SUPRÊME (Alan Moore, Bennett/Veitch/Ross)

L-age-d-or

Suprême est un superhéros, sans doute le plus puissant de tous les temps. On le découvre de retour sur sa planète, la Terre, alors qu’il est victime d’une amnésie partielle : il vient de l’espace mais ne sait pas pourquoi ou depuis quand, ni ce qui a pu se passer pour que la planète semble s’être dédoublée ! Il part donc à la découverte de son passé, de sa naissance en tant que Suprême jusqu’à ses toutes dernières aventures… Il ira de surprise en surprise, apprendra à repérer ses vieux ennemis, découvrira que beaucoup de temps a passé depuis sa disparition, et que derrière son amnésie se cachent bien des secrets… Alan Moore, scénariste de « Watchmen », " From hell", « V pour Vendetta » et de bien d’autres classiques de la bande dessinée, livre avec Suprême" sa version du mythe du superhéros. Avec son intelligence coutumière, tout en respectant les règles précises du genre et en rendant un hommage respectueux aux « comics » de l’Âge d’or, Moore met au point un récit empreint d’ironie et d’humour, doté d’une richesse narrative hors du commun.

J’ai emprunté ce premier volume la semaine dernière et c’est très sympa à lire à petites doses.
Je trouve ça plutôt irrégulier et ça a un côté un peu « brouillon de Tom Strong ». Il y a quand même d’excellents moments et j’adore vraiment tous les pastiches de comics des années 60.
Alan Moore me ferait presque aimer Superman. :grin:

Par contre, ils n’ont pas le tome 2 dans les médiathèques du coin. Ça vaut le coup de le chercher ou pas?

C’est la plus belle déclaration d’amour au Superman du Silver Age.

Marrant:je suis en train de me faire les premiers récits de Supreme.

C’est…Différend de ce qu’en fera Moore.

Mais du coup,je ne comprend plus.

Il est clair que la première version de Supreme est le même personnage que l’on retrouve dans la bd de Moore.

Pourtant,Erik Larsen en fait deux personnages différents…

Je ne comprend plus.

Larsen fait également du vieux Supreme un "méchant"alors que le personnage,certes égocentrique),m’apparait plus nuancé…

Comme souvent quand il reprend.

…avec lequel il n’avait pourtant guère été tendre à l’époque.

On s’assagit quand on vieillit.

Je dirai même que c’est nécessaire à vrai dire à vrai dire ^^

Je viens de trouver « Suprême - Le retour », le second tome en occasion.
Il est bien plus court que le précédent, « seulement » 180 pages.

Normal, tu as toujours l’impression que le retour dure moins longtemps.
Je ne me le suis jamais expliqué !

j’ai adoré suprême. ( pourtant je hais superman) je le conseille vivement

J’ai reçu mon exemplaire du tome 2 en moins de 24h. :astonished:
Je n’avais pas fait gaffe que Chris Sprouse était au programme de ce « Retour ». Miam!!! :grin:

Ajout : ils ne se sont pas fait chier pour l’avant-propos d’Alan Moore. C’est le même pour les 2 volumes…

C’est moi qui ne comprends pas : le passage de Larsen sur la franchise est postérieur à celui de Moore.
Le vieux Supreme dont tu parles, c’est le Supreme fou ? C’est l’original, en quelque sorte, celui créé en 1992, qui part en vrille durant l’arche narrative Supreme Madness, en 1994. Moore reprend la série pour ses deux derniers numéros en 1996, avant de la relancer, une première fois chez Maximum Press et une seconde chez Awesome (deux boîtes créées par Rob Liefeld).
C’est là qu’il joue avec le concept de rétro-continuité, de manière particulièrement brillante du reste. En gros, il efface toutes les incarnations passées pour faire de sa version la seule valable, mais il conserve tous les Supreme dans une autre dimension, la Supremacy. Il y aura ensuite la mini-série The Return en 1999, et ce n’est qu’en 2012 que Larsen s’aventure sur le personnage, en reprenant soi-disant des scenarii abandonnés par Moore. Il fait de nouveau appel à la Supremacy, ainsi qu’à la dimension où sont « stockés » les Darius Dax.

