
SORTIE LE 17 FEVRIER

Je viens de lire ce récit, compilé dans le premier tome de la courte collection Carrefour.Il en ouvre le sommaire.

Alors c’est très sympa. Là encore, c’est construit sur une structure de flash-backs basique, bien éprouvée : une mission de Yoda, menée dans un passé indéfini mais avant sa retraite, éclaire la mission de Luke. C’est l’occasion de découvrir une société divisée, sur une planète lointaine, mais qui a développé son accès à des énergies surnaturelles, qui sont l’expression locale de… la Force. L’idée est pas mal, et Aaron en profite pour mettre Yoda dans le rôle d’un élève qui apprend à son tour. Pas mal.
Le premier bémol, pas bien grave, c’est que le récit s’intègre dans un schéma plus vaste, que je n’ai pas lu. Mais cet arc est tout à fait accessible.
Deuxième bémol : c’est quand même sérieusement décompressé. Quand je pense qu’avec une intrigue comme ça, les auteurs des années 1980 auraient occupé deux épisodes (et peut-être un seul s’ils étaient pressés).
Troisième bémol : le dessin. En fait, le trait raide de Larroca est l’antithèse du mouvement et de l’énergie, mais le gros souci, c’est les couleurs, qui s’échinent à mettre des modelés là où davantage d’aplats permettraient d’alléger la quantité d’information. C’est encore plus crispant sur les visages des personnages provenant des films. Ça passe assez bien avec les personnages non humains. C’est vraiment une affaire de dosage, et là, c’est un peu trop.

Jim

J’avais bien aimé ce passage aussi, en faisant les même reproches (enfin, sur les deux derniers points, puisque j’avais lu ce qui va autour, moi)…

Tori.

J’ai un peu lâché l’univers Star Wars quand il a quitté le giron de Dark Horse. On ne peut pas tout lire, surtout on ne peut pas tout entasser. J’ai lu deux trois épisodes du début d’Aaron, et peut-être un ou deux épisodes disparates. Ces tomes Carrefour constituent vraiment ma plongée dans cet univers version Marvel.

Jim

Le contenu de ce huitième tome est compilé dans un des volumes de la petite collection Carrefour récente. Et franchement, c’est pas mal du tout.

69431092_10157361155504648_2640249454938030080_n

Donc les Rebelles tentent d’obtenir l’aide des Mon Calamari, mais ceux-ci ne bougeront pas tant que leur souverain sera détenu (et dans l’incapacité de donner son avis). Donc Leia projette de libérer le monarque, mais il faut pour cela les données biométriques d’un notable impérial, impossible à enlever parce que surveillé. Leia a donc une nouvelle idée…

Le récit est une construction de missions en gigogne, dont le succès dépend des missions précédentes. Il y a donc une succession de situations amusantes, décalées, assez dans l’esprit des plans désespérés montrés dans les films. Gillen accorde beaucoup d’attention à C-3PO, qui est assez succulent dans le récit.
Et c’est tellement distrayant qu’on oublie facilement le dessin de Larroca, très raide et photographique. Cela dit, je crois que le gros souci, c’est la couleur : sur les décalques de Larroca, des modelés complexes pour les visages, c’est franchement pas cool. Quand il dessine des extraterrestres, c’est nettement meilleur.
Bref, distrayant et sympathique.

Jim