SUPERGIRL (Saisons 1-4)


(KabFC) #41

Je suis comme Jim. Par contre je me demandais, il avait été clairement spécifié que l’univers des films DC et des séries étaient différends, pourtant dans la BA il y a de très nombreuses références à Man of steel et du coup à Superman, cette série serait-elle donc différente et aurait le droit au même univers que les films à la différence de Flash et Arrow ?


(Le Doc) #42

Il n’y a pas de changement, les univers ciné et télé restent séparés.


(Jean-Marc Lainé) #43

J’ai pas l’impression que ce soit des références spécifiques à Man of Steel (mais j’ai peut-être loupé une subtilité). Ça m’a semblé être des références “en général”, plutôt.
Et l’accroche initiale (“My name is…”) place d’emblée la série dans la foulée d’Arrow et Flash.
Donc l’un dans l’autre, j’imagine qu’ils vont jouer la carte du flou artistique.

Jim


(KabFC) #44

je suis quasi sur d’avoir vu un plan de Man of steel.


(Jack!) #45

Quand même ! La musique de midinette, les blagues qui tombent à plat (s’écrasent même), deux notions qui laissent imaginer une série en cruel manque de personnalité (ou d’une bonne tête pensante) pour répondre à l’absence d’exigence d’un plus grand nombre, Bref, une série qui a déjà un spectatorat tout choisi (dont je ne fais clairement pas partie).

Personnellement, cet extrait m’a déjà troué l’estomac.


(Mewa007) #46

Oula je le sens mal mais on sait jamais je regarderais quand même, peut-être que se sera mieux que prévu


(sylvain cordurié) #47

[quote=“Jack!”]

Quand même ! La musique de midinette, les blagues qui tombent à plat (s’écrasent même), deux notions qui laissent imaginer une série en cruel manque de personnalité (ou d’une bonne tête pensante) pour répondre à l’absence d’exigence d’un plus grand nombre, Bref, une série qui a déjà un spectatorat tout choisi (dont je ne fais clairement pas partie).

Personnellement, cet extrait m’a déjà troué l’estomac.[/quote]

Je suis a priori moins sensible, mais sur le fond, pareil.
C’est tellement balisé girly…
“Hey, les filles ! On fait une série avec une héroïne.
Si, si, c’est pour vous. Vous verrez… sous son identité secrète, elle est un peu fofolle et il y a un beau mâle au mètre carré. Vous allez A-DO-RER !”

Sigh… À une époque, on avait des shows comme Alias et Fringe qui prenaient un peu moins les femmes pour des connes.
Un Ugly Betty façon Smalville calibré pour les fans de One Direction, bof…

J’ai envie de crier, comme Jean-Marie.
“BUFFY ! AU SECOURS !”


(FC powaaaa) #48

AHAHAHAHAH, j’ai rigolé au moins deux fois avec cette tirade !


(Kovax) #49

Je viens de voir la bande-annonce, et je suis très mitigé : j’aimerais être aussi optimiste que Jim et je comprends ses arguments (j’aime beaucoup moi aussi le côté très “solaire” qui se dégage de tout ça, ça change de son cousin)… Mais ça reste quand même sacrément nunuche comme truc. Comme le dit Sylvain, on est très loin de Buffy niveau traitement d’un personnage super-héroïque féminin.

Je tenterai quand même le coup, pour pouvoir me faire un avis définitif, mais je suis bien moins emballé par Supergirl que par Legends of Tomorrow

Mais si ça reste aussi nunuche, ça fait craindre le pire pour un éventuel film solo consacré à Wonder Woman !

(Et sans vouloir repartir pour un tour, Jimmy Olsen en black, c’est comme pour Johnny Storm, je ne vois pas l’intérêt…)


(Jean-Marc Lainé) #50

En même temps, c’est Supergirl. Et la cousine de Superman (donc je parle pas de Matrix écrite Peter David), a souvent été traitée de cette manière (l’éphémère série du début des années 1970, la série dessinée par Infantino au milieu des années 1980). Ce qui fait que, finalement, la proposition est très fidèle aux comics.
Après, quitte à enfoncer un clou, je signale quand même que Buffy, c’est une vision masculine de la femme (Wonder Woman est un personnage créé par deux hommes, pour toute féministe qu’elle fût dès ses origines). Et que plein de trucs tendance “girly” en BD actuellement, à savoir faite “par et pour des femmes”, sont très tendance magazine féminin, quoi. Prenons simplement la série Batgirl récente, qui n’est “que” dessinée par une femme, c’est très girly aussi.
Là, la série télé est vendue comme un produit “par et pour les filles”. C’est typiquement pas là qu’il faudra chercher un produit buffyen.
C’est peut-être une réflexion machiste, mais j’ai pas l’impression que les deux tendances soient compatibles. J’irai même jusqu’à penser que si l’on veut une série où les nanas ne sont pas girly, il faut chercher dans des visions masculines.
(Réflexions au débotté)
(Après, on sait aussi tous très bien que les produits “pour les filles” ont toujours attiré les lecteurs ou spectateurs mâles. Les romance comics étaient lus par des garçons justement parce qu’il y a des tas de jolies gonzesses dedans. Desperate Housewives ou Devious Maids, c’est un peu la même chanson. Les éditeurs et les producteurs, ils savent très bien que les “produits pour filles”, à défaut de développer un public à part, ramène aussi le vieux public, celui des mecs.)
Moi, je suis curieux. Je me dis que ça peut faire une série où on se marre un peu, en plus d’avoir des scènes de super-pouvoirs. Et j’ai l’impression de voir des personnages adultes, pas ados. Donc pas The 100 et toutes ces âneries avec des bataillons d’à peine pubères qui débitent des dialogues convenus. C’est ça que je craignais, en fait. Ce premier écueil me semble évité.

