STÉPHANE BOURGOIN PRÉSENTE LES SERIAL KILLERS (Stéphane Bourgoin, Jean-David Morvan / collectif)

Sur les réseaux sociaux, le scénariste Jean-David Morvan évoque la sortie en mars de plusieurs albums consacrés à la figure de tueurs en série.

Voici d’ailleurs ce qu’il en dit sur LinkedIn :

SK :
On a eu de longues discussions pour savoir comment aborder le sujet, avec Stéphane Bourgoin, Olivier Jalabert et les équipes des Éditions Glénat BD. Discussions qui se poursuivent, d’ailleurs.
Aucun de nous n’a de fascination pour ces personnes mais ça nous intéresse de chercher à comprendre, ce qui est le travail de Stéphane depuis des années. On reste sur cette ligne, pour ne pas verser dans le sensationnalisme.
Pas facile, les lecteurs jugeront.

Jim

Il y a un an, j’évoquais déjà le sujet :

Trente tomes, mais pour l’heure on ne connaît pas le sujet des suivants, ni leur périodicité, ni le nom des auteurs qui y seront attachés.

Jim

J’ai lu plusieurs livre de Stpehane Bourgoin et j’ai beaucoup aimé, est-ce qu’il y a besoin par contre de continuer à faire du fric sur des tueurs en série je ne pense pas en plus c’est du Glénat de bas étage un peu comme leurs séries sur le vin.

J’ai relu son Jack L’éventreur qui était intéressant.

Avec une réédition d’un Sherlock Holmes et Harry Taxon.
Et un Ethel King.

parfois je me dis que je serais plus intéressé par une BD sur Bourgoin que sur ces tueurs

Pas faux du tout.

Elle se vend, la série sur le pinard, chez toi ?
Et elle se vendra, celle-ci, à ton avis ?

Jim

Le pinard en série, sûrement !

Non je l’ai fait à la nouveauté et j’ai eu zéro ventes, donc j’ai arrêté.

Maintenant comme j’en parlais avec Blackie mais pour d’autres séries (Simpson, Rick & Morty, et Garfield pour être précis) ce ne sont pas des séries qui se vendent chez un libraire BD, mais plutôt dans les rayons Fnac, Leclerc, Cultura, Carrefour…

Rick & Morty, je ne le mettrais pas avec Garfield et les Simpsons… Il y a nettement plus de personnes qui en demandent (peut-être, justement, parce qu’ils ne les ont pas trouvés en grande surface, cela dit).

Tori.

Entièrement d’accord. Cela dit, j’ai vu pas mal de libraires de province qui les gardaient longtemps. Donc qui les vendaient.
Des libraires généralistes, je précise.

Jim

je connais peu la province parce que c’est vaste et que ce sont des gens bizarre. Mais oui je ne doute pas une seconde que ça puisse fonctionner dans des librairies de provinces.
Le marché est vaste et d’un endroit à un autre les comportments de vente changent tellement.

On mange les parisiens quand ils débarquent. Fais gaffe

Et c’est pas les mêmes bizarres d’un endroit à l’autre.
Compliqué.

Jim

Ca c’est le cas même en région parisienne.

Normal : c’est peuplé de provinciaux exilés.

Jim

Je ne sais pas si c’est le cas encore, mais à un moment Paris contenait plus de Breton au KM2 que la Bretagne.

On a dix ça des Auvergnats, aussi. Et des Alsaciens.
Mais oui, Paris, c’est plein de dynasties provinciales.

Jim

fin XIXème, début XXème siècle on régnait sur la capitale

(la mafia bougnat)

Il faut dire aussi que la densité de population n’est pas la même à Paris que dans ces régions (pour l’Alsace, je ne sais pas, mais pour les deux autres, la densité est plutôt faible).

Tori.