TEEN TITANS ACADEMY #1-15 (Tim Sheridan / Rafa Sandoval)

Non.

L’inverse alors?

1 « J'aime »

C’est Xerox :

Tori.

Le rejeton de raider et twix ?

Les parents vivent sur Mars?

Ouais, ils sont des bounty hunter là bas

Ouais. Ils sévissent surtout de côté de Kinder Country, dans la province de Michoko

A côté de la Côte d’Or?

TEEN TITANS ACADEMY #10

Written by: Tim Sheridan.

Art by: Mike Norton.

Covers by: Rafa Sandoval, Fico Ossio.

Description: Dane, a.k.a. Nevermore, came to the academy to become a hero, but circumstance and fate are leading him down a much darker path. To understand their future, the Titans must look into the complicated past of their most mysterious student – and unearth truths that may leave them with an impossible choice.

Pages: 32.

Price: $3.99 (card stock, variant $4.99).

Available: December 28.

Je ne pensais pas revenir, et j’ai quand même tenté. Pour un numéro plutôt efficace.
Tim Sheridan réunit les éléments disseminés jusque-là, en se concentrant sur Dane - Nevermore, alias l’Antéchrist, tout simplement. Sa fuite avec Red X mène à une explication de ses origines, alors que les professeurs discutent de quoi faire de Red X, tueur de Psimon, mais aussi de Dane, révélé comme celui qu’il est par Shazam, en lien avec sa mini-série.
Cela mène à un intéressant débat entre les Titans historiques, alors que Dane tente de bien faire et de fuir Neron, envoyé par son père (le « pire des pires » des démons) pour récupérer son côté Antéchrist. Et ça se passe mal…
Bon, Tim Sheridan n’invente rien, ici, mais ça se lit bien. La gestion de l’Antéchrist est basique mais efficace, comme la discussion entre Red X et Dane. Mike Norton dessine ça sans grande envie ou entrain, il a déjà fait bien mieux, mais les planches sont correctes.

Rien de fou, mais c’est « moins pire » qu’avant.

Dane, a.k.a. Nevermore, came to the academy to become a hero, but circumstance and fate are leading him down a much darker path. To understand their future, the Titans must look into the complicated past of their most mysterious student-and unearth truths that may leave them with an impossible choice.

Written by
Tim Sheridan
Pencils
Rafa Sandoval, Brent Peeples
Inks
Jordi Tarragona
Colored by
Alex Sinclair
Cover by
Rafa Sandoval
Alex Sinclair

Genres
Superhero
About Book
Page Count
24 Pages
Print Release Date
January 25 2022

Bien.
Tim Sheridan livre un bon épisode, qui m’a plu et que j’ai aimé lire. Mais… mais plus par ce que le scénariste a mis en place comme thèmes et personnages propres, que pour la gestion des Titans « historiques », qui font clairement tapisserie.
Ici, Red X « protège » Dane, qui semble sur le point de libérer l’Antéchrist en lui. On apprend via flashbacks « mystérieux et secrets » que Red X fait partie d’un groupe pour libérer les 4 Cavaliers de l’Apocalypse, et ça en reste là. Dans le présent, les professeurs « piègent » Red X à libérer une puissance, dirigée ailleurs et qui alimente le Rocher d’Eternité. Cela redonne des pouvoirs aux Shazams, et Billy vient avec le vieux Black Adam rajeuni de la mini-série Shazam. Gros moment de discussion, avec notamment un échange tendre entre Dane et Billy. Ce dernier repart en Enfer pour bloquer les Cavaliers, avec Dane, mais rien n’est fini pour Red X… et la Tour est en danger.
Ca se lit bien, oui. Dommage que les Titans classiques, historiques, ne soient là que dans le décor, avec trop peu de dialogues et bien trop de passivité. Billy a un très beau rôle ici, et Tim Sheridan achève intelligement sa mini-série Shazam ici.
Bon, on s’acharne encore sur Red X, hein, mais l’ensemble est moins lourd que d’habitude sur ce personnage que je ne supporte plus. Ca reste assez « minime », comme série, mais la lecture ici est plutôt bonne, prenante. Le scénariste a tout mené jusqu’ici, et « ça se tient ».
Rafa Sandoval est aidé par Brent Peeples, et les planches sont fluides, bien faites, efficaces. Ce n’est pas brillant, mais c’est bien fichu et ça fait le job.

Un numéro qui me surprend agréablement, et j’espère que ça tiendra sur la durée.

La série Teen Titans Academy s’arrêtera au #15.

Saura-t-on qui est Mister X?

L’arrière arrière petit-fils de Mister T.

Hehe.

J ai compté pour voir et ça marche.

Teen-Titans-Academy-12-1-min

It’s all come down to this! As their lives are literally tumbling down around them, the Titans must contend with the betrayal of their most troubled student—who has just unmasked themselves as Red X—plus a familiar face from deep in their darkest days, determined to exact an unholy vengeance upon Nightwing. In the end, after the epic collision of past, present, and future, who and what of Teen Titans Academy will still be standing?

Writer Tim Sheridan
Artist Tom Derenick
Colors Alex Sinclair
Letters Rob Leigh
Cover Rafa Sandoval & Alex Sinclair
Release Date: February 22, 2022

Bon sang, mais WTF.
WTF, oui. Parce que Tim Sheridan, à l’approche de la fin de sa série et d’un crossover lié à Earth-3, semble tout « balancer » ici, mais avec une nonchalance qui semble acter d’un je-m’en-foutisme total.
Alors il se passe des choses, hein. Mais c’est tellement « balancé » que ça semble une forme de sabordage.
La Teen Titans Academy explose, parce que Red X l’a voulu. Pourquoi ? Parce que les Titans sont méchants, bouh-bouh. Red X est confronté par tout le monde, et sa véritable identité est révélée : c’est Brick, le rouquin ; Brick Pettirosso, et son nom rappelle Robin. Il se dit être fils de Nightwing mais les analyses ADN prises lors de l’ouverture confirment que non. Il s’avère que ce Red X est en fait le quatrième : il y a eu Dick, il y a eu un deuxième, un criminel qui a pris sa suite ; un autre inconnu, et donc lui. Le deuxième Red X arrive, révèle avoir manipulé Brick pour affaiblir les Titans, car Nightwing lui a « tout pris » il y a dix ans, et il veut se venger. Il empale « notre » Red X, alors que Raven est terrorisée devant les blessures de Beast Boy et Cyborg ; comme dans sa vision. « Notre » Red X meurt dans les bras de Nightwing, qui décide de partir se venger avec quelqu’un de « mauvais ». Alors que Starfire essaye de réconforter les étudiants, en envisageant un autre futur.
Wow. Tim Sheridan « donne » ce qu’on attendait, mais la méthode… la méthode interpelle, tant tout cela semble fait sans filtre, sans préparation, sans douceur. Les révélations sur Red X sont brutales, mais une brutalité liée à la précipitation, une absence de gants. La vraie identité de « notre » Red X n’est pas plus bête, hein, mais le deuxième est vraiment « trop facile », en gros-méchant-mystérieux qui s’enfuit à la fin. La caractérisation de Nightwing est en inadéquation avec sa série, et le discours final de Kory est inapproprié vu la situation.
Bref, que dire ? Ca se lit, hein, et oui, on sait qui est Red X ; wahou. Mais la série se termine (presque) sur une note bien fade, en se concentrant sur ce foutu mystère relou et en passant à côté des autres étudiants, et des interactions avec les professeurs.
Tom Derenick fait au mieux, il fait le job. Les planches sont lisibles, réussies ; mais jamais non plus passionnantes, ou bluffantes.

Quel « final » troublant. Mais bon, on a la fin du mystère Red X. Bordel, tout ça pour ça.

Caught between the Suicide Squad and the Crime Syndicate, the Teen Titans fight to free the missing academy student from Amanda Waller. With time ticking away towards when the Titans must return home or risk being stuck on Earth-3 forever, the team faces an impossible choice.

Written by: Tim Sheridan
Art by: Tom Derenick, Peter Pantazis, Matt Herms

U.S. Price:
3.99
On Sale Date:
Mar 22 2022
Page Count:
32

Oh, que c’est long et lourd.
Tim Sheridan enchaîne après les événements dramatiques du #12, et lie ça fort difficilement avec l’intrigue sur Terre-3. Dans un entrepôt abandonné, les Titans ont réinstallé leur Académie, et ça vivote alors que Cyborg et Beast Boy sont dans un état critique. Des élèves viennent aider et proposent de les fusionner, comme dans Future State : Teen Titans, et Raven est super motivée, comme les autres ; mais bien sûr. Le Suicide Squad de Rick Flag s’introduit ici aisément via Mirror Master, ils se divisent, se bagarrent avec plusieurs groupes, jusqu’à ce que Flag siffle la fin de la récré’ et demande de l’aide pour stopper Waller. Les Titans acceptent, en refusant que des élèves viennent, mais évidemment certains sont cachés dans l’avion.
En fait, c’est ridicule. Tout est ridicule, que ça soit l’Académie dans un entrepôt nul, les élèves qui complotent en sous-sol, le sort de Beast Boy et Cyborg, et même le plan de Flag, de venir là et de laisser ses sbires chercher la bagarre. Même le cliffhanger est ridicule, car l’on se demande si tout ça est bien sérieux qu’ils soient là sans être vus.
C’est ridicule, et affligeant, et dessiné par un Tom Derenick qui propose des planches efficaces, professionnelles, mais jamais belles ou réussies. C’est propre, mais sans plus.

Une vraie catastrophe, qui vient plomber la saga sur Terre-3. Dommage.