Terra Formars - Manga

Discutez de Terraformer

La critique de Terra Formars T.1 (Simple - Kazé Manga) par chris936 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Et ben! Après un extrait qui m’a un peu tapé dans l’oeil, c’est avec impatience que j’attendais ta critique, Chris.
Et donc je le met immédiatement sur ma liste d’achat. Ta critique m’a plus que convaincu!
Par contre j’ai une question, apparemment ce premier tome a l’air d’être bien fourni en terme d’action. La vitesse de lecture est elle rapide?

Non, pas tellement. Même si les personnages sont sur le front en permanence, il y a quand même pas mal de texte. Il n’y en a pas “trop” (c’est pas Bakuman, quoi), mais je dirais qu’il m’a fallu facilement 40-45 minutes (sans doute même un peu plus, je ne saurais pas dire) pour lire ce 1er tome. C’est pas un manga qui se torche en 10 minutes montre en main comme Gantz.

Ok, merci.
Je ne pense pas que ça aurait été réellement un frein, mais je commence à regarder ce côté là aussi. Les prix augmentent, les séries suivies aussi…

En ce qui me concerne, j’ai vraiment été agréablement surpris par ce premier tome. Je m’attendais pas à être happé comme ça par la puissance de cette histoire… bref, je vais pas y aller par cinquante chemins: j’ai trouvé ça particulièrement jouissif :slight_smile: Il se passe pas mal de temps, ça avance sans temps mort (alors que bon, la même chose aurait été contée sur cinq tomes avec d’autres auteurs), les dessins sont maîtrisés et inspirés. Bref, certainement LA première grosse surprise de 2013 :slight_smile:

Mention spéciale aux bestioles, j’ai été traumatisé ça m’a carrément empêché de dormir … Elles ont quelque chose de flippant lol

En effet, je trouve aussi. C’est déjà le cas en temps normal, notamment à cause de leur impassibilité en toutes circonstances, mais les 2 ou 3 fois où elles esquissent un rictus, c’est encore pire…

Ce qui est d’autant plus surprenant c’est que dans la preview, leur design m’avait laissé un peu… surpris ? Déçu ? Bref, je sais pas, mais je n’étais pas convaincu par cette apparence un peu simplette… évoquant par là le même sentiment ressenti face à certains adversaires ridicules de Gantz. Et là, comme dans Gantz justement, on est vite sur le cul quand on voit la menace qu’ils représentent. Et ce qui est fort dans ce Terra Formars, c’est que même après avoir vu de quoi ils étaient capables, on arrive à être encore surpris. Le côté sans concession de ce premier volume est savoureux, et même si on sent que les bestioles sont surpuissantes, on arrive à encore être étonné de la manière dont certains perso tombent au combat.

Oui le pire c’est le rictus des “super évolués”, ou le passage dans la preview elles ont quelque chose qui dérange le lecteur, vous met mal à l’aise… En ça c’est vraiment bien foutu.
La transformation de celui qui abuse de ses pouvoirs est assez glauque également.

Par ailleurs je précise que le scénario parait plus malin qu’il n’y semblait de prime à bord. En effet la ou on voyait une lutte pendant quelques tomes. Il semblerait sans trop spoiler que le décor du tome deux sera totalement différent. C’est au final bien plus intéressant que la simple éradication. Attention on n’est pas au niveau de suspense d’urasawa mais ça donne tout de même l’envie de creuser, bien qu on puisse facilement se douter des tenants et aboutissants de chaque camps (difficile de pas trop spoiler en parlant de ce titre).

Ah, moi j’ai justement eu l’impression contraire. J’ai le sentiment que pour le tome 2, on repartira sur quelque chose de sensiblement pareil, mais avec une autre équipe, et donc d’autres mutations en insectes.

