Tales of Xillia - Side;Milla chez Doki-Doki

L'adaptation du jeux vidéo pointe le bout de son nez en France!

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/14191/tales-of-xillia-side-milla-chez-doki-doki.html)

Je suis fan des jeux Tales, donc, je le prendrai sûrement ^^

Pareillement, je prendrai aussi :slight_smile:

Que du bonheur ^^/ je prends en tant que fan des Tales of :3

Oh un tales of qui ne sortira pas chez ki-oon. pas pour moi pour le moment, pas assez de tomes.

Bof… Autant j’aime beaucoup ce genre d’histoire en jeux, autant en manga ça ne me passe pas. En plus sur ce coup-là je ne connais même pas les jeux… Je laisse aux fans :slight_smile:

Je me laisserai également tenter par cette adaptation

Je suis surpris que ce ne soit pas ki-oon qui l’édite, les ventes des derniers Tales of n’ont pas du être suffisamment bonnes pour qu’ils s’y intéressent.

Au Japon, c’est sorti chez le même éditeur que 7 milliards d’aiguilles, Atori, Dictatorial Grimoire, Ethnicity 01, Iris Zero, L’Académie des Ninjas, Le fruit de l’éternité, Re:Birth - The Lunatic Taker, Rex Fabula, Taboo Tattoo, The Sacred Blacksmith et Vamos Lá! (tous sortis chez Doki-Doki) et d’autres titres édités en France chez divers éditeurs (Soleil, Tonkam et Clair de Lune, principalement), mais aucun chez Ki-oon… On peut se dire que Doki-Doki a plus de facilités à négocier avec un éditeur avec lequel ils travaillent déjà que Ki-oon avec un éditeur avec lequel ils n’ont jamais travaillé.
Concernant les Tales of que Ki-oon a sortis, il y en a un chez Enterbrain, un chez Ichijinsha, un chez Mag garden et un chez ASCII media works…

Tori.

S’il s’agit de la grosse licence annoncée en début d’année, ça fait un gros “plouf” pour moi. Déjà que les Tales of précédents étaient soit très moyens soit franchement mauvais… Et là, en plus, la série est en cours avec un tome par an. Re-plouf.

Un peu la même réaction qu’ivan pour moi ^^’

ça fait bizarre, pas chez ki-oon…

Pareil, je m’attendais à… ben Sunset Rose, pour être honnête, donc là, archi-déçue.
D’autant qu’on peut pas appeler ça une “grosse” licence…