Suicide

Bonjour à tous.

Je tiens tout d’abord à dire que je ne compte pas me suicider, en tout cas pas tout de suite. Je cherche simplement des oeuvres où le suicide est évoqué. Et bien sûr les japonais sont les meilleurs dans le domaine.

Pour le moment, et un peu en vrac, j’ai relevé quelques trucs:

Le quartier de la lumière, Suicide Club, Suicide Island, Welcome to the NHK, Reset, …

Il y en a énormément il me semble, et voilà pourquoi j’ai essayé de trier un peu ce que je cherche. Déjà, tous les trucs où un gamin saute d’un immeuble pour une quelconque raison, bon, ça je pense que je peux en trouver à la pelle. Après ce qui m’intéresserait, c’est la mise en image du suicide, notamment. Comment l’auteur l’a représenté, visuellement parlant. Ainsi que la façon dont il l’évoque, si c’est un suicide indirect, ou qu’on ne le voit pas à l’image. Et puis éventuellement des oeuvres où la psychologie du suicidaire est bien poussée.

Voilà, j’espère avoir été suffisamment clair et explicite, et que vous aurez des idées. Je cherche aussi bien des manga que des animes (Voire des films, livres, jeux vidéos, et qu’ils soient japonais où non, mais comme c’est la section "Manga-Japanimation, ça passe au seconde plan, juste que je ne vois pas trop l’intérêt de créer 26 topics à ce sujet, ni de les mettre dans des sections trop générales où ils ne seront presque pas lus…)

Merci d’avance.

Bisous bisous.

après en film tu a aussi virgine suicide qui n’est pas un film japonnais !!!
après en jeu, bon c’est pas vraiment du suicide, mais bon vue que tu meurt toutes les 30 secondes, tu as limbo …
voilà j’espère avoir été d’une petite aide ^^

Virgin Suicide, c’est surtout le roman qu’il faut lire qui est excellent.

Sinon dans les films The Garden of Sinners, le thème suicide à une place plutôt importante et est pas mal développé. ( Surtout dans le film 1 )

Dans Je ne suis pas un homme également.

Merci à vous! Justement, je voulais lire Je ne suis pas un homme, étant donné que j’aime plutôt le travail d’Usamaru Furuya. C’est l’occasion.

Comme je te disais sur le tchat, il y a “Je ne suis pas mort” en 2 tomes, à découvrir selon moi même si ça ne répond pas exactement à tes critères.
manga-sanctuary.com/bdd/manga/6642-je-ne-suis-pas-mort/

La question du “double” surtout d’un point de vue littérraire est aussi assez intéressante vis à vis de ce sujet.
[size=85]En gros pour simplifier, un narcissique qui s’aime trop ne peut donc se tuer donc il s’invente un double/reflet, et ce double qu’il déteste et lui mène une vie impossible, il le tuera. Mais en le tuant, c’est lui-m^me qui se tue. Une sorte de suicide déguisé (en schématisant à fond, hein ! ^^)[/size]

La question du Double dans la Littérature a été étudié dans plusieurs ouvrages.

Le plus emblématique est certainement “Don Juan et le double” par Otto Rank.[size=85] Dans un livre suivant, il y adjoindra un chapitre supplémentaire, mais ça n’a pas été traduit en français, c’est dans “Beyond psychology”, intéressant si on maitrise suffisamment la langue de Shak’ (pas besoin d’être un cador, cela dit).[/size]

Après faut bien entendu lire auparavant les œuvres maitresse de la littérature sur ce thème, si on veut pas être trop spoilé ! :mrgreen:

[size=85]Une fois lu donc, on peut aussi lire “L’ombre et la différence: le double en Europe” de Wladimir Troubetskoy, un peu chiant, mais ça a le mérite de faire dans la littérature comparée, donc c’est toujours bon à prendre.[/size]

Et pour aller au-delà de la mort et du suicide, on eut lire le tout à fait recommandable “Le Réel et son double” de clément Rosset. :wink:

Extraits choisis:

[quote=“Otto Rank, Le Double, 1914”]L’assassinat si fréquent du Double par lequel le héros cherche à se garantir contre les persécutions de son propre Moi, n’est pas autre chose qu’un suicide sur la forme indolore de la mort d’un autre Moi. Cet acte donne à son auteur l’illusion inconsciente qu’il s’est séparé d’un Moi mauvais et blâmable, illusion du reste qui paraît être la condition de chaque suicide. (…)
(…) Il a bien recours à l’unique libération possible, le suicide, mais il est incapable de l’exécuter autrement qu’en tuant le fantôme du double redoute et haï. Il aime trop son Moi, il l’estime trop pour lui faire du mal ou pour réaliser l’idée de sa destruction [/quote]

[size=85]Bon, bah c’est mieux dit que mon résumé schématique merdique, là, c’est sûr !^^[/size]

[quote=“Hermann Hesse, Le Loup des Steppes, 1927”]
Tudevras souvent encore multiplier ta dualite, compliquer ta complexité. Au lieu de réduire ton espace, de simplifier ton âme, tu deviendras de plus en plus le monde, tu devras finalement faire entrer l’univers entier dans ta poitrine douloureusement élargie, pour parvenir peut-être un jour au repos, à la fin[/quote]

