SUPERMAN: SON OF KAL-EL #1 (Tom Taylor / John Timms)

C’est un oiseau ? c’est un avion ? Non, c’est le nouveau Superman.

La franchise de l’homme d’acier prend un nouveau départ à partir de cet été. En parralèle du titre précédemment annoncé de Morrison (avec un Kal-El grisonnant aux côtés des membres d’Authority), Tom Taylor & John Timms s’occupent du lancement d’une série régulière dans laquelle Jonathan Kent va prendre la relève de son illustre paternel.

Ah, cool pour Tom Taylor !

À noter que ce titre remplace le Superman de Phillip Kennedy Johnson, qui reste sur Action Comics

Camouflet ?

Ah ? Surprenant.
On sait déjà si Clark est dans Action Comics ?

Avec Wally et Barry qui se partagent le nom de Flash, ça devient une mode.

C est la suite de la 5g ?

T’es ironique ?

Yep…

Writer Phillip Kennedy Johnson and artist Daniel Sampere keep Superman on the front lines in his battle to aid a group of Warwold refugees in Action Comics #1033, on sale Tuesday, July 27. This issue takes the action to Atlantis and the Fortress of Solitude, where Warworld refugees have taken possession of dangerous Warworld tech, bringing it to Aquaman’s undersea kingdom and risking an all-out war that even Superman may not be able to prevent. Meanwhile, some of the escaped Warworld prisoners have found the Fortress of Solitude…and along with it, Lois Lane!

Merci !
Bon, je suis content que Clark reste. :slight_smile:

Par contre, définitivement, Future State « tue » le suspense ici. Phillip Kennedy Johnson embraye directement sur Warworld, qui était au coeur de Future State : Superman : Worlds of War avec Clark enfermé sur Warworld pour avoir voulu libérer la planète, dépossédé de ses pouvoirs, et traité comme gladiateur révolutionnaire.
Du coup, même si l’auteur va pouvoir aller plus loin ici, j’ai quand même l’impression que Future State a coupé l’herbe sous ses pieds, et on part pour plusieurs numéros de « construction » d’un concept dont on a vu l’essentiel durant Future State.

En gros, c’est monté à l’envers et on va voir l’établissement d’éléments qu’on connaît déjà.
Su-per.

Là, franchement, ça peut m’intéresser.

Non, je me demande si même debaptisé, certains projets se concrétisent tout de même.

Ah oui, clairement.
En fait, Future State a été à mon sens la réutilisation de plusieurs éléments 5G, soit des sagas déjà commencées, soit des éléments lancés « comme ça ».
Et, comme je le pensais, DC reprend au présent ce qui a plu ou ce qui a été apprécié durant ces deux mois.

On est six semaines après la fin de Future State, DC a un petit retour sur la chose et reprend donc au présent ce qui a été apprécié.
Mais ils n’y vont pas « à fond », dans le sens où Clark n’est pas pleinement évacué de son rôle et de son titre de Superman. Idem pour Wally et Barry : plutôt que de voir Barry disparaître en forme éthérée dans Future State : The Flash Barry devient le Flash d’une Justice League secrète qui enquête sur l’Omnivers, alors que Wally reste sur Terre.

DC veut ménager les fans mais garder ce qui a plu il y a quelques semaines.
C’est une adaptation de la 5G, oui.
Un plan audacieux mais difficile.

Les chose ne sont pas très clairs, le superman authority, qui se passe dans le futur mais aura des répercussions dans le présent, laisse supposer que le statut de clark en superman n est peut-être pas encore acquis.

Moi en tout cas j’aime l’idée. C’est un truc qui a été organique chez DC jusqu’à la daube de New 52, de voir les sidekick reprendre la place du mentor. J’ai absolument rien contre et je trouve ça très bien.

C’est vraiment dans le futur Superman Authority ? Pour moi c’est contemporain.

Moi aussi, quand c’est bien amené. Jon c’est rapide, et Phillip Kennedy Johnson le prépare mal actuellement.

J’espère qu’ils ne vont pas garder tous les éléments des desseins pas très enjoués de Future State.

«Ainsi, c’est donc au 20 juillet 2021 que sortira le premier numéro de Superman & The Authority , un titre en quatre chapitres qui est inclus dans la continuité Future State explorée en début d’année. Ici, l’histoire reprendra après ce qui était décrit dans Superman : Worlds of War (que Mikel Janin avait déjà illustrés), puisque pour libérer les habitants de Warworld , Superman version Kal-El va monter une nouvelle équipe.»

J avais cru en lisant ça.

Ah merci ! Ça m’avait échappé.
Merci beaucoup.

Ah bon ? Je fais la VF, mais il m semblait que que faire grandir Jon permettait déjà une grande avancée vers cette étape sans compter les mini séries à part comme DCeased qui le mettait en avant, ça me semblait un peu rapide, mais organique, mais si tu dis que ça va trop vite je te fais confiance sur le sujet.