Syndrome 1866 - Manga

La critique par opaline est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par opaline est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Tu as préféré le premier tome au second?

Pour ma part, c’est l’inverse . Même si le premier tome est déjà intense, le second, avec un final riche en tension, est vraiment déstabilisant . Même si on s’y attend, on n’est vraiment sûrs de rien jusqu’à la toute fin .
Ce manga me met mal-à l’aise, mais dans le bon sens du terme . Le graphisme y est pour beaucoup je pense, au niveau regard surtout, on sent tout l’effroi, la colère, etc des protagonistes .

J’ai vraiment, mais vraiment hâte de voir la suite, car c’est vraiment rare un manga qui me prend vraiment aux tripes (pour dire ce qui est) et dont j’ai l’impression d’assister en vrai aux scènes …
Encore une perle de Delcourt (pour changer lol), qui a apparemment l’art de sortir de l’ordinaire, et de dénicher des titres qui surpassent les séries fleuves actuelles .

Syndrôme 1866 n’est pas sans me faire penser à Charisma, par son ambiance et ce côté malsain . Je retrouve à peu près les mêmes sensations à la lecture (ormis le fait que Charisma tombe dans l’excès de sexe, parfois inapproprié à la situation) .

non la note est la même que pour le premier volume. Pour le moment, seul la fin du volume laisse présager que l’oeuvre va prendre une direction plus poignante et encore plus intense. donc pour le moment, ce n’est ni moins bon ni meilleur. :wink:

pour ma part , je suis totalement d’accord avec LeaiQueng
je dirais même que ça faisait longtemps que je m’étais pas pris une si grosse claque en manga
le volume 1 m’avais déjà convaincu au travers de sa critique intelligente de la société et des trop nombreux excès de la société japonaise vus par un personnage qui s’en est lui même exclu
le volume 2 est pour moi un cran bien au delà , un découpage parfois furieux, une psychologie du personnage hyper bien fouillée et réaliste , une tension extrême une gène occasionnée à faire frissonner , rien n’est laissé au hasard et le climax final est juste incroyablement bien décrit , réalisé , dessiné (l’ambiance graphique hyper noire du manga y est pour beaucoup)
je l’ai refermé completement conquis et très mal à l’aise et fasciné
A coup sur , syndrome 1866 remporte ma palme du meilleur manga de l’année 2010 pour le moment et j’irais même jusqu’a dire que j’ai trouvé ce volume 2 absolument parfait (oui ça veut bien dire que je lui aurait sans doute mis 10/10)

Je suis d’accord avec vous et en même temps, je pense qu’il manque toujours un déclic définitif pour cette série, on sent de réelle capacité et un potentiel certain mais pour le moment, il reste plutôt timide. On sent que petit à petit l’histoire prend une certaine envergure, mais malgré le côté coup de poing, le démarage est toujours un peu long à chaque début de tome.

Bien pour ça que je pense que le manga “explosera” dans le troisième tome et emportera vraiment le lecteur dans la folie.

L’auteur cherche sûrement à faire monter la pression petit à petit, qu’on suive pas à pas l’évolution psychologique du héros . Maintenant que le drame est arrivé, on va voir s’il change de rythme ou pas .

Ah oui, petite anecdote personnelle, durant le premier tome, et c’est la première fois que je ressent ca de façon aussi forte, j’ai senti la haine monter en même temps que celle du héros . Quand on fait la connaissance de la future victime, de voir cet être abject et inhumain, je me suis surprise à haïr un être fictif . Quelle force narrative et visuelle tout de même!
En plus, elle a un peu la tête de l’emploi avec son regard mauvais et son sourire moqueur/narquois …

Alors le final du 2, c’est l’apothéose…
Je le répète encore, mais j’ai vraiment hâte d’avoir la suite, voir comment l’auteur va rebondir là-dessus

Petite question : il me semble que c’est tiré d’un roman de Dostoi…(oui, je ne sais pas comment ça s’écrit :blush: ), mais le titre c’est aussi “syndrome 1866”? ou bien c’est autre chose?
Parce-que là faut que je me le lise, pour avoir une autre approche et peut-être un autre ressenti .

Fedor Dostoievski !
Et le manga tire son nom de de crimes et châtiments (qui était paru en 1866)

Content de voir que je ne suis pas le seul à avoir été complètement emporté par le force du récit .
J’avoue quand même être assez surpris que quelqu’un puisse reprocher un manque de rythme à ce titre… M’enfin bon.

Merci pour l’info tempskron, je note ca dans un coin pour ne pas l’oublier .

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

A mes yeux, Syndrome 1866 est l’une des plus belles pioches de 2010 :wink:

C’était pas une pioche !! On les lit, vraiment, nos livres, avant de choisir de les publier :laughing:

oui c’est sur qu’à ce niveau là , je vous fait carrément confiance!
mais j’ai souvent l’impression que ça n’est pas le cas chez certains éditeurs … (je ne citerais pas de noms mais je suis sur qu’il y en aura certains qui vous passerons par votre tête à tous)
de toute façon j’aime les mangas qui dérangent mais qui ont beaucoup de messages à faire passer , et à ce niveau chez akata on a vraiment que l’embarras du choix.
Merci en tout cas d’avoir publié syndrome 1866 parce que c’est tout simplement excellent!

:laughing:

Syndrome, oui, mais tant qu’a faire, j’en profite pour souligner d’autres titres vraiment accrocheurs : Dossier A (archéologie, suspense, intrigue, le pied si on est pas difficile avec un graphisme presque gekiga), Ascension (ah l’un de mes mangakas préférés, à sa touche graphique si particulière qu’il est identifiable au premier regard) et J’aime les sushis (un shojo piquant où on ne tourne pas autour du pot pendant des lustres, l’histoire avance vraiment et sans être gnangnan)

Et Une drôle de père hein ? Nanmého ! Moi, j’attends encore un peu plus de Syndrome, ce tome étant un peu trop éloigné de Miroku par moment. Mais le titre est vraiment très bon. :wink:

C’est sûr qu’on est quand même impatient de voir ce qui va se passer dans le présent mais l’histoire du tome 5 était heureusement très bonne.
Vraiment hâte de lire la suite, c’est clairement une des meilleures séries de l’année et franchement une énorme surprise (qui peut dire qu’il avait déjà entendu parler de ce titre avant qu’il arrive chez nous?).

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary