SURVIVANT t.1-10 (Akira Miyagawa / Takao Saito)

Le discours de Takao Saito tend à démontrer que l’humain s »est trop civilisé et a perdu le contact avec la nature, au point de ne pouvoir lui survivre. Le décès d’Akiko est à ce titre exemplaire : trop civilisée, la jeune femme ne peut de nourrir ou se protéger efficacement contre la maladie.

Bien entendu, ce volume comporte, comme à chaque fois, des moments pédagogiques de la survie en milieu hostile : on y apprendra une autre façon de faire du feu et une méthode nouvelle pour attraper des poissons, ou construire un radeau.

Survivant demeure ainsi cette œuvre extraordinaire, qui réussit à nous distraire par une histoire vivace aux multiples rebondissements, tout comme elle apporte savoir, connaissance et réflexion au lecteur qui l’aborde.

Ouh mano, le beau spoil au sujet d’Akiko (même si on pouvait s’en douter) :smiley: je serais toi, j’éditerais le message pour mettre ça entre des balises spoils et dans une autre couleur :stuck_out_tongue:

Sinon, parfaitement d’accord avec ta critique, Survivant est un manga passionnant, original, intelligent et même éducatif (c’est un vrai manuel de survie, mine de rien ^^), le tout porté par des dessins intemporels.

Il faut le redire: Survivant, c’est du très très bon, un véritable classique, une oeuvre qui mériterait d’être beaucoup plus connue en France :slight_smile:

Un volume fondamental pour l’évolution du scénario de cette série catastrophe.

Takao Saito poursuit son œuvre méthodiquement, en n’oubliant pas de semer régulièrement ses décrochages pratiques et ses rappels historiques, le tout dans un esprit critique de notre société moderne. Il nous gâte ainsi de son savoir et de sa sagesse, lui qui a connu l’après-guerre et la mise en pratique de tout ce qu’il nous apporte aujourd’hui.

Survivant continue de s’imposer comme un immense classique intemporel.

Pas encore acheté le tome 5, je donnerai mon avis dessus quand je l’aurai lu :wink:

En tout cas, je suis d’accord pour dire de ce manga qu’il est culte est intemporel :slight_smile:

Très bon manga effectivement, faut en faire la pub !

Que 7,5 par contre, je ne l’ai pas encore lu, mais j’espère qu’il vaut plus que ça :smiley:

Takao Saito poursuit son œuvre méthodiquement, en n’oubliant pas ses décrochages réguliers (s’orienter grâce aux étoiles, effectuer des semis…), et ses rappels historiques, le tout dans un esprit critique de notre société moderne.

A travers le monde post-apocalyptique de notre héros, Takao Saito nous offre tout son savoir et sa sagesse. Survivant continue de s’imposer comme un immense classique intemporel.

La fin du tome 4 est vraiment haletante, et j’ai hâte de lire le tome 5 (sorti début août mais je n’ai toujours pas eu l’occasion de l’acheter).

C’est toujours avec un grand plaisir que je lis ce véritable petit manuel de survie.
Les péripéties de Satoru continuent. Une fois de plus, il perd un ami, mais en trouve un autre, un chiot attachant. Notre héros se retrouve souvent destabilisé (par exemple, en croisant le chemin d’une chienne qui semble être celle qui appartenait à sa famille), mais un peu plus débrouillard à chaque fois. A travers tout ce qui lui arrive dans ce monde ravagé par les catastrophes naturelles, Takao Saito nous livre une fois de plus toute sa sagesse et son savoir. Que ce soit de la psychologie humaine ou animale, des indications sur les vertus de telle plante, ou encore des façons originales d’attraper du poisson… tout y passe, sans jamais nous ennuyer, grâce à un scénario toujours riche en rebondissements. Du très grand Takao Saito.

