STAR WARS : VISIONS (Saison 1)

Lucasfilm développe Star Wars : Visions, une série anthologique composée de 10 courts métrages d’animation confiés à des créateurs japonais.

Diffusion prévue en 2021 sur Disney +.

Bonne idée.

1 « J'aime »

Ca peut être intéressant.

star-wars-visions-poster-english-29762876521-691x1024

J’ai regardé les deux premiers épisodes et j’ai trouvé ça pas mal du tout, rapide (à peine 15 minutes chacun), efficace, avec de chouettes designs. J’avoue une totale méconnaissance des animes actuels, je n’en regarde pas, je ne sais donc pas ce qui se fait et je ne connais pas les auteurs. J’ai bien aimé le fait qu’il y ait des styles, des ambiances différentes à chaque proposition. Le Duel rend hommage à l’une des principales influences de la Saga des Etoiles, Akira Kurosawa, avec ce personnage mystérieux de ronin…qui garde d’ailleurs tout son mystère à la fin (il sera développé dans un roman à venir). L’animation est particulière mais visuellement, cela fonctionne bien et les combats sont dynamiques.
Beaucoup d’énergie aussi dans Tatooine Rhapsody sur les mésaventures d’un groupe de musiciens opposés aux Hutts et à Boba Fett. L’histoire se base sur le drame de l’ordre 66 tout en évoluant rapidement vers quelque chose de plus léger. Je ne suis pas vraiment convaincu par le numéro musical final (bon, ça chante de l’orchestre de la cantina, c’est clair) mais l’ensemble est fun et coloré.

Vu le troisième, Les Jumeaux. Dynamique, c’est certain…et j’ai bien aimé l’idée à la base de l’histoire ( la jumelle et son costume m’ont d’ailleurs un peu fait penser à Lumiya dans les vieux comics Star Wars)…mais les auteurs de cet épisode n’ont pas eu peur de jouer pleinement sur l’exagération. Et c’était quand même too much

Visuellement, l’épisode 4, La Mariée du Village, est celui que j’ai préféré pour le moment. Et si la série Visions est déconnectée de la continuité de la Saga, cette quatrième proposition, qui suit une Jedi ayant échappé à la Purge et qui va aider les habitants de la planète où elle a trouvé refuge, aurait très bien pu y trouver sa place. En moins de 20 minutes, l’épisode est bien construit, entre la poésie et la sensibilité de l’introduction, les détails nécessaires pour bien cerner la personnalité des héros (et qui donnent envie d’autres aventures) et l’action bien pêchue du final.

Pas mal, l’épisode 5. Le Neuvième Jedi se déroule dans un futur lointain, après l’extinction de l’Ordre Jedi. Il n’y a plus beaucoup d’adeptes de la Force mais face à des rumeurs du retour des Sith, le margrave Juro réunit sept Jedi dans son temple dans le but de fonder un nouvel ordre. Il veut leur remettre des sabres lasers, dont la conception a été perdue avec le temps. Seul le forgeron Zhima, assisté par sa fille Kara, sait encore les construire, un art qui attire des convoitises. J’ai eu un peu de mal avec les premiers plans qui abusent un peu trop du numérique mais ça s’améliore par la suite. L’entame fait bien monter le suspense et les rebondissements assurent un dernier acte mouvementé…et qui donne envie d’autres histoires au coeur de cette vision alternative du futur de la saga…

J’ai enchaîné les quatre derniers épisodes et j’ai encore passé un très bon moment. Le huitième, Lop & Ocho, est un des meilleurs de la série avec sa touchante histoire familiale (et c’est beau). J’ai aimé la légèreté de T0-B1 (je ne m’y connais pas vraiment mais j’ai l’impression que l’influence est à chercher du côté de Tezuka) bien équilibrée avec les moments un chouïa plus sombres. L’Ancien est plus classique mais c’est un segment efficace. Et le dernier, Akakiri, fait partie de ceux qui auraient mérité un peu plus de développement mais le récit est intéressant. Bref, une très chouette anthologie.

J’ai apprécié , en revanche j’ai trouvé que certains épisodes étaient un peu redondants quelque fois. Certains concepts sont trés intéréssants,je serais étonné qu’on ne revoir pas revenir le personnage de Ronin dans d’autres production.

Star Wars : Visions aura une deuxième saison. Et cette fois, il n’y aura pas que des studios japonais puisque Lucasfilm a aussi fait appel à des créateurs venant d’Afrique du Sud, d’Angleterre, du Chili, des Etats-Unis, d’Espagne, d’Inde et de France.

Merci Doc de m’avoir rappelé que cette série était à regarder !
J’ai fini hier et c’est vraiment sympa.

Cela reste parfois assez classique mais globalement l’animation est très bonne, on voit que ce n’est pas l’épisode fill-in de One Piece…

Mes 2 épisodes préférés : Tatooine Rhapsody (très Daft Punk sur le principe) et j’aimais bien la chanson. La fin est maligne en plus.
Et le 1er avec le Ronin. Rien que par le twist que je n’ai pas vu venir (trop naïf ^^).