TELLE QUE TU ES t.1-8 (Kaname Hirama)

Discutez de Pochamani

image

La critique de Telle que tu es T.1 (Simple - Kana) par snoopy est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

image

La critique de Telle que tu es T.2 (Simple - Kana) par snoopy est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

image

La critique de Telle que tu es T.3 (Simple - Kana) par snoopy est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

image

La critique de Telle que tu es T.1 (Simple - Kana) par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

image

La critique de Telle que tu es T.2 (Simple - Kana) par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

image

La critique de Telle que tu es T.3 (Simple - Kana) par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

image

La critique de Telle que tu es T.4 (Simple - Kana) par snoopy est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

image

La critique de Telle que tu es T.5 (Simple - Kana) par snoopy est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

image

La critique de Telle que tu es T.6 (Simple - Kana) par snoopy est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

image

La critique de Telle que tu es T.7 (Simple - Kana) par snoopy est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

image

La critique de Telle que tu es T.4 (Simple - Kana) par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Lire l’article sur Manga Sanctuary

Ça fait du bien d’avoir des shojo qui sortent du lot et en prime avec ce genre de thématique. Merci Kana !
Et bonne chronique :wink:

Pour reprendre une chose que tu dis dans ta chronique :

Pour moi Tagami est tout autant superficiel que les autres. Il s’intéresse à Motohashi parce qu’elle correspond complètement à ses critères physiques de prédilection. Ce n’est pas comme s’il était passé outre son physique, parce qu’il aimait la personnalité derrière, non, lui il aime d’abord son physique de ronde, puis ensuite son caractère.
Alors oui, il a aimé son sourire, et son côté épanouie parce qu’elle s’accepte, mais en quoi c’est plus mignon qu’un gars qui dirait « j’aime les filles à forte poitrine, et toi je t’aime parce qu’en plus de tes gros seins, tu as un beau sourire » ?

Le titre est plutôt bon ceci-dit, le propos de l’auteur sur l’acceptation de soi prend plus de sens dans le tome 2, et il s’en dégage vraiment une ambiance positive : la personnalité de Motohashi, le fait qu’elle apprenne à s’aimer plutôt qu’attendre que quelqu’un d’autre l’aime, puis la bouffée d’optimisme par sa rencontre avec Tagami et leur relation qui évolue. Mais voilà, pour moi la promo autour de la série est trompeuse. Le discours du titre aurait pu être « il y aura toujours quelqu’un pour vous aimer telle que vous êtes » dans le sens « tous les goûts sont dans la nature », mais c’est trompeur de faire croire que c’est l’histoire d’amour d’une fille et d’un type qui préfère la beauté intérieure à la beauté extérieure, alors que Tagami n’est pas différent d’un type qui aime les minces mignonnes.

@CCeles, je comprends ton point de vue. Cela dit, je parlais des propos comme quoi certaines jeunes filles n’étaient pas considérées comme de petites amies potentielles à cause de leurs rondeurs.
Après je peux comprendre que tu sois déçue si tu pensais que l’auteur allait orienter son récit vers la beauté intérieure ^^’

image

Lire l’article sur Manga Sanctuary

Merci Snoopy. De mon côté, j’ai bien apprécié ce sixième tome (c’est un manga agréable à lire, presque un « doudou »… un peu à l’image de l’héroïne en fait xD) mais ce serait bien aussi d’en apprendre un peu plus sur les autres personnages au fil des prochains volumes =)