J’espère me tromper (histoire d’avoir quand même un scénario derrière tout ça), mais cela dit, ça ne me dérangerait pas non plus le moins du monde d’avoir raison, puisque, comme je l’ai dit, l’intérêt essentiel du tome, c’est avant tout de voir s’affronter tous ces insectes géants.

Les cafards m’ont aussi fait bizarre au début… Je les imaginais plus… insectes quoi (genre carapace et cie…), mais en fait ils sont encore plus flippants comme ça !

Sinon j’espère une évolution dans le scénario car une succession de raids sur Mars pour détruire les cafards mutant risque d’être ennuyant à la longue…

Oui c’est sûr… à la lecture du premier, on se dit qu’au final, ça fonctionne pas mal en one-shot quand même. Mais c’est vrai que le tome 2 posant de nouvelles bases, j’espère que ça ne se contentera pas de recycler ce premier tome aussi excellent soit-il. Mais après tout, il reste encore quelques trucs pas forcément totalement finis dans le premier, donc peut-être que les perso du 2e seront amenés à croiser les survivants du premier à un moment ?. Histoire de faire converger les deux intrigues et au final de construire vraiment quelque chose. Sachant que le premier tome pose déjà un background qu’il faudrait approfondir (tout ce qui concerne Rahab, aka Nibiru la Planète X), et que la preview du deuxième montre le fameux “visage de Mars”. Bref, il y a de quoi faire, et j’espère ne pas être déçu, car rarement un premier tome ne m’aura autant emballé :slight_smile:

Vous êtes vraiment très très bon public… Pour le moment, le titre pose plein de questions, ne répond à aucune, propose beaucoup d’action, beaucoup de morts (j’ai bien aimé la première, inattendue), quelques transitions mal fichues et laisse l’impression d’une oeuvre grand spectacle sans fond. Le deuxième tome devrait nous éclairer sur le fond, s’il y en a un, mais considérer le titre comme une grosse surprise avec ce qu’il propose dans ce premier volume… ça me laisse dubitatif (au mieux).

PS : oui, il fallait bien un message pour atténuer cet élan euphorique ^^

Et bien je viens relancer cet élan euphorique, puisque moi aussi j’ai plutôt bien accroché.
D’abord, le dessin.
Malgré un air de déjà vu, on ne peut que saluer un dessin de cette qualité. Si les proportions sont très bien respectées et que le niveau de détail est des plus sympathique, je dois avouer que je trouve le design des cafards pas très inspiré… et pour couronner le tout, leurs rendu (à l’ordinateur) est aussi foireux que certains martiens de Gantz.
D’ailleurs, Terra Formas m’a beaucoup fait penser à Gantz, c’est dans le même esprit.
Bref, sinon ces défauts, ma rétine s’est régalée.

Niveau scénario rien de grandiose, comme Gantz, tout est prétexte à boucherie.
M’enfin ce premier tome laisse tout de même présager un futur plus étoffé de ce côté. Les personnages ne sont pas très développés, les secondaires ne l’étant pas du tout pour certains (la plupart?).
Finalement juste assez pour s’y attacher, ou non, le temps d’un tome ou d’un chapitre.
En tout cas, nos héros ne sont pas invincibles, loin de là, et pour le moment je dois dire que lire un tome où chaque personnage (héros ou pas) peu mourir au détours de n’importe quelle page, à quelque chose de plaisant.
Une bonne pioche, j’attends le tome 2 avec impatience.

Mais si le trait global vous plait autant, lisez L’affaire Sugaya. Au moins ça, ça vaut le coup. :wink:

La critique de Terra Formars par corinne est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Salut, je vais, comme on me l’a demandé, expliqué ma note pour le tome 3.

Le tome 2 m’avait laissé sur une bonne impression, notamment en ce qu’il était assez déroutant en confirmant que le tome 1 n’était qu’un prologue, le tout ponctué par un cliffanger du tonnerre à la fin du dernier chapitre. Le ton plus léger des nouveaux personnages aux portraits torturés somme toute assez classique mais bien sympathiques donnait une certaine fraîcheur au titre et immisçait l’envie de voir la suite…

Cependant, ce tome 3 constitue une petite déception pour ma part. En effet, celui ci débouche sur un schéma sensiblement similaire à celui du tome 1.

