SUPERMAN : HEROES (Bendis, Rucka, Fraction / collectif)

smheroes

Superman: Heroes (One-Shot)

(W) Brian Michael Bendis, Matt Fraction, Greg Rucka (A) Kevin Maguire, Steve Lieber, Mike Perkins, Mike Norton, Scott Godlewski, Paul Mounts, Gabe Eltaeb, Natahn Fairbairn, Andy Troy (CA) Bryan Hitch
Lois Lane, Jimmy Olsen, the staff of the Daily Planet, even the Justice League-their lives all changed when Superman revealed his secret identity to the world! This unique Superman experience explores what the identity of Clark Kent meant to those close to him-and what their relationship to Superman will be in the future. All the rules are about to change-and it all starts here.
The dream team of writers Brian Michael Bendis, Matt Fraction, Greg Rucka, and Jody Houser team up for this amazing special, with art anchored by DC legend Kevin Maguire, plus sequences focusing on each corner of the Superman universe by artists Steve Lieber (Superman’s Pal, Jimmy Olsen) and Mike Perkins (Lois Lane). ONE-SHOT
In Shops: Feb 12, 2020
SRP: $5.99

SMHEROES-1-1

SMHEROES-1-2

SMHEROES-1-3

SMHEROES-1-4

Source : www.cbr.com

Pour la, quoi ? deuxième, troisième fois en cinq ans ?

Beau moment avec Jonathan Kent.

Dans Superman, tu veux dire, je suppose ? Je veux bien te croire, je ne suis pas la série. (Même sur Action Comics j’ai pris du retard.) Ce n’est pas la plus mauvaise idée de Bendis. Mais j’ai du mal à m’enthousiasmer. Et notamment avec l’aspect réchauffé du truc.

— Dan, rafraîchissez-moi la mémoire, est-ce que quelqu’un a déjà pensé à rendre l’identité secrète de Superman publique ?
— On a fait ça y a quatre ans.
— Oh.
— Après on s’est rendu compte que c’était une connerie. On a dû buter le personnage et le remplacer par un double d’une dimension parallèle. La moitié de nos lecteurs n’ont rien compris.
— D’accord, oubliez que j’ai demandé.
— Mais non voyons, Brian, pourquoi vous dites ça ?
— Non mais c’est que j’avais déjà fait le truc avec Daredevil, et je pensais… je me disais… enfin, voilà quoi, j’allais vous proposer de dévoiler l’identité secrète de Superman, mais…
— Quoi ? Mais c’est une putain d’idée géniale ça, Brian !! Je me demande comment je n’y ai pas pensé avant ! Il faut absolument qu’on fasse ça tout de suite ! Vous êtes vraiment un génie, on a bien fait de vous embaucher ! Luniversneseraplusjamaiscommeavant !!

Non, je voulais dire dans la preview juste au-dessus.

Bon, c’est toujours irrégulier, ces gros machins à plusieurs dessinateurs et plusieurs scénaristes, même si Brian Michael Bendis dirige le truc. Et même si les scénaristes sont ceux de la franchise, donc ses collaborateurs.
Ce one-shot vise à montrer les conséquences, sur les héros, de la révélation de l’identité de Superman ; ça fonctionne bien. Bendis gère bien un joli flashback sur le jeune Clark et un discours de Jonathan Kent, avec ensuite de bonnes interactions avec Lois, un ancien professeur, toutes les Justice Leagues. C’est drôle, touchant, bien pensé.
Les passages sur Diana/Bruce et Clark/Jimmy sont bons aussi, avec de bonnes approches des personnages. Le final montre un « piège » de Lex Luthor, qui révèle l’identité de la cheffe de l’Invisible Mafia à Lois & Clark - ce qui les met dans l’embarras, car c’est leur patronne ! Efficace, donc.
Après, ça ne monte pas trop haut, mais c’est fluide et dynamique. Les dessinateurs invités sont bons, c’est joli et efficace. Rien qui restera dans les annales, mais une nouvelle bonne pierre sur ce que fait Bendis sur la franchise.

A ce sujet, Bendis n’a pas encore effleuré le sujet du retour des Kent. Je suis curieux de lire ça.

Mais ce qui m’a plu le plus dans le book, c’est le final. Maintenant qu’il sait que l’autre ne sait pas qu’il sait, ça risque d’être croustillant dans « Action Comics »!