Encore un très bon tome, dans lequel notre jeune héros Satoru devra une nouvelle fois affronter les caprices de la nature, que ce soient une nuée de sauterelles, un sanglier sauvage, etc… Il devra également une fois de plus faire face à des hommes qui semblent avoir perdu leurs notions d’humanité dans ce monde post-apocalyptique. Un thème récurrent dans ce genre d’oeuvre, mais bien exploité par l’auteur Takao Saito. Saito qui, d’ailleurs, continue de nous éclairer de tout son savoir sur la survie en milieu hostile sans jamais être rébarbatif, et d’aborder des thèmes toujours d’actualité, à commencer par le réchauffement climatique.
Seul minuscule point faible: le fait que le chiot Shiro se sorte toujours de situations extrêmement délicates un peu par hasard et avec beaucoup de chance. Mais ça ne gâche en rien le plaisir de lecture.
A trois tomes de la fin, on se demande comment tout ceci va se terminer pour notre héros. Vivement la suite !

Plus j’avance dans cette série, plus je la trouve bien et très prenante . J’ai hâte d’en savoir la fin!

Entre Dragon head et Survivants j’ai choisi Dragon head mais je dois avouer que vos critiques me laissent penser que je vais bientôt me procurer Survivants.
Vous pouvez faire étales des différences entre les deux?

Pour ma part, je n’ai lu que les deux premiers tomes de Dragon Head, donc la comparaison va être vite limitée . Joe s’en chargera bien mieux que moi :slight_smile: .
Je peux juste dire que DH nous narre un univers plus “sombre” et Survivant apparaît plus comme un manuel de survie; malgré une situation catastrophique, le héros fait preuve de courage et de ténacité durant tous les tomes . Il affronte plusieurs évènements démoralisateurs, mais l’auteur tourne toujours les choses de manière à ce que l’on pense que l’avenir est meilleur, qu’il ne faut pas abandonner (avis purement subjectif, je l’accorde) . On apprend aussi dans chaque tome quelques petits trucs pour survivre lors d’un cataclysme, même si ça paraît d’aucune utilité, on prend plaisir à les lire .
Survivant est donc moins “sombre” que Dragon Head (attention, je compare qu’aux deux premiers tomes de DH!)
Voilà, je crois que j’ai fait le tour .

[quote="‘UruMi[CHaN"]’]Je peux juste dire que DH nous narre un univers plus “sombre” et Survivant apparaît plus comme un manuel de survie; malgré une situation catastrophique, le héros fait preuve de courage et de ténacité durant tous les tomes . Il affronte plusieurs évènements démoralisateurs, mais l’auteur tourne toujours les choses de manière à ce que l’on pense que l’avenir est meilleur, qu’il ne faut pas abandonner (avis purement subjectif, je l’accorde) . On apprend aussi dans chaque tome quelques petits trucs pour survivre lors d’un cataclysme, même si ça paraît d’aucune utilité, on prend plaisir à les lire .
Survivant est donc moins “sombre” que Dragon Head (attention, je compare qu’aux deux premiers tomes de DH!)
Voilà, je crois que j’ai fait le tour .[/quote]

Bah j’aurais pas dit mieux ^^
Je rajoute quand même que Dragon head joue surtout sur l’angoisse et est une analyse de la peur chez l’homme, ce qu’il n’y a pas dans Survivant. Dragon head est plus sombre, et sans doute plus pessimiste.
Et Survivant est ponctué des nombreux conseils et de la sagesse de Takao Saito, il y a un véritable aspect “manuel de survie”, ce qu’il n’y a pas dans Dragon head.

Ah, et attention, c’est Survivant, pas Survivants :wink:

Ok merci à vous deux pour ces explications. :slight_smile:

Je viens de m’apercevoir que dans mon tome, de la page 341 à la page jesaipluscombien (ca ne dure pas jusqu’à la fin), les pages se retrouvent complétement à l’envers! Est-ce quelqu’un a eu le même problème? (Joe? ^^)

Je n’ai pas eu ce problème Urumi, désolé pour toi :neutral_face:

Si tu as gardé le ticket de caisse, tu pourras sûrement l’échanger :wink:

Euh non, je l’ai jeté directement, en plus il n’y avait qu’un seul exemplaire … Bon, tanpis, ça sera mon tome “collector” numéro 7 :stuck_out_tongue:
(Je crois que tu avais eu un souci toi aussi, sur un tome de survivant, non?)

Yep, sur le tome 6 j’avais des pages en double ^^"

Vaut mieux ça que d’en avoir en moins, hein ^^" .
Bon, et puis, faut relativiser, du moment qu’on peut le lire (j’ai du juste le retourner deux fois xP)

Discutez de Survivant