SUPERMAN: SON OF KAL-EL #1 (Tom Taylor / John Timms)

Disons que tout me semble un peu précipité, mais j’avoue aimer les changements sur temps long.
Jon est créé en juillet 2015, il grandit en ado’ dans Superman V5 #8 en avril 2019, il part pour 12 numéros de la Légion après avoir traîné dans plusieurs numéros de la série Superman…

Alors oui, Jon est Superman dans DCeased et on a eu deux numéros (faibles) sur lui en Superman dans Future State (plus les deux diptyques Justice League et Superman/Wonder Woman), mais ça me paraît un peu précipité.

En soi, j’ai l’impression qu’il y avait une vraie place pour un Jon en Superboy, notamment avec cette bonne idée d’en faire le créateur des Planètes Unies et l’inspirateur de la Légion (l’enfant de plusieurs mondes et l’héritier de Superman, ça me semble très bien pour la Légion).

En faire Superman maintenant… je trouve ça un peu rapide. Et, malheureusement, les premiers numéros de Phillip Kennedy Johnson après Future State insistent très lourdement sur le fait que Jon sait, après son passage dans le futur, que Clark va « bientôt » disparaître, et il doit se tenir prêt.
C’est un peu lourdingue.

ca me semblait plus organique, merci des précisions.

C’est dommage surtout qu’il y a pas mal de choses à traiter sur la passation de pouvoir et l’importance du S. On pourrait même avoir des dispute entre les deux avec un Clark trop présent pour un Jon voulant voler de ses propres ailes, mais faisant quelques bétises, ou la volonté d’approbation paternel, les conseils à la 'Pa Kent transmis à Jon, un Sup qui s’éclipse de plus en plus dans un rôle de mentor, et de fermier écrivain ou il ne ferait plus de journalisme pur et dur, mais des livres sur…

t’en a bien pour de nombreuses années avec ça.

1 J'aime

C’est exactement ça !
Autant j’aimais bien Jon en pré-ado’, et je trouvais dommage que ça soit si vite évacué par Bendis, autant le Jon ado’ et jeune adulte qu’on a eu après… m’a plu, aussi.
Il est différent, il se cherche, il veut être digne du S et de son père (mais aussi de sa mère, Bendis l’a évoqué mais n’a pas eu le temps, mais l’influence de Lois et notamment sa vision de la vérité et de tout faire pour l’obtenir, c’est un plus pertinent). J’aurais aimé voir plus de ces indécisions, avec notamment un Clark qui doit vivre avec l’idée de n’avoir pas vu grandir son fils.
On n’a pas non plus assez profité du retour des parents Kent après Doomsday Clock, il n’y a quasiment aucune interaction entre Jon et ses grands-parents. Comme tu le dis, Pa Kent aurait pu être médiateur entre le père et le fils, etc.

Là, DC se précipite un peu, et c’est malheureux. On échappe quand même au projet 5G, mais je suis persuadé que Bendis était parti pour garder Jon longtemps ou en tout cas un temps certain dans ce rôle de Superboy installé entre le présent et la Légion (où il était bien). Bendis préparait même le traitement de Conner, avec plusieurs numéros dessus.

Je ne pensais vraiment pas dire ça un jour, mais je suis vraiment frustré que Bendis ait été évacué de la franchise aussi vite.

Pourquoi il n’en parlerait pas, TT?

Je lui fais confiance à donf.