Jim


(sylvain cordurié) #51

Oui, dans les comics, l’idée de mettre des scénaristes/dessinatrices sur des personnages féminins, c’est devenu très tendance. Parce que ça fait le buzz - surtout vu comme c’est finement amené - et que ça pourrait motiver de nouveaux lecteurs… enfin… lectrices.
Parce que, qui mieux qu’une femme peut comprendre une femme ?

Non ?! Vous vous trompez… je n’ai pas eu de rire nerveux…

Bon. Allons plus loin. Ne mettons que des mecs sur les comics au masculin, des équipes mixtes pour les titres mélangeant les deux genres, Mark Andreyko sur les titres gays, mon fils pour écrire Nova, le dalmatien de ma voisine sur Krypto, Meg Ryan sur Howard the Duck…

L’idéal, ce serait aussi d’effacer des archives le travail de Ann Nocenti. Je la soupçonne de ne pas avoir les bons chromosomes. Et elle n’est pas aveugle. Comment voulez-vous qu’elle comprenne ce qu’elle fait !!!


(Fab) #52

[quote=“sylvain cordurié”]Meg Ryan sur Howard the Duck…

[/quote]

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:


(FC powaaaa) #53

[quote=“sylvain cordurié”]
Bon. Allons plus loin. Ne mettons que des mecs sur les comics aux masculins, des équipes mixtes pour les titres mélangeant les deux genres, Mark Andreyko sur les titres gays, mon fils pour écrire Nova, le dalmatien de ma voisine sur Krypto, Meg Ryan sur Howard the Duck…

L’idéal, ce serait aussi d’effacer des archives le travail de Ann Nocenti. Je la soupçonne de ne pas avoir les bons chromosomes. Et elle n’est pas aveugle. Comment voulez-vous qu’elle comprenne ce qu’elle fait !!![/quote]

ça me rappelle la discussion du cœur de cible, ça …


(Blackiruah) #54

6 minutes d’extrait, 6 minutes de souffrance… Je suis d’acord avec les autres c’est un ugly kara le truc…


(FC powaaaa) #55

Je crois que je ne vais même pas essayer, alors …


(Jean-Marc Lainé) #56

Ça sort quand ?

HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

Tu devrais faire de la BD d’humour !!!

Jim


(sylvain cordurié) #57

[quote=“Jim Lainé”]

HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

Tu devrais faire de la BD d’humour !!!
Jim[/quote]

N’encourageons pas la méchanceté gratuite. :wink:


(Kovax) #58

Je ne suis pas convaincu par l’argument que tu sous-entends Jim, à savoir qu’il n’y aurait que les femmes qui seraient capables des personnages féminins, et que le seul moyen pour elles est de les écrire avec un bidon d’eau de rose en guise d’encre. Je veux dire, il suffit de voir Agents of S.H.I.E.L.D. : il me semble que l’un des showrunners de cette série (Maurissa Tancharoen, pour ne pas la nommer) est une femme, et les personnages féminins sont autrement plus profonds et bien écrits sans pour autant tomber dans tous les clichés des comédies romantiques dans lesquels cette Supergirl saute à pieds joints…

Encore une fois, je regarderai la série, parce que ce n’est qu’une bande-annonce et on n’est pas à l’abri que la série évolue et soit moins cliché que ce qu’on a pu en voir pour le moment, mais je continue de penser qu’on peut faire un truc “pour filles” sans pour autant faire dans le rose bonbon obligatoire.


(Nikolavitch) #59

J’aimais bien Profiler, en son temps, dont on sentait bien que le showrunner était une femme, et ça donnait des trucs intéressants, dans un milieu plutôt viril comme celui d’une task force du FBI.


(sylvain cordurié) #60

Pas faux.
Ils ont gardé le même showrunner sur toute la durée ?
La série pique du nez dès la saison 2, jusqu’à s’écraser lentement mais sûrement.
La résolution du problème Jack a été une grosse déception…