Suite à “l’invasion” du vaisseau, le commandant de la mission, survivant du bugs 2, lance le plan B en donnant l’ordre d’évacuation. Plusieurs équipes sont formées en fonction de l’origine de leur membre et avec pour leader l’officier de leur région géographique. Pour ces officiers, le topo est claire ce sont, apparemment, les humains les plus puissants… Pour finir, leur objectif est de se réunir à proximité du vaisseau afin de le reprendre…

Voilà pour l’arrivée sur Mars, malheureusement rien de bien transcendant, deuxième point, les combats, et oui nos spationautes, astronautes et autres taikonautes doivent faire face à des terraformers qui ont poursuivis chaque groupe… Et la on a le droit à un massacre en règle assez similaire au tome 1 ou des personnages qui nous paraissaient important se font trucider … L’effet de surprise était bien fait la première fois mais bon recommencer strictement la même chose dans le même décor et le même contexte un tome plus loin… C’est franchement pas original…

Bon c’est vrai que les terriens cette fois sont mieux préparés… Mais la aussi le bas blesse ici. En effet, on a le droit en l’espace d’un volume (5-6 chapitres) à pas moins de deux power up pour les humains… De quoi faire pâlir les personnages de Bleach et Naruto qui ont pourtant une bonne cadence a ce niveau lol.

D’ailleurs les Martiens ne sont pas en reste car pour eux on a le droit à trois power up dont celui du cliffanger final… Le tout agrémenté d’explications assez sombres et confuses car trop complexe…
Le power up en lui même n’est pas vraiment problématique sauf que si au troisième tome d’une série qui en comporte déjà six on et obligé dans claquer cinq pour faire avancer l’histoire ça fait un peu peur pour la suite du scenario…

Comme bon point on peut trouver tout de même la qualité graphique globale que ce soit pour le chara design, les transformations, les véhicules ou encore les paysages… Tout est très joli est cohérent sans baisser de niveau… La planète Mars a un air de Dune (celle du film pour ceux qui connaissent) cela connote une ambiance assez proche des films spatiaux des années 80-90 que j’aime beaucoup à titre personnel… Encore une fois le dessinateur de l’excellent affaire Sugaya nous prouve qu’il est un sacré client.

Autre bon point on découvre avec un certain plaisir toutes ces transformations et pouvoirs originaux tirés de la faune terrienne qui permet de booster les voyageurs terriens, même si bon, encore une fois, si c’est le seul intérêt scénaristique du manga on risque vite de tourner en rond…

Par conséquent, une note moyenne due à un scénario moyen. En fait je pense que ceux qui ne s’attendaient à pas plus que des combats de mutants il n’y aura pas de surprise, mais pour ceux qui, comme moi, espéraient tout de même un scénario et à une histoire bien ficelée il y a place à déception…

Après ce n’est que le troisième tome, et comme je n’aime pas laisser en plan un manga que j’ai commencé même s’il n’est pas top, je lui accorde le bénéfice du doute grâce aux deux premiers tomes de meilleure facture, et j’attend le quatrième pour voir quelle direction va prendre la série…

Merci pour cet avis détaillé.
Je pense que j’apprécierai quand même ce tome 3, car j’en attendais qu’il soit un peu plus comme le 1er, mais ça ne devrait pas m’empêcher d’éprouver une certaine déception s’il lui est à ce point ressemblant.
Je me réjouis de voir ces fameuses évolutions, en tout cas !

J’hésite…
Depuis un petit moment je regarde les commentaires sur 2 œuvres spatiales (Terra Formars ici présent et Knights of Sidonia), et j’en suis dubitatif…
Alors que faire ? ><