SUPERMAN #29-31 (Phillip Kennedy Johnson / Scott Godlewski)

Après le départ de Brian Michael Bendis et la parenthèse Future State, Phillip Kennedy Johnson (que l’on retrouvera sur les deux titres Future State consacrés au kryptonien) reprendra le scénario de Superman et Action Comics en mars 2021.

Il commencera par un mini-crossover entre les deux titres (Superman #29 et Action Comics #1029) dessiné par Phil Hester. Superman sera ensuite dessiné par Scott Godlewski et Action Comics par Daniel Sampere.

Les premiers numéros contiendront aussi des back-up Tales of Metropolis par Sean Lewis et Sami Basri (pour Superman) et Becky Cloonan, Michael W. Conrad et Michael Avon Oeming (pour Action Comics).

Phillip Kennedy Johnson :

« I can’t begin to describe what an honor it is to be writing Superman and Action Comics , especially following one of my industry heroes, Brian Michael Bendis, » Johnson said. « One of my very earliest memories is the thrill I felt watching the Christopher Reeve Superman films for the first time. My goal for every issue will be to give readers that same physical reaction, and the same lofty aspirations that Superman inspires: the desire to be better than we are, and to do more than the world thinks we can do. »

Magnifique !

Jim

Oui.
Après, je me demande si ça n’aurait pas été pertinent d’avoir un auteur pour chaque titre. Bendis a bien réussi à donner un ton différent à chacun, j’espère que PKJ saura faire de même.

PKJ m inquiete j ai lu que Cap America empyre de lui mais c etait la purge de l année…

Marvel Zombies Resurrection, c’est pas mal.

Un superman qui sourit en couv, c’est si rare, la sinistrose quitte enfin DC ?

Oh, chez Bendis, c’était pas sinistre.

aucune série de Bendis chez DC d ailleurs

La JL (cf son Insta). :wink:

Surement le retour des petits dejs !

C’est donc pour ça qu’il y a autant de membres, pour mieux se relayer…

Justice League of Meals : Superman et Batman prennent le p’tit déj, Green Arrow et Black Canary prennent le brunch, Aquaman et Hawkgirl prennent le repas de midi, Wonder Woman et Naomi prennent le goûter, Black Adam dîne tout seul puis leurs adversaires vident le frigo durant la nuit (niark niark).

Bendis-Justice-League

Qui sera Wonder Woman? Nuba ou Diana?

ca fait plaisir de revoir Oliver et Dinah!

Writer Phillip Kennedy Johnson jumps from DC Future State back to the present for a two-part story that spans Superman and Action Comics this month! In “The Golden Age,” Jonathan Kent steps back to examine his father’s legacy. When a monstrous foe from outer space attacks Clark—and nearly kills him!—this young hero must consider the fact that his father died once before, and the Legion of Super-Heroes told him he could die again. Any threat could be the one—including this one! And in the new backup “Tales of Metropolis” story, writer Sean Lewis (DC Future State: Superman of Metropolis) and artist Sami Basri (Harley Quinn) follow Jimmy Olsen on a quest to meet of some of the city’s more colorful denizens, beginning with Bibbo Bibbowski!

Written by: Sean Lewis, Phillip Kennedy Johnson
Art by: Sami Basri, Phil Hester

U.S. Price:
4.99
On Sale Date:
Mar 9 2021
Page Count:
40

Phillip Kennedy Johnson m’avait ébloui sur ses trois numéros Future State (deux de Superman : Worlds of War et un de Superman : House of El), et j’attendais beaucoup de ce premier chapitre de son run.
Sûrement trop.
Le scénariste reprend ici la voix-off très présente de ses productions récentes, avec non pas ici un point sur l’aura et la légende de Superman, mais plutôt un focus sur le moment où un enfant grandit en adulte, quand il voit les failles et la mortalité de ses parents. En l’espèce, Jon est troublé parce que lui et son père affrontent des créatures issues d’une étrange faille cosmique, a priori liée à Amanda Waller. Mais surtout, Jon sait que la « mort » de son père approche du fait de son voyage dans le futur avec la Légion, et il le gère mal.
Bon, ça prend son temps. Phillip Kennedy Johnson le faisait déjà sur Future State, mais il donnait une approche épique et mythologique qui fonctionnait complètement avec Superman. Là, c’est bien fait, mais c’est moins fort.
C’est plus attendu, on va dire, et ça manque de la superbe caractérisation de Superman qu’il avait évoquée jusque-là. Surtout, alors que James Tynion IV s’acharne à rendre crédible l’avenir de Future State dans Batman #1006, Phillip Kennedy Johnson semble évacuer les possbilités Future State avec cette révélation de Jon.
A voir la suite, la réalité de cette annonce semble peu crédible. Phil Hester propose des planches dans son style, que j’aime beaucoup et qui ont, pour moi, une simplicité poétique très agréable. Mais ce n’est pas franchement le dessinateur pour les exploits de Superman.

Un début correct, donc, mais moins fort que je l’espérais, et finalement très lent et balisé.
A voir la suite et fin la semaine prochaine, pour comprendre le projet de l’auteur.

Je te rejoins. Je trouve qu’il se « bloque » après trois épisodes au top.
Ca m’a refroidit également.

Mais heureusement que Phil Hester est là. Il est moins bon (il n’est pas encré par Park, je crois). Il me rappelle Green Arrow par Kevin Smith (tendre époque).

Je ne le trouve absolument pas à sa place justement, question de goût sans doute.

Sinon pour le scénario je suis un peu comme vous, j’ai été emballé par les épisodes de Future State mais là l’auteur semble ralentir la cadence, peut-être parce qu’il a maintenant plus de numéros pour écrire ses histoires ? Par contre on reste sur la thématique de l’avenir et de l’héritage de Superman.

Non, non. J’ai une sensation de cheveu sur la soupe également.

Et passer après Mikel Janin pour ceux comme nous qui avons suivi et aimé la mini Future State n’aide pas je pense.

Superman has received a signal from distant space.

An old friend is in deep trouble, and only the Man of Steel can help him. By the time Superman and his son get there, though, the alien who sent the signal is nowhere to be found, and his people appear to be enthralled by a shamanistic storyteller who warns of an ancient grudge with the malevolent Shadowbreed. This leaves Clark and Jonathan Kent to ponder just who sent them the distress message, but before they can find the answer, they’ll discover that an ancient grudge still has very current consequences. Kicking off a new story line, this issue pairs Phillip Kennedy Johnson with his Future State: Superman: House of El collaborator, artist Scott Godlewski!

Superman (2018-) #30

Written by Phillip K. Johnson, Sean Lewis
Pencils Sami Basri, Scott Godlewski
Inks Sami Basri, Scott Godlewski
Colored by Gabe Eltaeb, Ulises Arreola Palomera
Cover by John Timms
Release Date : April 13, 2021