SWEVEN


(FC powaaaa) #21

Je ne peux pas critiquer les non-Bretons … et j’ai aussi des non-Basques dans la famille !


(Photonik) #22

Ha ha !!


(Vinch64) #23

C’est pour ça que je disais que c’était une comparaison facile. En fait, c’est surtout la ligne de basse qui rappelle Tool sur ce morceau et qui lui apporte ce côté rampant que j’aime beaucoup.

Sinon, vous êtes les bienvenus dans le Cotentin aussi (envahi aussi par des non-normands, j’en suis la preuve. :rofl:).


(Vinch64) #24

Je n’ai écouté le “Part 3” que 2 fois mais je l’ai eu dans la tête toute la matinée. :+1:
Très bon signe! :grin:


(Le Doc) #25

Ah ouais, ça claque bien. Super morceau, super voix, un titre qui accroche dès les premières minutes jusqu’à l’explosion finale, pour reprendre les mots de Vinch. Excellent !

Bon, moi je suis vraiment trop loin dans mon trou perdu du Nord de la France…:wink:


(Photonik) #26

Merci beaucoup !!! ça fait vraiment plaisir…
Ouais, je suis content du boulot qu’on a fait sur ce titre, et je suis très fan de ce qu’y font les autres mecs. La partie centrale instrumentale, improvisée en studio (et qui change à chaque prestation live), claque bien, ils ont assuré les bougres !!!


(FC powaaaa) #27

Voyons, voyons … dans quel coin ?
(va falloir que j’y aille faire un tour, un de ces 4, pour aller voir mes ouailles)


(Le Doc) #28

Loin, très loin, dans la campagne profonde…^^


(FC powaaaa) #29

Dans une campagne lointaine ?
(Nord ou Pas de Calais ?)


(Le Doc) #30

Nord, comme je l’ai dit plus haut (et je n’en dirais pas plus ici, c’est pas le sujet…:wink:)…


(FC powaaaa) #31

ça parle pas des prochaines dates de tournée de Sweven ?:stuck_out_tongue:


(Photonik) #32

Ouaip, c’est bien le sujet… mais j’ai bien peur qu’on aille pas bien loin, sur cette tournée. Ce sera surtout le sud-ouest, avec comme point le plus haut sur la carte probablement Angoulême. On est loin du Nord !!!


(Vinch64) #33

Ya quelques années, j’aurais dit qu’Angoulême c’est le Grand Nord, la limite se situant au dessus de Bordeaux. :grin:


(Photonik) #34

Ha ha !!! :rofl:

Pour être franc, c’est toujours un peu le cas pour moi…


(Vinch64) #35

Bon, je te laisse faire l’annonce ce coup-ci. J’avais prévu d’écouter la 2nde partie de Tumatxa ce soir mais finalement, j’ai “Carrion crows skydiving” dans les cages à miel en ce moment même. :wink:


(Photonik) #36

Ha ha !! Bonne écoute alors !

L’annonce en question, c’est la mise en place d’un bandcamp pour le groupe et l’album “Red Giant To White Dwarf”. L’album y est écoutable en intégralité !!
Et pour ceux qui souhaitent soutenir notre projet, il est également téléchargeable (prix libre, très libre…).
Enjoy !!! Share !!!


(Vinch64) #37

Je l’ai écouté hier soir en intégralité avant d’aller me coucher.
Curieusement, je ne suis pas rentré dans les 2 premiers morceaux lors de cette écoute pourtant attentive. J’ai trouvé que ça envoyait du lourd à partir de “Whatever knows fear…”.
A la fin de cette écoute intégrale, j’ai trouvé ma “non entrée” dans les premiers morceaux étrange. Du coup, je me suis repassé “(Shades of) The Changing Man” et j’ai adoré cette fois-ci (je n’ai pas réécouté le 2nd par contre). Vraiment curieux… Je m’y replongerai dans les jours qui viennent et te donnerai un avis plus construit et avec un peu de recul.
Pour le moment, le principal est que j’ai envie de le réécouter. :grin:


(Photonik) #38

Exactement !! Merci d’avoir pris le temps d’écouter ça en intégralité en tout cas…
Le second morceau, “Carrion Crows Skydiving”, est vraiment un morceau taillé pour le live. Il est très simple et “direct”, d’une certaine manière, au regard du reste de notre répertoire en tout cas. “(Shades Of) The Changing Man”, c’est autre chose : ça ne m’étonne pas qu’il soit difficile d’y rentrer du premier coup. C’est très progressif et très répétitif en même temps, c’est un trip particulier. Perso c’est un de mes tout préférés.
Content que tu aies apprécié “Whatever…” et la suite. Concernant “Whatever”, pour la petite anecdote, c’est ma performance préférée sur le disque pour ce qui est du chant ; on enregistre live, tous dans une même pièce (moi isolé dans une cabine, bien sûr), et ce morceau-là c’était d’une traite sans overdubs, à la deuxième prise. On était super fiers en studio !!
Et “Lift High”, le long dernier morceau, est évidemment un sacré challenge sur scène, on finit nos concerts avec celui-là, dans une version un chouïa plus longue.

Il y a de fortes chances qu’on retourne très vite (2 ou 3 mois) en studio pour mettre en boîte un EP-4 titres (dont on joue déjà certains morceaux sur scène), donc y’aura du nouveau assez vite, stay tuned !!!