STARGIRL : THE LOST CHILDREN #1 (Geoff Johns / Todd Nauck)

En plus du retour de la JSA, Geoff Johns animera une mini-série Stargirl, personnage qu’il a co-créé en rendant hommage à sa soeur décédée.

Comme la JSA, Stargirl : The Lost Children sera publié sous la bannière The New Golden Age. Todd Nauck est au dessin de ce titre également prévu pour novembre.

“There’s nothing I get more gratitude from than continuing the legacy of my sister with Stargirl. And to do it with Todd is a blessing as we introduce DC’s secret Golden Age of teenage heroes in a fun mini-event,” added Johns.

Johns is teaming up with Iconic Young Justice illustrator Todd Nauck for an epic teenage DC hero event, Stargirl: The Lost Children! When Stargirl of the Justice Society and Green Arrow’s ally Red Arrow discover a tragic teenage hero from the past has gone missing, they set out to find him…only to discover he’s not the first teenage hero of the Golden Age to have vanished without a trace. But where have they gone? Who are they? And what does the Childminder want with them?

STARGIRL: THE LOST CHILDREN #1
Written by GEOFF JOHNS
Art and cover by TODD NAUCK
Variant cover by CRYSTAL KUNG
1:25 variant cover by MAYO “SEN” NAITO
$3.99 US | 32 pages | 1 of 6 | Variant $4.99 US (card stock)
ON SALE 11/15/22

Stargirl The Lost Children 1_62fd828a11d855.03314367

Youpi.
Très bon choix.

Jim

C’était sûr que tu allais réagir.

Aperçu :

Stargirl-TLC_01_09_62fd8292a24f34.27822842

Stargirl-TLC_01_10_62fd8299edbdf6.58135023

Stargirl-TLC_01_12_62fd82a1606250.38134001

beurk le ron lim imagien

1 « J'aime »

Moi, j’y vois plutôt du John Byrne cartoony.

Et si Johns retrouve l’étincelle vivante et le zest de comédie de la vieille série, ça peut être très chouette.

Jim

tout comme jim

On retrouve l’équipe du One-Shot Stargirl et ça se tenait bien globalement.
Les bonnes nouvelles s’enchainent!!!

non ca c est Kieron Dwyer

tout pareil, perso j’aime beaucoup Todd Nauck, y’a une légèreté qui se dégage dans ses dessins.

Team @Fred_le_Mallrat pour moi ( on va refonder les maîtres du mal :smiling_imp: )

1 « J'aime »

En tout cas, voilà une pub qui donne envie :

L’accroche, la perspective d’un travail sur la continuité, les costumes criards, ridicules et donc charmants, le dessin de Nauck. Si Geoff retrouve son sens du merveilleux et son goût du sourire (après tout, ça fonctionne pas trop mal sur Shazam!), ça peut donner un truc sympa.

Jim

An epic teenage DC hero event brought to you by Teen Titans writer Geoff Johns and iconic Young Justice illustrator Todd Nauck! When Stargirl of the Justice Society and Green Arrow’s ally Red Arrow discover a tragic teenage hero from the past has gone missing, they set out to find him…only to discover he’s not the first teenage hero of the Golden Age to have vanished without a trace. But where have they gone? Who are they? And what does the Childminder want with them?

Written by: Geoff Johns
Art by: Todd Nauck, Matt Herms
Covers by: Todd Nauck, Crystal Kung, Mayo Sen Naito

U.S. Price:
3.99
On Sale Date:
Nov 15 2022
Page Count:
32

C’est pas mal!!!

Très bon début.
Geoff Johns surfe ici sur son intrigue sur les Lost Children, ces sidekicks disparus, évoqués à la fin de Flashpoint Beyond et présentés via des fiches dans The New Golden Age #1.
Et c’est bien, en fait.
Le scénariste gère très bien sa Stargirl, qui se fait gronder par sa mère et son beau-père pour sa légèreté face à ses études. Elle se concentre sur sa quête pour retrouver Wing, le sidekick de Crimson Avenger, aidée par Emiko « Red Arrow » Queen, qui l’attire vers l’action. Toutes deux font le mur pour aller voir le domicile de TNT, l’ancien acolyte de Dan The Dyna-Mite, premier sidekick à perdre son héros, et obtiennent des indices troublants. Le même TNT, vieux, tente lui-même de retrouver les Lost Children, et atterrit sur une île étrange où il rajeunit… mais quelqu’un évoque une malédiction !
C’est très bien, oui. J’étais peu inspiré par cette intrigue jusque-là, mais Geoff Johns m’a bien cueilli en gérant bien Stargirl, Emiko et même TNT, très touchant dans son récitatif personnel et ses flashbacks. Je suis curieux de voir où ça va aller, et très intrigué par tout ça.
Bref, je suis emballé alors que je ne le pensais pas ! Le charme de Stargirl, formidable sous la plume d’un Johns réellement inspiré et juste avec elle, y est pour beaucoup. Et moi qui aime généralement si peu Todd Nauck, j’apprécie aussi ses traits, que je préfère ici sans pouvoir expliquer pourquoi.

Une très bonne surprise.

Oui c est pas mal du tout malgre nauck.
Pour l instant bien envie de connaitre la suite

Ca m’évoque aussi Seven Soldiers.

Je rejoins Ben sur son avis. C’est vraiment vraiment bien. Le récit est moins fourre-tout et moins décousu que le « un-tire » The New Golden Age.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Stargirl et je prie pour que la mini soit un franc succès pour obtenir une série mensuelle (ça me donnerait presque envie de visionner la série).

La surprise, c’est Todd Nauck que je n’attendais pas à ce niveau. J’avais l’habitude de lire un artiste express et là, son travail jouit d’une bonne finition. C’est très très propre.

Allez on veut la suite!

1 « J'aime »