Alors:on a un premier Supreme,celui qui est violEnt.
Ce personnage meurt puis revient,perd ses pouvoirs,récupère Mjolnir…
Il disparait lors d’un crossover;un autre Supreme (en fait Lady Supreme)le remplace un temps.
Mais le vrai Supreme(le violent)réapparait dans une autre dimension.

Ce personnage revient ensuite sur Terre pendant la redéfinition (c’est le premier épisode de Moore).
On explique qu’en fait,il constitue un cas unique où un Supreme apparait sur Terre AVANT la redéfinition.
Supreme évolue donc complétement pour ne plus être le violent qu’il était au début.

C’est donc le même Supreme tout le long de l’histoire.

Plus tard,dans le run de Larsen,on a donc Supreme de Moore mais aussi Supreme violent qui est clairement un personnage différent.

Théorie personnelle:puisque Supreme violent devenu celui de Moore)était présent AVANT la redéfinition,il devrait donc y avoir un autre Supreme qui correspondrait au Supreme violant de Larsen…

Je ne suis pas sur d’être très clair dans ce que je dis…

Le truc avec la Supremacy, c’est que c’est un concept sympa, mais il faut quand même un peu connecter les points pour que ça fonctionne. Ça dépend pas mal du non-dit, de ce qui se passe entre les cases.

Le Supreme qui apparaît au début du run de Moore ressemble effectivement beaucoup au Supreme originel de Liefeld, le mec irascible qui tabasse tout le monde. Il parle de Loki, de l’autre palanquée de Supremes alternatifs qu’il vient d’affronter dans le run de Valentino, etc. Mais on remarque qu’au bout de quelques pages, son comportement change. De plus, une fois qu’il aura quitté la Supremacy pour revenir sur Terre, il ne fera plus jamais référence à Lady Supreme, Kid Supreme (première manière), etc. Il sera devenu un autre type, celui qui a une identité secrète à la Clark Kent et l’a toujours eue dans son passé.

L’idée, c’est qu’ils sont tous le même type, mais que lorsque sa réalité est changée, lorsque lui même change, y compris son passé, un autre Supreme apparaît peu à peu dans la Supremacy, le reflet de ce qu’il fut dans un espace-temps qui n’existe plus, accompagné de ses proches eux-mêmes affectés ou effacés par le changement. Au départ, la Supremacy, c’était les limbes. Ça correspond bien au concept.

La réapparition du Supreme « extrême » façon Liefeld and co., c’est donc quelque chose qui s’est passé hors-cadre, après que « Nouveau Supreme » soit retourné sur Terre pour se remémorer son passé tout neuf. C’est là que les autres Supreme ont dû se rendre compte que ce mec était incontrôlable et devait être enchaîné à la cave.

La notion de Supremacy est extrêmement souple. Dans le run de Larsen, elle est détruite, mais Ethan Crane et Sister Supreme, après la perte de leurs pouvoirs, se font la réflexion qu’il existe peut-être dans les limbes une autre Supremacy où leurs doubles dotés de pouvoirs continuent à exister. Donc, tout est possible et inversement.

Je n’ai pas lu Supreme Blue Rose de Warren Ellis parce que ce n’est pas pour moi, mais un rapide coup d’œil sur wikipedia m’indique que ça parle vaguement d’une révision de la réalité qui se passe mal.

Merci pour ces précisions amigo !

Si je peux me permettre, et si cela intéresse quelqu’un, j’ai lu cette mini-série et j’en parle sur mon blog [Pour en savoir +].
Vous trouverez un lien vers une critique très complète de ladite mini-série, écrite par Presence, que je propose aussi ici [Pour en savoir encore +]

Ha merci, je n’ai pas lu non plus.