[quote=“Clément Rosset, Route de nuit, 1999”]Rêvé cette nuit que le miroir ne me reflétait plus.
En le scrutant attentivement, j’arrive pourtant à deviner ma physionomie de l’autre coté du miroir, à l’état d’ombre lointaine.[/quote]

[quote=“Guy de Maupassant, Des Vers, 1880”]Alors il me sembla sentir derrière moi
Quelqu’un qui se tenait debout, dont la figure
Riait d’un rire atroce, Immobile et nerveux.[/quote]

HS:
Sinon Procrastina, j’aime beaucoup ton pseudo ! :mrgreen: :wink:

une superbe vidéode John Kelly


C’est toute ma vie, ça… :frowning: Mais j’aime ma vie, c’est plein de “Et si” j’avais fait ça plutôt que de procrastiner, c’est le multivers à l’intérieur ([size=85]bon, c’est le bazar là-dedans, mais, c’est comme ça, faut bien faire avec ! ^^[/size]) ! :mrgreen:

Grooooooooooos HS: ya un chat sur ce forum (edit: oui mais ya personne là) ???
Hmmm pas plus mal qu’il yait personne j’ose pas imaginé L’Ainé/Prof/alex nivovariaritch/Victor von doom from moutache world/soyouz/Lordo/GayGay/selina/fab/fabfab/cainthorne ([size=85]c’est juste une liste au hasard[/size]) dans une même discussion en direct.
Là c’est direct. La fin. Le néant ! Ce sera la fin du monde !!! :open_mouth:

On songe immédiatement au “William Wilson” de Poe, ou à Dostoïevski.

Petits suicides entre amis de Arto Paasilinna

et en manga, le suicide comme sacrifice: manga-sanctuary.com/bdd/manga/1714-alive/

manga-sanctuary.com/manga-heads-vol-1-volumes-s1626-p1062.html

[quote=“Louisv”]

On songe immédiatement au “William Wilson” de Poe, ou à Dostoïevski.[/quote]

Oui !
Dans le double de Dostoïevski, le périple de notre héros a néanmoins une fin plus “joyeuse”, bon, certes il a sombré dans la folie la plus totale, mais bon il sera logi, nourri au frais de l’Etat. Y a pire ! ^^

Et pour William Wilson, c’est évident en effet:

[quote=“Edgard A. Poe/ William Wilson/ Nouvelles histoires extraordinaires”]-Tu as vaincu et je succombe.
Mais dorénavant tu es mort aussi, -mort au Monde, au Ciel et à l’Espérance !
En moi tu existais, -et vois dans ma mort, vois par cette image qui est la tienne, comme tu t’es radicalement assassiné toi-même !
[/quote]

Ah sinon, Procrastina, vu que tu cherches plus des références en anime et/ou manga ([size=85]et là j’en ai bien peu, désolé[/size]).
Je me souviens que la ([size=85]géniale[/size]) série animée Serial experiments Lain débute par le suicide d’une camarade de classe de Lain.
Pas un suicide anodin, ça va conditionner tout ce qui suivra.

Et dans le jeu vidéo sur Lain ([size=85]pas joué à celui là…[/size]) , sorti sur la première playstation([size=85]…Vu que j’ai jamais eu cette console !^^[/size]), y avait cette scène:

[size=85]Sinon, les films de Takeshi Kitano… Mais je dirai pas lesquels, faut pas gâcher… Bref, il faut les voir ! ^^[/size]

Merci encore pour vos réponses, même si certaines sont meilleures que d’autres (Genre celles de Zombie) :slight_smile:

Bon, j’ai fait un petit tri de manga qui semblent avoir un rapport plus ou moins étroit avec le suicide. Si vous en voyez des bons et qui semblent en accord avec mes critères… Pour les titres, certains ne sont certainement pas les mêmes en français, mais j’ai eu un peu la flemme de chercher, comme vous vous en doutez.

J’ai quand même pris la peine de les aligner en fonction de, semble t il, leur pertinence (Peut être pas?) Voici.

Koukai no Naraku
Death Sweeper
Akumu no Elevator
Orange
Skyhigh 4
Over Bleed
Line
Black cat tunnel
Endless World
Vampir (Itsuki Nasumi)
Happiness
We can fly!
Dr Du Ming
Doll Star
Die
Ikiru/To live
Itoshi no Kana
Kamisama Permanent
Book Club
Watashitachi no Shitruc Jikan(flemme)
Undecided
The End in Common Ruin
Meisou Kuiki
Kakumeija no Gogo
Dead Flowers
Shigurui

D’autres machins:

Nikutaikan-K
Number Five
Higurashi no Naku Koro ni
Hone no Oto /Sound of Bones
Densen Uta
Seizon - Life
Re-Born
Le Terrain vague
Leave

Ça en fait pas mal, je vais pas tous lire, alors j’espère que vous pourrez m’aider. Merci d’avance, encore une fois. Lol.

en manga il y a go ! go ! heaven chez kana qui était pas trop mal.

Le tout début du Journal d’une disparition montre une tentative de suicide. L’intérêt est que le trait cartoonesque de l’auteur faut sacrément contraste avec le geste très dur.

De toute façon, Journal d’une disparition, c’est à lire absolument :smiley: