TEAM 7 #0-8 (Justin Jordan / Pascal Alixe, Jesus Merino)

En septembre, l’éditeur DC Comics fêtera le premier anniversaire de son nouvel univers “new 52” en publiant des numéros 0, qui reviendront sur les origines de ces nouvelles versions des personnages de son catalogue: c’est le “Zero month”. L’éditeur semble bien décidé à continuer de changer les équipes créatives des séries qui vendent le moins, et à retirer des étalages les séries qui font des scores insuffisants pour en lancer des nouvelles en remplacement.

Quatre séries vont être annulées prochainement: Voodoo de Kyle Williamns et Sami Basri, Captain Atom de J.T Krull et Freddie Williams II, Justice League International de Dan Jurgens et Aaron Lopresti ainsi que Resurrection man de Dan Abnett, Andy Lanning et Fernando Dagnino. Elles seront remplacées dès le mois de septembre par quatre nouveaux mensuels:

  • Talon, écrit par James Tyrion IV, Scott Snyder et dessiné par Guillem March (qui part de la série Catwoman)
  • Sword of the Sorcery, écrit par Christy Marx et dessiné par Aaron Lopresti. Une back-up consacrée à Beowulf sera supervisée par Tony Bedard au scénario et Jesus saiz aux dessins.
  • The Phantom Stranger, par Dan Didio et Brent Anderson.
  • Team 7, écrit par Justin Jordan et dessiné par Jesus Merino, qui relancera un ancien titre du défunt univers Wildstorm.

La team 7 est une équipe composée de Dinah Lance, Amanda Waller, Steve Trevor, John Lynch, Alex Fairchild, Cole Cash et Slade Wilson dont la mission est de surveiller les menaces représentées par Superman et d’autres héros extraterrestres, et d’agir en conséquence si ils deviennent incontrôlables.

[quote]TEAM 7 #0
Written by JUSTIN JORDAN
Art and cover by JESUS MERINO
On sale SEPTEMBER 12 • 32 pg, FC, $2.99 US • RATED T
• Threads of the entire DC Universe collide in this new series set in the early days of The New 52 from writer Justin Jordan (The Strange Talents of Luther Strode).
• As Superman emerges, so too does the world’s counter measures against him and his kind!
• Dinah Lance, Amanda Waller, Steve Trevor, John Lynch, Alex Fairchild, Cole Cash, Slade Wilson are Team 7 – and their story will change everything you know about The New 52!
[/quote]

Liens:
Le site de l’éditeur : www.dccomics.com
Le blog de l’éditeur : www.dccomics.com/blog

Mouaif, je suis pas très convaincu par cette première image ([size=85]ah les design sont moches, vraiment[/size]), et encore moins par ce reboot de la Team 7 ([size=85]franchement, je préfère le concept original, à ce truc[/size])…
Et ils auraient pu donner le poste de scénariste à Chuck Dixon, quand même… :frowning:

Dixon est black-listé chez DC, et je ne crois pas qu’il soit motivé à venir retravailler chez l’éditeur.

Ah bon ? Je ne savais pas.
On sait pourquoi ?

Edit: ok, j’ai déjà trouvé ça (blog.newsarama.com/2008/06/16/ch … -not-quit/), je vais creuser le truc.
Quel dommage quand même ! :confused:

Je crois que c’était pendant la période où il écrivait Robin, on lui a demandé d’arranger son histoire pour qu’elle soit intégrée à Batman R.I.P. et il n’a pas vraiment apprécié qu’on lui impose ça. Il l’avait fait savoir à l’éditorial et je crois que ça n’avait pas plu, Il s’en était expliqué dans une interview à Newsarama ou Comic Book Resources. Faudrait que je remette la main dessus, mais il n’était vraiment pas content.

[quote=“Zombie”]
Et ils auraient pu donner le poste de scénariste à Chuck Dixon, quand même… :frowning:[/quote]

Surtout que Justin Jordan, c’est le scénariste de Luther Strode, qui est l’un des pires comics que j’ai jamais lus, et ma plus mauvaise lecture de l’année assurément. Donc sérieux, c’est ni fait ni à faire.

Jim

Vous m’emballez pas là autant le line-up de l’équipe me tentait, autant vos retours ne sont pas encoureageants.

j’aime bien sur le papier la wildstormisation de l’univers dc, qu’on retrouve dans les debuts de la jla avec les héros vu comme des méta humain craint par la population. Le coté black ops aussi qu’on sent pointer autour du perso de trevor, ou les deux personnes qui discutent dans l’ombre à la fin du t 1. Mais pour l’instant la réalisation m’a l’air assez peu convaincanteà l’instar de cette image de la team 7

Il paraitrait que le prochain titre de lee va être un relaunch de wildcats, peut-être sera-ce là l’occasion de faire mieux?

Moi, je trouve ça complètement con l’intégration de l’univers Wildstorm à celui de DC.
ça va amener plus de problème qu’autre chose en terme de continuité. Et si en plus la qualité ne suit pas… :confused:
[size=85]ça se trouve, je suis réac et nostalgique pour le coup, mais c’est vraiment mon sentiment, certes l’univers Wildstorm était déjà assez moribond depuis le relaunch raté avec Momo (sur WildCats et Stormwatch), mais ça pouvait reprendre… Quel gachis ![/size]

au début je pensais assez comme toi, puis j’ai compris, ou je me suis dit, que pour une bonne part c’était l’inverse à savoir que ce n’est pas wildstrom qui est absorbé par dc mais bien dc qui est absorbé par wildstorm, au sens que ce sont les thématique de wildstorm qui domine dans l’approche des super heros classique de dc.
Mais du coup les perso de wildstorm eux même ne sont plus essentiels vu que les perso de dc les remplacent. Pour l’instant en tout cas je n’ai rien lu de convaincant. Comme je dis j’attends le wildcats si la rumeur se confirme pour voir si dc va savoir mettre correctement en avant les persos de wildstorm.

[quote=“n.nemo”]j’aime bien sur le papier la wildstormisation de l’univers dc, qu’on retrouve dans les debuts de la jla avec les héros vu comme des méta humain craint par la population. Le coté black ops aussi qu’on sent pointer autour du perso de trevor, ou** les deux personnes qui discutent dans l’ombre à la fin du t 1.** Mais pour l’instant la réalisation m’a l’air assez peu convaincanteà l’instar de cette image de la team 7

Il paraitrait que le prochain titre de lee va être un relaunch de wildcats, peut-être sera-ce là l’occasion de faire mieux?[/quote]

On sait qui c’est?

pas moi en tout cas mais le symbole qu’ils ont à l’épaule rappelle le crane de despero que Pandore vole, si c’est bien de cela dont il s’agit, dans le free comic book day, crane qui semble jouer un rôle important dans la future trinity war.

Donc une sorte d’organisation secrète et plus ou moins étatique qui controle des objets de pouvoir sur la terre, la même qui possède les différentes room de part le monde? : black, red etc . Un planetary maléfique en somme?

J’extrapole…

Dur de savoir, je me suis dit que le perso qui allumait sa clope pourrait être Lynch ([size=85]une sorte de renvoi à la fin de la toute 1ère mini de WildC.A.T.s par Choi/Lee/Williams/Chiodo, où il apparait pour la première fois -mais pas dans l’ombre, néanmoins[/size]).
[size=85]Mais, je m’en fiche un peu pour le coup, tellement je trouve que c’est un gâchis pas possible. [/size]

Cette composition est tellement geek que le scénariste devra être exceptionnel pour que ça ne tourne pas à la fan-fic.

Ah bon ??? :unamused:
Bof… ça veut plus rien dire du tout, de nos jours, le terme geek de toute façon…

[quote=“Zombie”]

que le scénariste devra être exceptionnel pour que ça ne tourne pas à la fan-fic.
Ah bon ??? :unamused:
Bof… ça veut plus rien dire du tout, de nos jours, le terme geek de toute façon…[/quote]

La première fois que j’ai rencontré ce mot, c’était dans un polar ; y avait un type - dans un cirque itinérant - qui décapitait les poulets avec ses dents : c’était ça un geek.

Quelle misère…

[quote=“artemus dada”]
La première fois que j’ai rencontré ce mot, c’était dans un polar ; y avait un type - dans un cirque itinérant - qui décapitait les poulets avec ses dents : c’était ça un geek.[/quote]

C’est d’ailleurs le sens du mot dans Arnold le Geek de New York, de Jérôme Charyn.

[quote=“Zombie”]

que le scénariste devra être exceptionnel pour que ça ne tourne pas à la fan-fic.
Ah bon ??? :unamused:
Bof… ça veut plus rien dire du tout, de nos jours, le terme geek de toute façon…[/quote]

Au-delà du fait que geek avait un sens proche de celui de freak jadis, ce mot est complètement confondus avec nerd, en France. D’ailleurs, même l’Académie se prend les pieds dans le tapis, à ce sujet.
La première fois qu’on m’a parlé du mot geek dans le sens de “fan absolu”, c’était Dwayne Turner en 1999. Et c’était clair, un geek, c’est un fan effrayant, inquiétant (d’où le côté freak). Et le geek est lié à la culture populaire : les Trekkers et les Trekkies sont des geeks, par exemple.
Le nerd, en revanche, c’est le bidouilleur d’informatique qui ne quitte pas sa petite alcôve encombrée d’écrans, de claviers, de fils et de câbles, de connexions et de soudures, de packs d’energy drinks et de rognures de pizzas.
C’est pas tout à fait la même catégorie de phénomènes de foire.

Jim

[quote=“Jim Lainé”]
Le nerd, en revanche, c’est le bidouilleur d’informatique qui ne quitte pas sa petite alcôve encombrée d’écrans, de claviers, de fils et de câbles, de connexions et de soudures, de packs d’energy drinks et de rognures de pizzas.
C’est pas tout à fait la même catégorie de phénomènes de foire[/quote]

En général, c’est un jeune névrosé, timide, avec des culs de bouteille et les cheveux gras. Et des boutons parfois. Et s’il a des tics c’est encore mieux.